Tomblaine

Les U13 du GSAT en séjour sportif à Puegnago Del Garda

Ce lundi, Hervé Féron a assisté au départ des U13 du Groupe Sport Avenir Tomblaine (GSAT) qui partaient en séjour sportif en Italie à Puegnago Del Garda, financé par la Mairie de Tomblaine. Hébergés au centre de vacances de l’AEP Tomblaine tout au long de la semaine, ils ont rencontré les équipes de football des villages environnants lors de tournois organisés les après-midis, les matins étant réservés aux visites culturelles. Aujourd’hui l’ensemble de l’équipe des U13 visitait les installations de l’Inter de Milan au stade mythique de San Siro.

L’Assemblée Générale de la Section de Nancy de la Fédération Générale des Retraités des Chemins de Fer de France et d’Outre Mer à Tomblaine

Hervé Féron a accueilli les adhérents de la Section de Nancy de la Fédération Générale des Retraités des Chemins de Fer de France et d’Outre Mer en compagnie de Michel Breuille, Maire d’Essey-lès-Nancy et de Pascal Jacquemin, ancien Maire de Villers-lès-Nancy. Pour les accueillir, Hervé Féron a rappelé l’importance de garantir une retraite digne pour chacun. En tant que Député, il a pour cela posé plus de 17 Questions Écrites afin d’attirer l’attention du Gouvernement sur les petites retraites et les conditions de vie des personnes âgées, mais aussi une quinzaine de Questions Écrites liées au devenir de la SNCF et notamment sur la nécessité de pérenniser le régime des retraités des chemins de fer qui, rappelons le, ne bénéficient pas de retraites complémentaires.                                

En décembre dernier, Hervé Féron a rédigé un manifeste, publié sur Marianne.fr et cosigné par 30 Députés, afin de garantir un droit à vieillir dans la dignité, reprenant trois idées majeures : une revalorisation des pensions de retraites, une ré-indexation des pensions sur les salaires des actifs et une politique volontariste d’aide à l’accès aux EHPAD.

Bien que la Loi portant Adaptation de la Société au Vieillissement a permis de réelles avancées notamment concernant les aidants, Hervé Féron a réitéré son engagement pour l’amélioration du niveau et des conditions de vie des personnes âgées et des retraités en rappelant que les retraites avait été mises en place au sortir de la Seconde Guerre mondiale alors que la richesse nationale était bien inférieure au Produit Intérieur Brut actuel.

Forum Job d’Été à l’Espace Jean Jaurès

Hervé Féron a ouvert le Forum Job d’Été à l’Espace Jean Jaurès à Tomblaine, qui a accueilli plus de 180 jeunes dans l’après-midi de mercredi. Une quinzaine de stands proposait des jobs pour cet été voire plus.

Le Député-Maire a rappelé au micro ce que la commune de Tomblaine fait en direction des jeunes chaque année, en particulier le fait qu’une quarantaine de jeunes est embauchée pour l’animation au centre de loisirs en juillet-août. Une quinzaine de jeunes, chaque année, bénéficie d’un premier emploi d'été pour renforcer les services municipaux en période de vacances. Il a rappelé aussi toutes les actions de formation pour le BAFA, le diplôme de surveillant de baignade, le PSC1 ou encore le stage de formation à la régie du spectacle. Toutes ces petites formations qui permettent aussi d’accéder plus facilement à l’emploi.

Ce forum était organisé par le Service Insertion Emploi de la ville de Tomblaine.

Ça c'est Tomblaine !

Projet DéFI, la presse en parle

Hebdo 54 est un journal qui s’intéresse vraiment à l’actualité et à la vie des gens sur le terrain. Ce journal a compris la grande importance du projet DéFI qui n’a pas été couvert par les autres médias.

ça c'est Tomblaine !

Les amis de Job Durupt, très nombreux pour un dernier adieu

Des centaines de personnes ont participé à la cérémonie civile à l’occasion des obsèques de Job Durupt. Beaucoup d’émotions, de témoignages d’amitié. Il a fallu sonoriser l’extérieur de la salle des fêtes de Tomblaine, tant il y avait du monde. Merci à toutes et à tous, en mémoire de Job Durupt, pour avoir témoigné votre soutien à sa famille.

Job Durupt

Madame, Monsieur,

L’ensemble du Conseil municipal de Tomblaine, tous les employés communaux, le monde associatif et tous les acteurs de la vie locale ont la grande tristesse de vous annoncer le décès de Monsieur Job Durupt, Député – Maire honoraire de Tomblaine, Officier de la Légion d’Honneur.

La cérémonie laïque aura lieu à la salle des fêtes, Boulevard Barbusse à Tomblaine, lundi 20 mars à 15h00. Nous espérons que vous pourrez participer à cet hommage rendu à Job Durupt.

Job Durupt a été élu au Conseil municipal de Tomblaine pendant 42 ans, l’engagement de toute une vie. Maire pendant 30 ans, il a été le dernier Maire de Tomblaine du XXème siècle et le premier du XXIème siècle.

Député, Conseiller régional, Conseiller général, Job Durupt a marqué la vie politique de notre grande région. Humaniste, homme de conviction, il s’est engagé sans cesse pour les valeurs de la République et pour le progrès social.

À son épouse Jeanine, à ses quatre enfants et ses quatre petits-enfants, nous présentons nos sincères condoléances.

La ville de Tomblaine est en deuil, un registre de condoléances est ouvert en Mairie de Tomblaine, les drapeaux sont en berne, la République a perdu un grand Homme. Nous sommes nombreux à avoir perdu un ami, un Frère, un Camarade.

Hervé Féron
Député-Maire de Tomblaine

Job Durupt

Madame, Monsieur,

Avec l’ensemble du Conseil municipal de Tomblaine et tous les employés communaux, le monde associatif et tous les acteurs de la vie locale, nous avons la grande tristesse de vous annoncer le décès de Monsieur Job Durupt, Député – Maire honoraire de Tomblaine, Officier de la Légion d’Honneur.

Job Durupt a été élu au Conseil municipal de Tomblaine pendant 42 ans, l’engagement de toute une vie. Maire pendant 30 ans, il a été le dernier Maire de Tomblaine du XXème siècle et le premier du XXIème siècle.

Député, Conseiller régional, Conseiller général, Job Durupt a marqué la vie politique de notre grande région. Humaniste, homme de conviction, il s’est engagé sans cesse pour les valeurs de la République et pour le progrès social.

À son épouse Janine, à ses quatre enfants et ses quatre petits-enfants, nous présentons nos sincères condoléances. Une cérémonie laïque aura lieu, Boulevard Barbusse à Tomblaine et nous vous communiquerons le jour et l’heure très rapidement.

La ville de Tomblaine est en deuil, un registre de condoléances est ouvert en Mairie de Tomblaine, les drapeaux sont en berne, la République a perdu un grand Homme. Nous sommes nombreux à avoir perdu un ami.

 

Hervé Féron

Député-Maire de Tomblaine

Hervé Féron invite Khadija Al Salami à Tomblaine

Ce mercredi 8 mars 2017 à 20h30, à l’occasion de la journée mondiale des Droits des Femmes, la réalisatrice yéménite, Khadija Al Salami, sera à l’Espace Jean Jaurès afin de présenter son film « Moi, Nojoom, 10 ans, divorcée ». Elle répond ainsi à l’invitation d’Hervé Féron, dans le cadre d’Aux Actes Citoyens. Le prix d’entrée est de 5 € et le public aura l’occasion d’échanger avec la réalisatrice sur le film et aussi sur la situation actuelle au Yémen, où il n’y a pas d’âge légal pour se marier. Alors que le monde semble ignorer que le Yémen subit une guerre civile destructrice.  

Ce long métrage engagé raconte l’histoire vraie d’une petite fille de 10 ans qui sera mariée de force et mis au ban de la société car se refusant à son époux. Violée, battue, elle trouvera la force de s’enfuir pour porter l’affaire devant la justice. Ce film a été tourné au Yémen, dans des conditions extrêmement difficiles et a été reconnu et primé dans de nombreux festivals, dont celui de Doha. Bien qu’interdit par la censure au Yémen, de nombreux yéménites ont pu se le procurer via le téléchargement illégal.

Hervé Féron a déjà travaillé à deux reprises avec Khadija Al Salami, dans un premier temps, à l’occasion d’un colloque qu’il a organisé en juin 2016, à l’Assemblée nationale, pour faire la lumière sur le risque qui pèse sur le patrimoine culturel yéménite, dans le cadre de cette guerre civile. Ce colloque réunissait les meilleurs spécialistes du monde du patrimoine yéménite. Khadija Al Salami avait alors présenté son film à l’assistance et s’était engagé un débat très enrichissant.

Ensuite, Najat Vallaud-Belkacem, très sensible à la démarche de cette courageuse réalisatrice, sur proposition d’Hervé Féron, l’a invitée à présenter son film le 25 novembre dernier (journée mondiale de l’ONU contre les violences faites aux Femmes), au Ministère de l’Éducation Nationale, dans le cadre des Entretiens de Jean Zay. Hervé Féron avait présenté la soirée avec Najat Vallaud-Belkacem.

Alors que « Moi, Nojoom, 10 ans, divorcée » sera diffusé ce mercredi à Tomblaine, il ne faut pas ignorer la situation désastreuse et meurtrière dans laquelle est enfermée le pays depuis mars 2015. Malheureusement, elle ne bénéficie pas du même traitement médiatique que les guerres civiles irakienne et syrienne alors qu’en novembre 2016, ce conflit avait causé la mort de plus de 7 000 personnes (dont un tiers d’enfants, les écoles étant particulièrement visées) et avait fait près de 37 000 blessés, provoqué le déplacement de 3 000 000 de yéménites et contraint 200 000 personnes à l’exil. Enfin, depuis vendredi, les États-Unis ont intensifié leurs bombardements contre AQPA (Al-Qaïda dans la Péninsule Arabique) faisant peser un danger toujours plus grand sur les civils et sur les sites d’exception du patrimoine yéménite.

Le lendemain, jeudi 9 mars, le film sera diffusé, toujours en présence de Khadija Al Salami, à la Maison Régionale des Sports de Tomblaine devant plus de 200 collégiens et lycéens afin de les sensibiliser aux problématiques du mariage forcé et des inégalités entre les femmes et les hommes.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images

Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
2457355

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL