Grand Nancy Métropole

Une belle performance !

 
En waterpolo féminin, le GNAC vient de battre Nice et termine 3ème du championnat de France Élite...
Le GNAC est une belle équipe, qui ne lâche jamais rien. Elles le méritent, elles l'ont fait ! Bravo !
 

La Plage des deux Rives, un véritable plébiscite.

 
Mathieu Klein, Président de la Métropole du Grand Nancy, m’a chargé dès le début de ce mandat de mettre en oeuvre une offre estivale gratuite, accessible au plus grand nombre, en bords de Meurthe : La Plage des deux Rives s’étend sur 40 000m2 de part et d’autre de la Meurthe du côté Nancy et du côté Tomblaine.
Le succès populaire a été immédiatement énorme, avec, dès la première année, 165 000 visiteurs ! Une démarche résolument écologique, à proximité des îles du Foulon et de l’Encensoir à Tomblaine où nous avons sacralisé 17 hectares d’Espace Naturel Sensible. Site exceptionnel au coeur de l'aglomération nancéienne, plus de 250 variétés d’oiseaux, des castors, des grues cendrées, des hérons, la faune, la flore… Et, étonnement cette magnifique réalisation n’a jamais été mise en valeur dans les médias…
A proximité immédiate, la Plage des deux Rives a été aussi l’occasion de se réapproprier les rives de Meurthe pour protéger la faune et la flore, on y voit des cygnes, des canards, des libellules, des papillons… Celui qui prétend s’inquiéter pour l’écologie est de mauvaise foi. On y a planté une micro-forêt qui s’étendra in fine sur 2500m2, la totalité de l’eau utilisée pour les bassins est recyclée…
La Plage des deux Rives est un exemple en tant que projet public respectueux de l’environnement. Elle est aussi un outil de sensibilisation, d’information et de prise de conscience pour que le grand public se réconcilie avec la nature et avec la rivière.
La plage des deux Rives offre chaque été une possibilité de quiétude, de détente de loisirs, d’activités sportives, ou culturelles, à tous âges, une plage, la possibilité de se baigner en extérieur avec deux bassins, un espace aquatique et ludique pour les tout-petits (jeux d’eau), des îlots de fraicheur, vous pouvez aussi vous promener en bateau électrique sur la Meurthe… Et, le savez-vous ? Tous les centres aérés de la Métropole sont invités à s’inscrire s’ils le veulent, car tout l’été, des créneaux leur seront réservés chaque matin pour proposer aux enfants des séances d’apprentissage de la natation.
On y vient entre copains ou en famille, toutes les catégories sociales se côtoient en sérénité.
A une époque ou 40% des familles ne partent pas en vacances, n’est ce pas là un service public nécessaire ? Je suis très fier que nous ayons réussi cela.
Oui, je parle de plébiscite, parce qu’en 2023, nous avons comptabilisé 135 000 visiteurs (malgré le mauvais temps sur tout l’été), 34 000 utilisateurs des bassins, les 354 animations gratuites proposées par 39 associations locales mobilisées ont réuni 5998 participants !
Nous avons comptabilisé 722 000 utilisateurs des comptes Facebook et Instagram pour la Plage des deux Rives. La plantation citoyenne de la micro-forêt a réuni plus de 1200 personnes en une semaine, qui ont travaillé bénévolement et avec enthousiasme !
Je rappelle tout ça parce que le titre dans le journal d’hier les deux titres « Les deux Rives ne font pas l’unanimité » et « prise de bec sur la Page des deux Rives » ne reflètent pas la réalité du sujet.
La réalité, c’est que d’un côté, il y a une énorme initiative au service du public qui rencontre un formidable succès populaire, qui mériterait d’être présentée de façon un peu plus positive…
Et de l’autre côté, il ya une petite intervention de 2 minutes trente pas plus (sur un Conseil de Métropole qui a duré plus de quatre heure, comme quoi il faut un tout petit peu relativiser) d’un seul Conseiller Métropolitain, qui parle au nom de son groupe… Groupe d’opposition essoufflé, sans imagination, fait d’élus souvent aigris et revanchards, qui auraient bien aimé réaliser La Plage des deux Rives quand ils étaient majoritaires, mais qui n’en ont jamais eu le courage… Et depuis 4 ans, ces mêmes élus minoritaires n’ont jamais voté pour la Plage des deux Rives, le grand public doit le savoir… Il n’y a donc rien de nouveau quant à cette posture affligeante et surtout pas de quoi en faire un scoop.
On a donc eu droit à une petite intervention non argumentée, non documentée et non démontrée. Il a été reproché un manque de transparence financière et une soudaine inquiétude pour l’écologie…
Toutes les réponses ont été apportées très facilement ce qui démontre la pauvreté de l’argumentaire de cet élu…
Il n’y a donc pas eu de « prise de bec » au Conseil de Métropole et la réalité c’est que la Plage des deux Rives est plébiscitée par les habitants du Grand Nancy.
Bel été à toutes et à tous.
 
 
 

Un beau partenariat avec l’Université de Lorraine - Nancy Capitale Mondiale de la Commedia dell’arte.

 

L’Université de Lorraine a été un partenaire actif des Journées Mondiales de la Commedia dell’arte à Nancy.
Cela a été un réel plaisir de partager cette belle aventure avec ces jeunes étudiants et leurs professeurs…
Des étudiants de première année de Licence LLCER Italien de l'Université de Lorraine (CLSH Nancy) ont réalisé ces deux vidéos,
pendant les Journées Mondiales de la Commedia dell'Arte au cours desquelles quelques-uns de leurs camarades ont également
eu l'opportunité de monter sur les tréteaux !
 
 

La Plage des deux Rives pour le plus grand bonheur des habitants du Grand Nancy.

 
J’ai présenté en Conseil de Métropole le projet de la quatrième édition de la base de loisirs (La Plage des deux Rives »,
Et ce projet a remporté une belle adhésion majoritaire des élus métropolitains, puisqu’une fois de plus, seuls le Groupe
Grand Nancy Perspectives s’y est opposé (dont 3 élus de Laxou qui ont voté contre…)
135 000 participants en 2023, dont 34 000 qui ont profité des espaces aquatiques… 40 000 m2 côté Nancy et côté Tomblaine,
La Plage des deux Rives remporte un énorme succès populaire depuis le début de ce mandat, les vacances à proximité, la sérénité, la convivialité, la réconciliation avec la rivière et la nature…
Continuer à s’abstenir, voire voter contre, n’est pas très respectueux de tous ces usagers qui bénéficient gratuitement de toutes ces installations durant tout l’été. D’autant plus lorsque soudain on se sent une âme écologiste pour combattre ce dispositif. Celui qui intervient en Conseil de Métropole en ce sens, se grandirait à mieux se renseigner avant que de parler et d’affirmer… Manifestement, lorsqu’il dit être inquiet quant à l’impact écologique et au bilan carbone, soit il ne nous a jamais écouté et il parle donc de ce qu’il ne connait pas, soit il n’est jamais venu sur place (probable…), soit il est de mauvaise foi (et ça, je n’ose l’imaginer !)
Alors, histoire de le rassurer, je diffuse cette courte vidéo filmée aujourd’hui même à l’endroit de la Plage des deux Rives… Il y a des cygnes qui ne trompent pas...
 

Merci Nicolas Holveck.

 

Match du VNVB décisif ce soir.

 
Le président du VNVB m'a offert cette photo encadrée... sympa.
Ce soir il faudra être nombreux au Parc des Sports de Vandoeuvre pour soutenir l'équipe dans
le match décisif des 1//4 de finale des play-offs contre Le Canet...
 

Merci Nicolas.

 
C’est avec une immense peine que nous avons appris aujourd’hui le décès de Nicolas Holveck, Président de l’AS Nancy Lorraine.
Nicolas s’est battu avec courage contre la maladie depuis plusieurs années. Et malgré cela, il a continué à mener sa formidable carrière de dirigeant sportif. Il était revenu à Nancy, plus pour rendre service et participer à sauver le club AS Nancy Lorraine, avec le but de lui (re)donner un avenir en le structurant. Son savoir-faire, ses qualités professionnelles et humaines, qui l’avaient amené à diriger de grands clubs, sont reconnus de tous.
Il savait conjuguer la rigueur, la lucidité et l’exigence du gestionnaire, tout en entretenant de bonnes relations avec ses partenaires.
Au nom de la Métropole du Grand Nancy, au nom de la Ville de Tomblaine et en mon nom personnel, j’adresse mes sincères condoléances à la famille de Nicolas Holveck, à ses proches, au club AS Nancy Lorraine, ainsi qu’au public que je remercie pour avoir développé une banderole de soutien, il y a encore quelques jours dans les tribunes. Nicolas, l’a su et cela l’avait touché. Nous sommes tous tristes.
Hervé Féron.
 

Un match de très haut niveau.

Qui a dit (encore récemment) que le volleyball féminin n’intéressait pas le grand public ???
Il y avait une ambiance de feu hier soir au Palais des Sports de Vandoeuvre, plus de 2000 personnes étaient là et bien là pour soutenir avec un enthousiasme incroyable cette magnifique équipe du VNVB ! Sur le terrain, les joueuses de Nancy-Vandoeuvre étaient galvanisées, portées par leur public… Elles affrontaient pour le deuxième tour des quarts de play-off du Championnat de ligue A féminine l’équipe du Cannet.
Une belle équipe en face, avec entre autres, une double médaillée olympique et championne du monde…
La semaine dernière le VNVB avait déjà gagné 3 sets à 2 et nous avait époustouflés, mais cette fois-ci elles ont encore haussé leur niveau de jeu. Hier soir, c’est le travail de toute une saison orchestré par le coach André Sà qui a payé. La MVP Torrens a distribué des balles au millimètre, Evans a été … stratosphérique ! L’équipe joue ensemble avec un moral d’acier. Imaginez par exemple qu’elles sont allées arracher le premier set … 31 à 29 ! Victoire du VNVB 3 sets à 1. Elles ne sont plus qu’à une victoire de la qualification pour les demi-finales !
La Métropole du Grand Nancy est fière d’être le premier partenaire de ce club de volley féminin. L’ambiance était à la fête hier soir à Vandoeuvre, le plaisir partagé, le spectacle était au rendez-vous et le public a été énorme !!!
 

Le GNAC a perdu, mais c’était un beau match.

 
C’était un match parrainé par la Métropole du Grand Nancy et, à ce titre, j’ai donné le coup d’envoi… sans pour autant me mettre à l’eau.
Le Grand Nancy Aquatique Club (GNAC) affrontait l’équipe leader du championnat : Mulhouse (les deux équipes évoluent cette saison
également en Coupe d’Europe)
Le GNAC s’est effondré en deuxième mi-temps contre une équipe plus forte. Mais ce qui est enthousiasmant dans cette équipe nancéienne, c’est
sa détermination, elle ne lâche rien. Pourtant, c’est un sport éprouvant, les poloistes pendant une bonne heure (4 quarts-temps de 8 minutes, mais
le chrono s’arrête à chaque arrêt de jeu) elles sont dans l’eau sans que leurs pieds ne touchent le fond. Ce sont des sprints incessants, des duels
très physiques (on ne se fait pas de cadeaux…). Mais cette équipe nancéienne donne tout se qu’elle peut jusqu’à la dernière seconde.
Le waterpolo féminin est un beau spectacle, je vous recommande d’aller voir jouer le GNAC en Elite féminine à la piscine des Océanautes à Nancy.
 
 
 

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
6585820

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL