Notre circonscription

Retour sur : les 50 ans du CLAM !

Quelques photos des festivités du cinquantenaire du Centre de Loisirs d'Art sur Meurthe :

Victoire pour les écoles de Saulxures

La forte mobilisation des parents d'élèves, de tout un quartier et de toute une ville, a permis de sauver le groupe scolaire Barrès ainsi que les 15 postes d'enseignants !

Voici ci-dessous le message d'une déléguée des parents :

Monsieur,

Au nom des parents d'élèves de Saulxures, je tiens à vous remercier chaleureusement pour votre passage ce lundi, votre soutien, les mots percutants que vous avez eus.
Nous avons eu notre dernière réunion avec la mairie ce soir à 18 heures. L'affaire est gagnée : maintien des 15 postes et pas de fermeture du groupe scolaire. Notre mobilisation a payé !

Espérons qu'un jour prochain, un autre gouvernement qui mette l'Ecole au coeur de ses préoccupations, succède à celui-ci que nous subissons depuis trop longtemps.

Très cordialement,

Mobilisation contre la fermeture d'un groupe scolaire à Saulxures

Hier matin, le Député était aux côtés des parents d'élèves, très mobilisés, pour protester contre la fermeture du groupe scolaire Barrès de Saulxures, l'un des trois groupes scolaires de la ville.

Suite à la décision de l'Inspection Académique de supprimer 3 postes sur 15, le Maire de la commune a décidé de fermer cette école. Les conséquences seraient désastreuses pour la qualité de vie des habitants, mais aussi pour la qualité du service public d’enseignement.

Retrouvez l'actualité de la mobilisation sur le blog des parents d'élèves des écoles de Saulxures.

Ci-dessous, la lettre d'Hervé Féron à l'Inspecteur d'Académie, en soutien aux démarches des habitants de Saulxures :

 

Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

J’ai l’honneur de solliciter votre bienveillante attention au sujet de la situation des écoles de Saulxures les Nancy.

Nous vivons une forte dégradation des conditions d’exercice du service public d’éducation depuis de nombreuses années, l’Ecole étant devenue la variable d’ajustement budgétaire du gouvernement.

Ce que vit la population de cette commune est une double sanction : trois postes d’enseignants en moins sur 15 postes, et la fermeture de tout un groupe scolaire qui compte 112 élèves.

C’est la programmation de la mort de tout un quartier, mais c’est aussi rendre difficiles les conditions de vie des riverains. Par exemple, de nombreuses assistantes maternelles habitent à proximité de ce groupe scolaire. La décision, prise unilatéralement au lendemain du second tour des élections ne peut trouver écho auprès des parents d’élèves, très mobilisés contre cette mesure.

Cette décision est d’autant plus incompréhensible que des nouveaux lotissements sont prévus en face de cette école.

Je me joins aux parents d’élèves pour vous demander de surseoir à cette décision, afin de garder les 15 postes d’enseignants à la rentrée prochaine, et les 3 groupes scolaires ouverts, pour permettre d’analyser la situation des écoles de Saulxures les Nancy dans la concertation.

Je vous prie de croire, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, à mes sincères

Une activité dense

Le député Hervé Féron a une action intense sur sa circonscription en complément du travail fait à Paris et dont nous vous rendons compte régulièrement. Il est à regretter que la presse locale n'en fasse pas écho.

Par exemple :

- mercredi, Hervé Féron présidait le conseil municipal de Tomblaine. Le budget a été voté à l'unanimité.  Investissement exceptionnel, dépenses de fonctionnement maitrisées, budget équilibré. Cette année encore, les taux d'imposition n'augmenteront pas.

- mercredi également, il a remis la médaille de la ville de Tomblaine à deux personnes particulièrement courageuses, Bernard Piquet et Joffrey Rollet, qui sont intervenues lors d'un incendie, et qui ont mis en sécurité une personne âgée chez qui l'incendie est survenu.

- Samedi à 11h30, Hervé Féron intervenait dans le cadre du vernissage de l'exposition des oeuvres de Corinne Wojcik à la mairie de Tomblaine. Cette artiste habite à Seichamps, sur la circonscription

- à 14:30, il intervenait lors de l'assemblée générale extraordinaire de l'association des personnes âgées, après quoi il a célébré un mariage à 15:30 puis un parrainage républicain à 16:30

- à 17:00 il intervient auprès d'un grand nombre de jeunes engagés dans les juniors associations en Lorraine et réunis à Tomblaine par la ligue de l'enseignement

- dimanche à 10:30 le député participait à l'assemblée annuelle de La France Mutualiste à Vandoeuvre

- Avec Stéphane Hablot, Maire de Vandoeuvre, il est ensuite passé rendre visite à l'Association France Palestine Solidarité

- lundi à 8:15 le député, comme vous ne l'avez pas lu dans le journal, était avec les parents d'élèves de l'école Maurice Barrès à Saulxures les Nancy pour protester contre la fermeture de ce groupe scolaire. Il a ensuite interpellé par écrit le maire et l'inspecteur d'académie

- à 17:30 le député recevait une délégation d'enseignants marocains ainsi que les enseignants et parents d'élèves de l'école Brossolette de Tomblaine

- à 19:30 il participe à un pot convivial à l'espace Jean Jaurès à Tomblaine pour honorer les excellents résultats de gymnastes du club Rondade Salto dans les championnats de zone la semaine dernière. Les gymnastes Tomblainois, sauf un, sont tous qualifiés pour les finales des championnats de France. Un bravo particulier à l'entraîneur Boris et au président entraîneur Denis Hoelter

- Ce soir mardi, de retour de l'Assemblée Nationale, il ira participer aux débats du judo club de Ludres :  "deviens un éco-citoyen par la pratique du Judo"



Mensonges, mensonges, encore des mensonges

Dans un article de l'Est Républicain du 3 avril, il est dit que Valérie Rosso-Debord avait "oeuvré ainsi que quelques autres élus locaux" pour empêcher le déménagement et la fermeture de la CRS 39 de Jarville.

Je ne sais pas si je suis  "l'un de ces élus locaux", mais je tiens à apporter quelques précisions :

Valérie Rosso-Debord a voté la Loi de Finances qui prévoit et la suppression des moyens, et les suppressions d'effectifs dans la police et la gendarmerie, ainsi que la suppression de certaines compagnies de CRS.

Je suis le Député de la deuxième circonscription sur laquelle se trouve Jarville. A ce titre, j'ai voté contre ce Projet de Loi de Finances, j'ai posé deux questions écrites, en date du 10 janvier et du 2 février 2011, et une Question Orale au Ministre dans l'Hémicycle le 1er février (vidéo de la question) pour dénoncer la fermeture et le déménagement de la CRS 39. Il m'a été donné alors une réponse qui se voulait rassurante mais que je trouve insuffisante.

Je pense que, plutôt que d'essayer de se faire valoir par une action qu'elle n'a pas vraiment menée, Valérie Rosso-Debord ferait mieux de rester vigilante quant aux intentions du gouvernement qu'elle soutient. C'est un nouveau mensonge dans la presse que d'affirmer ce dimanche que Valérie Rosso-Debord aurait soutenu la CRS 39, mensonge aggravé puisque, bien sûr, il n'est pas question dans cet article du travail que j'ai fait et du soutien que je continue à apporter à la CRS 39.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images

Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
2143326

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL