Notre circonscription

Vous voulez savoir la vérité ?

Troisième fois en trois jours que Valérie Debord bénéficie d'une grande photo et de larges articles pour valoriser son action dans l'Est Républicain. Vous devez savoir que j'ai adressé le communiqué de presse suivant hier et que pour l'instant il n'a pas été publié :

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Tomblaine, le 14 septembre 2015

 

 Hervé Féron, président du groupe de gauche à la Communauté Urbaine, souhaite apporter ces quelques informations :

 

Monsieur André Rossinot, Président de la Communauté Urbaine du Grand Nancy, a réuni les maires de la Communauté Urbaine vendredi matin pour évoquer l’organisation de l’accueil des réfugiés. Force nous est de constater que ce qu’il appelle parfois des « conférences des maires », d’autres fois « réunions des maires », ne le sont pas véritablement puisqu’il y convie également, chaque fois, des élus communautaires de son bord politique à qui il confie des missions qui empiètent sur le domaine de compétence des maires.

Vendredi nous avons souhaité une solidarité au niveau de l’ensemble du territoire dans l’organisation de l’accueil de ces réfugiés. Nous avons souhaité que les spécificités, les particularités de chaque commune soient reconnues et que le choix de chacun des maires en conséquence soit respecté. Nous avons souhaité aussi que puisse s’organiser une harmonisation de certaines procédures, chaque fois que des maires en feront le choix.

Mais en aucun cas nous n’avons donné mandat à Madame Debord pour qu’elle nous représente. Ce week-end, elle est apparue à plusieurs reprises dans les médias régionaux où elle s’est présentée comme représentant les 20 maires de la Communauté Urbaine. D’une part elle n’a pas mandat, elle n’a pas compétence pour cela, d’autre part certains maires de gauche étaient eux-mêmes à Paris, répondant à l’invitation du Ministre de l’Intérieur qui avait été faite aux maires, et non pas à Madame Debord. Par ailleurs, Madame Debord se permet de donner quelques coups de griffes quant aux propositions du gouvernement. Ce serait particulièrement triste qu’un sujet aussi dramatique permette une fois de plus de faire un coup politique. L’ensemble des maires de gauche tenait à apporter ces précisions.


Aujourd'hui c'est pire encore, on tente de laisser croire au lecteur que Stéphane Hablot pourrait s'allier à Valérie Debord et la soutenir lors des prochaines législatives. Stéphane Hablot est très clair : c'est le journaliste qui a pris l'initiative de l'appeler pour tenter de lui faire dire ce qu'il avait envie d'écrire. Stéphane n'a jamais dit ce qui est écrit dans le journal. Il le dément formellement. Le journaliste lui a dit que Valérie Debord allait travailler pour Vandoeuvre-Les Nations dans le cadre des crédits du PNRU 2. Le journaliste a demandé à Stéphane : "donc vous vous alliez à la Communauté Urbaine et à Valérie Debord ?" et Stéphane a répondu oui puisqu'en tant que maire il est appelé à travailler de façon constructive avec la Communauté Urbaine chaque fois que c'est dans l'intérêt de sa commune. En aucun cas, il n'a évoqué une quelconque alliance politique. Le titre est tout à fait trompeur car quand on annonce en un titre accrocheur : "Nation : Alliance Debord-Hablot", ça n'est pas du tout de cette façon que les choses sont comprises.

Et par ailleurs Stéphane Hablot dément formellement et officiellement avoir déclaré "qu'il ne sera pas du genre à mettre un coup de couteau dans le dos de Valérie Debord dans le cadre des législatives". Il n'y a donc pas matière à alimenter les débats dans ce que le journaliste appelle avec si peu de respect "le microcosme politique du Grand Nancy".

Tout le monde aura compris que Valérie Debord, depuis qu'elle a perdu les élections législatives contre moi, est intervenue à plusieurs reprises sur les chaines de télévision où elle était annoncée députée de la 2ème circonscription de Meurthe-et-Moselle. Tout le monde aura compris qu'André Rossinot, malgré sa défaite, lui aura confié dans le Grand Nancy des responsabilités qui lui permettent d'exister et de préparer les prochaines législatives. Mais ce qu'on n'a jamais vraiment lu dans la presse c'est que celui qui est intervenu avec opiniâtreté auprès du Ministre Patrick Kanner pour défendre Vandoeuvre et les Nations dans le cadre du PNRU 2 et de l'enveloppe régionale, c'est moi.

A ce moment là on ne peut pas vraiment dire que ni André Rossinot ni Valérie Debord n'aient véritablement pesé pour défendre Vandoeuvre. Stéphane Hablot est mon ami et mon camarade, il n'y a aucun problème entre lui et moi, je suis sûr de sa fiabilité, je n'ai eu aucun doute en lisant cet article.

Hervé Féron

Dommage...

Je suis Député de la 2e circonscription, donc de la Ville de Villers-lès-Nancy et je trouve vraiment dommage que la municipalité ne m’invite à quasiment aucune manifestation, par exemple à la plus grosse manifestation de l’année à Villers-lès-Nancy qui est la Fête des Vendanges. Les Villarois/es vont peut-être trouver drôle que leur Député n’y soit pas mais cette municipalité ne m’invite pas alors que la précédente m’invitait régulièrement.

Dommage…

La visite des Centres de Loisirs de Vandoeuvre avec Stéphane HABLOT

La presse locale a oublié d'en parler, mais il y a quelques jours, le Député Hervé FERON et le Maire de Vandoeuvre Stéphane HABLOT ont fait le tour de plusieurs Centres de Loisirs à Vandoeuvre, allant ainsi à la rencontre des enfants accueillis - ici en pleine activité peinture ! - et des équipes d'animation, car pour eux, le droit aux vacances et aux loisirs, la jeunesse et l'Education Populaire sont des priorités.

Hervé Féron au stand de la Boxe Française Vandoeuvre lors de la Fête des Associations

Dimanche, à l'ouverture de la Fête des Associations de Vandoeuvre, le Député Hervé FERON a pris la parole, il était bien présent. Nous vous le précisons, car vous n'avez pas pu lire ça dans la presse locale.

Avec le Maire de Vandoeuvre, Stéphane HABLOT, il a fait le tour des stands. On le voit ici au stand du club de Boxe Française de Vandoeuvre avec le manager général et entraîneur Abdullah OZKAN, avec Stéphane HABLOT et plusieurs boxeurs dont Dominc OSEI, double champion de France et champion d'Europe 2014.

 

Hervé Féron à la Fête des Associations

 

L'Etat confirme son soutien au projet de redressement du CHU de Nancy

Hervé Féron se réjouit de la nouvelle aide de 34,6 millions d’euros octroyée par l’Etat au CHU de Nancy. Après une première contribution exceptionnelle de plus de 24 millions d’euros en 2013 et un soutien financier de 20 millions d’euros l’an dernier, le Comité interministériel de la performance et de la modernisation de l’offre de soins hospitaliers (COPERMO) a donné son aval au versement d’une nouvelle aide de 34,6 millions d’euros pour soutenir la trésorerie sur la période 2015-2019 et accompagner le projet de regroupement des laboratoires de biologie sur le site de Brabois. Le Copermo a rendu un avis favorable soulignant la qualité du projet de redressement et de refondation de l’établissement et reconnaissant les efforts consentis par les personnels.

C’est une bonne nouvelle pour le CHU, pour la politique publique de santé et d’accès aux soins sur le bassin de vie nancéien mais aussi pour l’emploi, même si l’on regrette et si l’on préférerait éviter les 90 emplois menacés à l’horizon 2018, mais ces mesures d’économies sont la résultante de la gestion catastrophique du CHU ces dernières années.

La presse locale ne vous le dit pas mais Hervé Féron a, lui aussi, beaucoup œuvré pour qu’une solution soit trouvée aux difficultés du CHU. Il s’est considérablement investi pour sensibiliser personnellement la Ministre de la Santé sur ce sujet et cela dès la fin 2012. Rendez-vous au Ministère, échanges de courriers, questions écrites à la Ministre, ces nombreuses interventions ont certainement participé à favoriser la solution qui s’offre aujourd’hui au CHU de Nancy, situé sur la circonscription d’Hervé Féron.

 

Les élèves de CM1/CM2 de l'école Saint-Sauveur font des propositions au Député-Maire pour lutter contre le réchauffement climatique

Il y a quelques semaines, Hervé Féron avait été sollicité par les élèves de la classe de CM1/CM2 de l'école Saint-Sauveur de Nancy qui souhaitaient connaître son action dans le domaine du développement durable et de la lutte contre le réchauffement climatique. Plutôt que de leur répondre par un simple courrier, Hervé Féron leur avait proposé de se rendre dans leur classe afin de leur expliquer tout cela de vive voix.

La rencontre s'est déroulée ce lundi matin à l'école Saint-Sauveur. A cette occasion, Hervé Féron a pu présenter le rôle du Député et surtout échanger avec les enfants sur les thématiques touchant à l'environnement car, s'il leur a donné de nombreux exemples d'interventions dans le cadre de ses fonctions de Député et de Maire, les élèves avaient également des propositions intéressantes à lui suggérer, fruit d'un travail régulier mené tout au long de l'année scolaire avec leur enseignant.

Hervé Féron et les élèves ont convenu qu'ils se tiendraient informés de l'avancement de leurs démarches respectives.

 

Intervention d'Hervé Féron à l'écoel Saint-Sauveur

 

Cérémonie à Vandoeuvre en prélude à la panthéonisation de Pierre Brossolette

Mercredi 27 mai, la France rendra hommage à quatre grandes personnalités de la Résistance à travers l’entrée au Panthéon de Germaine Tillion, Geneviève De Gaulle-Anthonioz, Pierre Brossolette et Jean Zay.

Ce mardi matin, la commune de Vandœuvre-lès-Nancy organisait une cérémonie à l’école élémentaire Pierre Brossolette en prélude à cet hommage national, cérémonie à laquelle ont participé les différentes autorités civiles dont le Préfet de Meurthe-et-Moselle et l’Inspecteur de l’Education Nationale de la circonscription de Vandoeuvre. L’ensemble des élèves de l’établissement étaient mobilisés, ils ont pu montrer au public les travaux qu’ils ont effectués en prévision de cette manifestation, présentant des créations artistiques variées comme des chansons ou une scénette autour de la vie de Pierre Brossolette.

Cette cérémonie s’inscrivait dans le cadre du projet éducatif et citoyen mené tout au long de l’année par une vingtaine d’élèves qui se sont plus particulièrement intéressés aux thèmes de l’engagement citoyen, des symboles républicains et de l’intégration des valeurs dans l’espace social à partir des engagements de Pierre Brossolette. Cette réflexion s’est également traduite par la participation des élèves au concours vidéo « Panthéon 2015 », visant à dresser le portrait de l’une des quatre personnalités panthéonisées par le biais d’une production artistique. L’école élémentaire Pierre Brossolette de Vandoeuvre s’est illustrée dans ce concours puisqu’elle fait partie des 4 lauréats nationaux.

Hervé Féron, invité par le Maire de Vandoeuvre Stéphane Hablot, était naturellement présent à cet événement, d’autant plus qu’il est intervenu personnellement auprès de la Ministre de l’Education Nationale afin que les élèves puissent assister à la cérémonie d’entrée de Pierre Brossolette au Panthéon. La Ministre a répondu favorablement à cette demande et plus encore, puisque 5 élèves ont été conviés à monter sur la tribune d’honneur aux côtés du Président de la République.

Félicitations à tous les élèves et à l'équipe enseignante pour leur travail remarquable autour de la vie de ce héros de la Résistance.

 

Cérémonie en prélude à la panthéonisation de Pierre Brossolette

Cérémonie en prélude à la panthéonisation de Pierre Brossolette

 

Cérémonies du 8 mai

Ce long week-end sera chargé pour le Député, il a commencé jeudi matin avec une belle cérémonie auprès de Monsieur le Préfet au Mémorial Désilles, à Nancy en l'honneur des policiers morts pour la France ou en opération, puis jeudi soir Hervé Féron présidait le Conseil Municipal de Tomblaine : la totalité des délibérations présentées ont été votées à l'unanimité du Conseil.

Ce vendredi, le Député-Maire a participé aux différentes cérémonies organisées sur sa circonscription pour le 70ème Anniversaire de la victoire des Alliés sur l'Allemagne nazie. La matinée a débuté à Villers-lès-Nancy où, pour une fois qu'il était convié par la municipalité à une manifestation (rappelons qu'à Villers-lès-Nancy, depuis les dernières municipales, il est très rarement invité alors qu'à Laxou, le Maire ne l'invite jamais!), il était présent, tout comme Valérie Beausert-Leick, 1ère Vice-Présidente du Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle, et Pierre Baumann, Conseiller Départemental. Beaucoup ont été surpris par la présence de l'ancienne Députée, celle-ci ne doit pas être au courant qu'elle a été battue aux dernières législatives car elle arrive, elle s'impose avec les officiels comme si c'était sa place.

 

Cérémonie du 8 mai à Villers

Cérémonie du 8 mai à Villers

 

Hervé Féron s'est ensuite rendu à Vandoeuvre où il a assisté aux commémorations aux côtés de Stéphane Hablot, Maire et Vice-Président du Conseil Départemental, Daouïa Bezaz, Conseillère Régionale représentant le Président Jean-Pierre Masseret, Sylvie Crunchant, Conseillère Départementale de Vandoeuvre et Jean-Paul Bernard, Adjoint au Maire. L'ancienne députée a continué à suivre (c'est la méthode à Sarko "Je me faufile partout"). Stéphane Hablot a remercié le Député Hervé Féron pour son intervention auprès de la Ministre de l'Education Nationale, qui permettra à 5 élèves de l'école élémentaire Pierre Brossolette de Vandoeuvre, d'être présents à la tribune d'honneur à Paris, lors de la prochaine panthéonisation de ce héros de la résistance qui a donné son nom à leur établissement.

 

Cérémonie du 8 mai à Vandoeuvre

 

Enfin, Hervé Féron est revenu à Tomblaine pour la cérémonie à laquelle ont assisté les membres du Conseil Municipal, ainsi que Job Durupt, Député-Maire honoraire de la Commune. Le Conseil Municipal des Enfants a lu le poème "Liberté", écrit par Paul Eluard en 1942, en pleine occupation de la France par l'Allemagne nazie. La cérémonie s'est achevée par la Marseillaise entonnée par les élèves de l'école élémentaire Jules Ferry et l'allocution du Député-Maire à l'Espace Jean Jaurès.

 

Cérémonie du 8 mai à Tomblaine

Cérémonie du 8 mai à Tomblaine

 

Cérémonie du souvenir en l'honneur des policiers morts pour la France et en opération

C'est une belle cérémonie qui s'est déroulée ce matin au Mémorial Désilles à Nancy en l'honneur des policiers morts pour la France ou en opération.

De nombreux personnalités s'étaient rassemblées sur l'Esplanade du Souvenir Français pour rendre un hommage mérité à ces agents. Invité par le Préfet de Meurthe-et-Moselle, Hervé Féron a tenu à participer à cet instant de recueillement à la mémoire des policiers décédés dans l'exercice des missions qui leur avaient été confiées.

La matinée a également été marquée par la remise de la médaille d'honneur de la police nationale, échelon or ou argent, à plusieurs fonctionnaires en reconnaissance de leurs états de service.

 

Cérémonie en l'honneur des policiers morts pour la France

 

France Bleu : Question Ecrite posée par Hervé FERON à madame la Ministre de la Culture.

Demande de précisions sur l’appel à 
projet mis en place en soutien
aux médias de proximité
Question écrite à la Ministre de la Culture
 
M. Hervé Féron attire l’attention de
Mme la Ministre de la Culture et de
la Communication sur la situation
des médias citoyens et de proximité.
Considérés comme des acteurs essentiels de
la démocratie, ces médias
contribuent au jour le jour à tisser
le lien social permettant le vivre ensemble
sur notre territoire.
C’est tout particulièrement le cas des
radios du réseau France Bleu, qui grâce à leur
couverture extensive du territoire
constituent un élément structurant
du service public de la radio,
et fournissent quotidiennement
aux auditeurs à une information locale de qualité.
Or, comme le notait M. Jérôme Bouvier
dans son rapport publié en juin 2013,
« malgré le savoir-faire et l’engagement de
celles et ceux qui consacrent toute leur énergie
à les faire vivre, aucun de ces médias ne pourrait
exister sans soutien public.»
En effet, la vocation même des médias citoyens
et de proximité, qui remplissent une véritable
mission de communication sociale,
les place en dehors du secteur marchand
et leur interdit de raisonner en termes
de rentabilité pure.
Convaincue de la nécessité de leur développement
dans les territoires, mais aussi pour
leur permettre d’être mieux reconnus
en tant que médias à part entière,
Mme la Ministre a annoncé le 14 avril dernier
la mise en place d’un fonds
à destination des médias citoyens et
de proximité pour financer des appels à projet.
Doté d’un million d’euros,
ce fonds constitue une aide sans précédent
qui devra être disponible dès cet été.
M. Hervé Féron, qui a déjà eu l’occasion de
souligner la nécessité d’octroyer davantage
de financements au réseau France Bleu-
dont les moyens réduits depuis 2011
ont mené à la suppression de locaux -
souhaiterait savoir dans quelle mesure les radios
du réseau France Bleu pourront en bénéficier.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images

Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
2061431

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL