Toujours des problèmes de gouvernance à la CUGN

Grand Nancy Métropole
mardi 24 février 2015 11:07

Dans l’Est Républicain d‘aujourd’hui, un article est consacré aux équipes sportives de Meurthe-et-Moselle et à leurs spectateurs qui souffrent du froid lors des entraînements et des matchs en raison de la vétusté des salles, des pannes ou des restrictions budgétaires.

Je souhaiterais juste ajouter que sur ce sujet-là, j’ai à de multiples reprises interpellé la Communauté Urbaine du Grand Nancy sur l’état de ces gymnases dont le gymnase Jacquet ou encore les COSEC de Tomblaine. J’ai témoigné d’un certain nombre de dysfonctionnements quand par exemple, dans un gymnase à Nancy géré par la communauté Urbaine il fait si froid et dans les vestiaires, il y a tant d’humidité que les clubs gérés par des associations en général pas très riches doivent renouveler leur stock de ballons tous les ans parce que ces ballons en fin de saison sont complètement abîmés par l’humidité et le froid.

Je suis beaucoup intervenu aussi sur les conditions dans lesquelles se font les entraînements et les matchs tant pour les joueurs que pour les spectateurs. Le seul problème, c’est qu’il y a un Vice-Président délégué aux Sports qui n’imagine pas un instant qu’un Maire pour ce qui concerne les gymnases implantés sur sa commune ou qu’un Conseiller communautaire pour l’ensemble des gymnases ne puisse ne serait-ce que donner un avis. Nos remarques sont traitées avec mépris, nos propositions budgétaires à ce sujet, nous qui pensons que le sport doit être une priorité, ne sont même pas prises en considération. Tant qu’on continuera à fonctionner avec ce mode de gouvernance, rien ne sera possible à la Communauté Urbaine du Grand Nancy.