Tomblaine

Fête des voisins

Et une fête des voisins de plus pour ce mois de Juin, rue Rouget de Lisle, toujours aussi sympa !

 

Les anciens de Tomblaine en vacances en Normandie

Les personnes âgées de Tomblaine en vacances à Cabourg

 

Soirée SPEDIDAM à Tomblaine avec Hugo F.

L’association « Aux Actes Citoyens » organisait une journée en partenariat avec la SPEDIDAM jeudi 18 juin à Tomblaine.

C’était un événement à double titre, tout d’abord parce qu’à 16h, le Président national de la SPEDIDAM venait à la rencontre des artistes-interprètes de notre Région pour les informer sur les missions et les actions de la SPEDIDAM et surtout les informer sur les droits des artistes-interprètes. C’était donc d’une grande importance d’une part pour la culture et la diversité, mais d’autre part pour les conditions de travail des artistes-interprètes.

Il est vraiment dommage que la presse locale ait très peu annoncé cette manifestation, pire encore, ne se soit même pas déplacée pour l’occasion. Cela a été d’ailleurs le même constat pour le concert présenté le soir à 20h toujours en partenariat avec la SPEDIDAM. Pauline Mancini a fait une très belle prestation, suivie du trio Laurent Coulondre (génération SPEDIDAM), puis en deuxième partie de soirée, Hugo F. et ses musiciens ont fait un tabac.

Très belle soirée à Tomblaine.

 

Hugo F. à la soirée SPEDIDAM 

 

Plaine Flageul et aéroport à Tomblaine : rien ne va plus

On a bien compris, lors de la réunion publique que j’ai enfin pu obtenir à la Salle des Fêtes de Tomblaine, que les élus de Tomblaine et la population n’ont rien à dire sur le devenir de l’aérodrome. Pour resituer un peu le problème, la totalité de la Plaine Flageul et de l’aérodrome constitue un tiers de la superficie de Tomblaine. Mais ces terrains sont propriétés privées de la Communauté Urbaine du Grand Nancy qui exclut complètement le Maire de Tomblaine de toute décision concernant l’aérodrome.

C’est ainsi que l’allongement de la piste qui a été présenté à la population a été décidé autoritairement. Comme j’ai eu l’occasion de le dire, je pense que cet allongement de la piste est souhaitable pour l’aviation d’affaires et l’aviation sanitaire. Par contre, lors de cette réunion publique, les habitants de Tomblaine se sont plaints massivement des nuisances de l’aérodrome pour ce qui concerne l’aviation de loisirs. Quand, tous les week-ends, on s’amuse au-dessus de leur tête à faire des loopings, ça devient insupportable et là, le Maire n’a rien à dire. Cette façon de faire est entièrement antidémocratique.

Pour ce qui concerne la Plaine Flageul, depuis des décennies, les terrains de foot, de rugby sont mis à disposition d’associations ou de clubs de Nancy et les gamins de Tomblaine, s’ils vont jouer sur ces terrains, en sont virés. Dans le PLU, nous avons envisagé de déplacer ces terrains pour les mettre au Nord de la piste d’aviation qui ne sera jamais constructible. Depuis 10 ans, c’est donc une bonne dizaine d’entreprises qui ont souhaité s’installer sur la Plaine Flageul et la Communauté Urbaine a empêché tout développement pour favoriser la commercialisation d’autres secteurs (comme par exemple « Entre Meurthe-et-Canal »). Ça s’appelle de l’inégalité de traitement. Dans ce contexte, depuis de nombreuses années, j’ai demandé à la Communauté Urbaine de sécuriser ce secteur pour ne pas subir des arrivées massives et intempestives de gens du voyage.

Quelle est la situation sur le Grand Nancy ? Tomblaine était en conformité avec la loi Besson, disposant d’une aire de gens du passage de petite capacité. La Communauté Urbaine a rénové cette aire en nous faisant remarquer les coûts conséquents, comme si elle nous faisait un cadeau. Ce qu‘elle dit moins fort, c’est qu’elle n’est pas en conformité avec la loi puisque les autres communes de plus de 5.000 habitants devraient, conformément à la loi Besson, avoir chacune une aire de petite capacité pour les gens du voyage. Comme ce n’est pas le cas, celle de Tomblaine est toujours pleine et quand une famille pose problème, la Communauté Urbaine ne réagit pas.

André Rossinot a confié un certain nombre de responsabilités à Valérie Debord qui n’avait plus grand-chose à faire depuis qu’elle avait perdu les élections législatives, même si elle passe beaucoup de temps sur les plateaux de télévision en laissant penser qu’elle est toujours Députée de Meurthe-et-Moselle ce qui a choqué à plusieurs reprises beaucoup d’entre vous. C’est donc Valérie Debord, qui réapparaît depuis la résurrection de Sarkozy, qui a en responsabilité les aires de gens du voyage. Sur l’aire de passage de Tomblaine, elle a déjà montré sa capacité à ne rien faire quand des problèmes sont posés.

Mais pire encore, la Communauté Urbaine n’est pas en conformité avec le schéma départemental d’accueil des gens du voyage pour ce qui concerne les grandes aires d’accueil. Et depuis la fermeture (pourquoi ? décidée par qui ?) de l’aire d’accueil du Zénith, la situation s’est aggravée. Ça fait 5 semaines que la Ville de Tomblaine subit des arrivées massives de caravanes. La première fois, c’était des gens du voyage implantés à Jarville et qui dérangeaient, ils ont donc été orientés par la Communauté Urbaine sur la Plaine Flageul à Tomblaine. Ces gens-là, qui se sont installés d’autorité, ont promis de partir le dimanche suivant. Le dimanche suivant, ils ont annoncé qu’ils partiraient une semaine plus tard. Il y avait là une quarantaine de caravanes. Au cours de la deuxième semaine, c’est environ 150 caravanes qui sont arrivées et ainsi de suite. Depuis 5 semaines, chaque fois qu’on arrive à provoquer un départ, il y en a d’autres qui arrivent. Les services de l’Etat ne peuvent rien faire si la Communauté Urbaine n’engage pas des poursuites puisqu’elle est propriétaire des terrains. La semaine dernière, la Communauté Urbaine avait engagé ces poursuites, les services de l’Etat avaient été autorisés à utiliser les forces de l’ordre pour évacuer ces caravanes mais la Communauté Urbaine n’a pas souhaité requérir ces moyens. Si ce secteur avait été sécurisé il y a plusieurs années quand nous l’avons demandé par la CUGN, parce que c’est sa responsabilité, parce qu’elle est propriétaire des terrains et pas parce qu’elle ferait un cadeau à la Ville de Tomblaine, tout cela ne serait pas arrivé.

Il faut bien comprendre que ce n’est pas de l’intolérance de ma part, je n’ai rien dit au départ pour ne pas stigmatiser les gens du voyage. Il est bien évident que ces installations massives apportent un certain nombre de nuisances mais nous ne voulons pas sombrer dans l’intolérance ordinaire, ce n’est pas de cela dont il est question. Il y a des lois, il faut les respecter. Le schéma départemental d’accueil des gens du voyage doit être respecté et il appartient à la Communauté Urbaine de prendre ses responsabilités. Mais quand on a eu une nouvelle arrivée massive de caravanes (150 nouvelles) samedi et qu’il faut attendre 24 heures pour que Valérie Debord se déplace sur le terrain et ne fasse rien d‘ailleurs, la situation devient insupportable pour les riverains.

Où sont les belles promesses d’André Rossinot sur la nouvelle gouvernance, sur l’égalité de traitement entre les communes ? Je rappelle qu’il y a plus d’un an, André Rossinot m’a proposé de travailler en Comité de pilotage restreint sur le devenir de la Plaine de la Méchelle, liée à la Plaine Flageul. En Comité de pilotage restreint, c’était lui, moi et l’ADUAN. Aujourd’hui, ce Comité de pilotage ne s’est pas réuni une seule fois…

 

Le week-end du Député-Maire

Samedi matin, Hervé Féron a inauguré une journée d’animations à l’Espace Jean Jaurès de Tomblaine en partenariat avec la Ligue 54 contre le Cancer. Un colon géant était exposé et visitable avec de nombreuses animations de sensibilisation pour la prévention contre le cancer colorectal. C’est aussi à cette occasion que l’association « Une rose, un espoir », qui a offert plus de 5.000 roses il y a quelques semaines en contrepartie de dons, a transmis à la Ligue contre le Cancer un chèque de 6.700 € représentant la totalité des dons perçus. Grâce à la mobilisation de l’association tomblainoise « Les Moilcars », une cinquantaine de motards sont partis sur les routes de Tomblaine à  Lunéville pour offrir ces roses qui avaient été mises sous sachets par plusieurs dizaines de personnes âgées au Foyer de personnes âgées de Tomblaine. Quel bel élan de solidarité ! Ces 6.700 € vont servir à l’Ecole de chirurgie de Nancy pour acheter un microscope à fluorescence qui permettra de soigner le lymphœdème.

 

Colon Tour

Avec le Président de la Ligue 54 contre le Cancer

 

Samedi à 16h30, Hervé Féron a procédé à un mariage qui sortait de l’ordinaire puisqu’il était assisté pour l’occasion de Stéphane Hablot, Maire de Vandoeuvre, Vice-Président du Conseil Départemental. En effet, les mariés sont tomblainois mais avaient été précédemment vandopériens.

Dimanche à 13h30, le Député-Maire était au complexe Léo Lagrange de Tomblaine pour fêter le 20ème anniversaire de l’association « Gardons la Forme », association qui propose du sport pour tous, dotée d’animatrices expérimentées. Cette activité est proposée dans la proximité puisqu’elle permet aux habitants de tout un quartier de venir plusieurs fois par semaine au gymnase Brossolette dans le quartier des Ensanges. « Gardons la Forme », c’est du sport pour tous mais c’est aussi de l’éducation populaire et du lien social.

 

Gardons la Forme

 

A 15h, Hervé Féron s’est rendu à la salle Jacquet à la Pépinière de Nancy pour la Fête des familles organisée par l’ASPTT Nancy-Tomblaine de basket. Il a pu rencontrer également l’équipe féminine algérienne, actuellement en séjour à Tomblaine. Il a remis des diplômes de félicitations aux bénévoles du club et des maillots à l’équipe minime féminine.

 

Fête des Familles de l'ASPTT Nancy-Tomblaine basket

 

A 16h, le Député-Maire est allé assister aux derniers matches du Challenge Pizzi au Stade Léo Lagrange, organisé par le GSA Tomblaine. 9 équipes ont participé à ce challenge placé sous le signe de l’amitié et en mémoire à Raoul Pizzi. Une belle manifestation !

 

Challenge Pizzi

 

Musée de Tomblaine : quelques précisions

Comme souvent, beaucoup regretteront que l’Est Républicain s‘empare du moindre sujet négatif pour faire la une sur Tomblaine et ne communique pas sur les aspects positifs. Chacun sait que cette Ville connaît un développement remarquable avec +9,74% d’habitants en 4 ans, 21 commerces et entreprises nouvellement installés, un Projet de Rénovation Urbaine remarqué dans certaines revues au niveau national, mais ça, ça n’intéresse pas le journal local. Là, il était essentiel à la une de ce journal de valoriser ce sujet négatif sauf que les titres sont trompeurs et le contenu de l’article aussi.

Le titre dit « Musée de Tomblaine : la gabegie sera démolie ». Outre le style de la formule qui laisse à désirer, il faut déjà remarquer que si gabegie il y a eu, c’est avant 1998 lorsque la majorité de droite du Conseil Général a fait n’importe quoi dans ce qu’ils appelaient un musée. Cela n’a jamais été un musée, aucune muséographie, aucune scénographie, un gâchis financier. Michel Dinet a eu raison de décider de cesser l’activité de cet établissement.

Mais la gabegie avait déjà été engagée avant 1998 puisque ce bâtiment, certes esthétique, n’était finalement pas compatible avec quelqu‘activité que ce soit, car pas isolé et ne pouvant pas supporter de nouvelle isolation. Ensuite quand le journaliste donne la parole à Eric Pensalfini, c’est un comble car celui-ci n’a absolument pas connu l’histoire de ce bâtiment mais il appartient à une majorité qui a créé le problème au Conseil Général avant 1998 et à la majorité de la Communauté Urbaine qui empêche tout développement économique sur ce site depuis si longtemps. Les donneurs de leçons n’ont pas de honte.

Le journaliste me donne la parole mais ce qu’il me fait dire est assez réducteur. D’abord, il annonce que j’ai siégé au Conseil d’Administration du musée (ce qui laisse à penser que je porte une responsabilité dans cette affaire), il est important de préciser que j'ai été membre du Conseil d'Administration après les élections de 1998, quand je suis devenu Conseiller Général et que nous avons constaté ce scandale. J’ai donc participé à faire fermer ce musée qui coûtait une fortune aux contribuables. S’il est vrai qu’aujourd’hui je trouve que c’est une sage décision, la solution que j’avais proposée il y a deux ans avec un centre équestre qui avait projet de bodega, de club équestre, d’activités autour du handicap, de spectacles équestres et de formation d’artistes équestres était une bonne solution. C’est malheureusement la Communauté Urbaine qui l’a empêchée.

 

Moisson de médailles pour la gymnastique tomblainoise

On le sait, à Tomblaine, la jeunesse est une priorité et ce n’est pas un hasard si le club local de gymnastique sportive Rondade Salto récolte des titres et multiplie les performances chaque année puisqu’une employée municipale diplômée d’Etat intervient dans toutes les classes de toutes les écoles élémentaires. Tous les élèves de Tomblaine bénéficient donc de cours de gymnastique sportive. C’est là une véritable pépinière pour le club local.

Au mois de mai déjà, lors des championnats de France individuels à Cognac, Rondade Salto a remporté 2 titres de champion de France et 3 troisièmes places chaque fois dans la catégorie la plus élevée, les jeunes Tomblainois sont donc les meilleurs dans leur année d’âge. Ainsi, Mathis Noblet et Xavier Blaise sont devenus champions de France, Vincent Marchesi médaille de bronze, Théo Noblet également troisième en individuel et Malo Genay également médaille de bronze. Camille Hoelter, quant à lui, a participé à la finale aux arçons et aux barres parallèles, ce qui signifie qu’il figurait là parmi les 8 meilleurs gymnastes de la compétition.

Pas trop mal pour ce petit club de Tomblaine !

La semaine suivante, le week-end du 16 et 17 mai, Rondade Salto raflait 2 titres de champion de Lorraine ainsi qu’une deuxième et une troisième place.

 

Rondade Salto

Les champions de Lorraine

 

Puis, le samedi 30 mai, c’était les championnats de zone Est : deux champions et une championne de zone Est pour le club de Tomblaine. Et puis ce week-end, c’était les championnats de France par équipes à Saint-Etienne. Vendredi, Rondade Salto a été sacrée championne de France dans la catégorie benjamins-minimes et dimanche, c’est l’équipe de benjamins qui est également devenue championne de France.

 

Rondade Salto championne de France

L'équipe de benjamins-minimes championne de France

 

Rondade Salto championne de France

L'équipe de benjamins championne de France

 

Quelle moisson !!!

Le Président Denis Hoelter n’a pas l’air mécontent.

 

Rondade Salto championne de France

 

Inauguration du groupe scolaire Elisabeth et Robert Badinter

L’école maternelle et élémentaire Elisabeth et Robert Badinter a été inaugurée ce lundi 1er juin 2015 par la Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Madame Najat VALLAUD-BELKACEM, en présence de Madame Elisabeth BADINTER.

C’est un grand honneur pour Tomblaine, cela a été une manifestation de grande qualité et très populaire avec la participation nombreuse des parents d’élèves, des élèves et des enseignants. Vous trouverez ci-dessous le reportage de France 3 mais également le descriptif de l’évolution de l’école dans ce quartier qui était jadis une Zone Urbaine Sensible.

Lors de l’inauguration, il a été dit à plusieurs reprises par la Ministre, le Recteur ou par d’autres que cette école était peut-être la plus belle de France. C’est une réussite collective dont nous sommes tous fiers.

 

Inauguration du groupe scolaire Elisabeth et Robert Badinter

Inauguration du groupe scolaire Elisabeth et Robert Badinter

Inauguration du groupe scolaire Elisabeth et Robert Badinter

 

Par ailleurs, de jolies photos de l'inauguration, prises par l'AFP, circulent sur Google Images. Vous pouvez les visualiser ci-dessous ou en tapant "Najat Vallaud-Belkacem Tomblaine" sur Google Images.

 

Inauguration du groupe scolaire Elisabeth et Robert Badinter Inauguration du groupe scolaire Elisabeth et Robert Badinter

Inauguration du groupe scolaire Elisabeth et Robert Badinter

Inauguration du groupe scolaire Elisabeth et Robert Badinter

Inauguration du groupe scolaire Elisabeth et Robert Badinter

Inauguration du groupe scolaire Elisabeth et Robert Badinter

 

Reportage de France 3 Lorraine - 19/20 du 1er juin 2015 :

 


France 3 Lorraine - 19/20 du 1er juin 2015... par herveferon

 

 

Présentation de l'évolution du groupe scolaire Elisabeth et Robert Badinter :

 

Plaquette de présentation de la réhabilitation du groupe scolaire Elisabeth et Robert Badinter

Plaquette de présentation de la réhabilitation du groupe scolaire Elisabeth et Robert Badinter

Plaquette de présentation de la réhabilitation du groupe scolaire Elisabeth et Robert Badinter

Plaquette de présentation de la réhabilitation du groupe scolaire Elisabeth et Robert Badinter

Plaquette de présentation de la réhabilitation du groupe scolaire Elisabeth et Robert Badinter

Plaquette de présentation de la réhabilitation du groupe scolaire Elisabeth et Robert Badinter

 Plaquette de présentation de la réhabilitation du groupe scolaire Elisabeth et Robert Badinter

Plaquette de présentation de la réhabilitation du groupe scolaire Elisabeth et Robert Badinter

 

Rencontre avec Catherine Matausch dans le cadre du festival "Aux Actes Citoyens"

Le festival "Aux Actes Citoyens" a accueilli mercredi en fin d'après-midi Catherine Matausch, la présentatrice du journal national de France 3.

Catherine Matausch expose ses oeuvres à l'Espace Jean Jaurès durant toute la durée du festival. Mercredi, elle a pu présenter ses pastels et ses photos et échanger avec le public, venu nombreux admirer son talent.

France 3 Lorraine revient sur cette rencontre aujourd'hui dans un reportage du 12/13 que vous pouvez visionner à l'aide de la vidéo ci-dessous.

 


France 3 Lorraine - 12/13 du 28 mai 2015... par herveferon

 

Moment rétro, moment d'émotion

Mercredi soir, avant le superbe spectacle des Anglais de "Smashed", était organisée par l'association Aux Actes Citoyens la soirée "En Voiture Simone". 25 voitures de collection, 12 Harley-Davidson, 1 side-car des années 50 et 6 trikes sont allés chercher les personnes âgées à Tomblaine pour les emmener au théâtre et entrer chacune accompagnée de leur chauffeur sur le tapis rouge du festival.

La photo que vous voyez ci-dessous a été prise par Catherine Matausch, la présentatrice du journal national de France 3, qui expose ses pastels et ses photos Noir & Blanc pendant toute la durée du festival. Catherine Matausch a réalisé cette photo en Noir & Blanc comme toujours, au moment où j'accueille dans une voiture de collection Jeanine Renard, Présidente de l'Association des Personnes Âgées de Tomblaine.

Moment rétro, moment d'émotion.


Hervé FERON

 

Soirée "En Voiture Simone" 

 

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images

Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
2843255

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL