Hervé FERON

Notre circonscription

Plus que jamais, nous devons combattre l’extrême droite.

 

Sur la 4ème circonscription de Meurthe et Moselle (qui ne s’est jamais remise de son scandaleux charcutage, qui a sorti la ville de Tomblaine du bassin de la Métropole du Grand Nancy…), le Rassemblement National est en tête.

C’est en ouvrant l’Est Républicain ce matin que je découvre la tête de la candidate RN, car, il faut le savoir, on ne l’a jamais vue, elle n’habite pas notre circonscription, elle n’y vote même pas ! Cela sigifie que le RN aurait pu mettre n’importe quel âne comme candidat, il aurait réalisé un gros score.

Le candidat suppléant RN, lui, n'habite pas Tomblaine, mais il y est venu voter hier pour une procuration… Ça sent les grandes manoeuvres ! A Tomblaine personne ne le connait, on ne savait même pas qu’il était candidat.

Et voilà qu’hier, il s’est déjà tristement illustré ! Ce monsieur est allé voter avec sa procuration et a fait un scandale, importunant les braves citoyens tomblainois qui tenaient bénévolement les urnes. Il s’est saisi d’un seul bulletin et a refusé d’entrer dans l’isoloir pour mettre son bulletin dans son enveloppe, en s’écriant qu’il n’entrait pas dans l’isoloir puisqu’il votait pour lui même : 3 infractions à la règle en 3 secondes.
Ensuite ce monsieur s’est permis de faire le tour de tous les bureaux de vote de Tomblaine (chaque fois que je n’y étais pas présent, courage… fuyons !) pour visiter tous les isoloirs de Tomblaine (alors même qu’il avait refusé d’entrer dans le sien pour voter !) et faire remarquer dans les registres qu’il n’y avait pas une poubelle dans chaque isoloir, alors même que le code ne le prévoit pas. Ce monsieur était complètement inconnu à Tomblaine, maintenant il est répéré, parce qu'il s’est couvert de ridicule...

Ce comportement anti républicain est un comportement de voyou, il démontre une immaturité, une irresponsabilité… Avec des énergumènes comme ça, la France est en danger.

Barbara Bertozzi-Biévelot, candidate du Nouveau Front Populaire est arrivée en tête à Tomblaine dans 6 bureaux sur 9, réalisant 41,55% des suffrages. Malheureusement, dans le reste de la circonscription, le score de Barbara ne lui permet que d’arriver en 3ème position. Je souhaite remercier tous les électeurs qui ont voté pour Barbara Bertozzi-Biévelot, je souhaite la féliciter, elle et Stéphanie Miroult-Hodot ont fait une belle campagne de proximité, dans des conditions très difficiles, je souhaite leur témoigner mon amitié, nous aurons d’autres beaux combats à mener ensemble.
Barbara Bertozzi-Biévelot, en responsabilité, cohérente avec ses convictions Humanistes et Républicaines, alors que son score la qualifiait pour le second tour, a annoncé immédiatement son désistement et appelé à voter pour le candidat de droite Thibaut Bazin, afin de faire obstacle au danger que représente le Rassemblement National. Dimanche 7 juillet, soyez au rendez-vous.

Barbara Bertozzi-Biévelot à Tomblaine.

La candidate du Nouveau Front Populaire sur la 4ème circonscription est venue, avec sa suppléante Stéphanie Miroult-Hodot à la rencontre des tomblainois nombreux hier.
Un apéritif citoyen avait été spontanément organisé et la candidate a passé un long moment à discuter avec les uns et les autres.
Je connais bien Barbara, issue d’Europe Ecologie Les Verts, elle est une femme engagée, proche des gens et, si elle est élue, elle saura défendre les valeurs républicaines qui nous unissent.
J’appelle les citoyennes et citoyens de Tomblaine à faire le bon choix : voter Barbara Bertozzi-Biévelot, dès le premier tour dimanche.
=> Barbara Bertozzi-Biévelot est la seule candidate sur la 4ème circonscription qui est venue à la rencontre de ses électeurs pendant cette courte campagne.
=> Le député sortant LR n’a pas mis les pieds à Tomblaine depuis le début de ce mandat. C’était son deuxième mandat de député, il n’a jamais soutenu le moindre dossier tomblainois, il ne vient jamais à Tomblaine.
=> Nous avons interrogé les 5 candidats sur la 4ème circonscription au sujet de la décision de la Préfète de stocker un camp de migrants dans des conditions indignes, dans la cour de l’ex-caserne des pompiers. Plus de 4000 tomblainois ont signé la pétition pour nous soutenir, c’est un plébiscite.
Barbara Bertozzi-Biévelot est la seule candidate qui nous a répondu et qui a pris courageusement position en s’engageant, si elle est élue, à nous soutenir...
 

Rencontre avec Barbara Bertozzi-Biévelot...



Nous avons la responsabilité collective et le devoir citoyen de faire barrage au Rassemblement National. 

Nous sommes nombreux à Tomblaine à soutenir Barbara Bertozzi-Biévelot, candidate du Nouveau Front Populaire. Aussi, c’est d’elle que je souhaite vous parler, je la connais bien, c’est une femme engagée, sincère, elle n’est pas une professionnelle de la politique. Au contraire, c’est une femme de terrain, proche des gens et des associations. Barbara Bertozzi-Biévelot saura porter les valeurs de la République auxquelles nous sommes tant attachés, elle saura porter aussi la réalité de la vie des habitants au coeur des discussions à l’Assemblée Nationale. elle restera disponible et à l’écoute des habitants de cette grande circonscription, dans sa diversité. 

Je suis sûr de tout cela, parce que je la connais. Et si elle est élue, en tant que Maire de Tomblaine, je continuerai à travailler en lien avec elle, dans l’intérêt des habitants.

Nous organisons un apéritif citoyen devant la Mairie de Tomblaine, ce mercredi 26 juin à 18h, venez avec nous à la rencontre de Barbara Bertozzi-Biévelot et de sa suppléante Stéphanie Miroult-Hodot. Soyons tous acteurs de l’avenir républicain de notre pays.
Hervé Féron.
Maire de Tomblaine.
Vice-Président de la Métropole du Grand Nancy

 

Les candidats doivent se positionner.

Les candidats doivent se positionner. Lettre adressée à tous les candidats aux élections législatives des circonscriptions 1, 2 et 4.

 

Madame, Monsieur,

 

Vous êtes candidat(e) aux prochaines élections législatives,

 

La Commune de Tomblaine est maltraitée parla Métropole du Grand Nancy et par l’Etat. Le pire est arrivé lorsque madame le Préfet a annoncé son intention d’installer un regroupement de migrants au mois de septembre au pire endroit que ce soit à Tomblaine.

 

Le Conseil Municipal de Tomblaine a voté deux motions à l’unanimité qui n’ont pas été entendues, puis il a annoncé sa démission et malgré ça rien ne change.

 

Une pétition circule sur Tomblaine, Essey et Nancy et réunit, parce que de bon sens, déjà des milliers de signatures, vous pouvez prendre connaissance de son texte ci-dessous.

 

Vous êtes candidat(e) pour les prochaines élections législatives, le collectif de citoyens tomblainois et le Conseil Municipal de Tomblaine souhaitent connaitre votre position claire et vous demande ce que vous ferez dès le mois de Juillet, dans le cas où vous seriez élu(e) à l’Assemblée Nationale ?

 

Les députés élus précédemment étaient étrangement restés muets à ce sujet...

 

Nous vous remercions pour l’attention que vous porterez à notre problème. Nous insistons sur le fait que par notre démarche nous n’avons aucun sentiment hostile vis à vis des migrants ou vis à vis des gens du voyage, nous exigeons qu’ils soient accueillis dans des conditions dignes, ce qui n’est pas le cas. De plus les conflits d’usage, si madame le Préfet ne retirait pas sa décision, engendreraient inéluctablement des conséquences graves. 

 

Nous ne manquerons pas de communiquer votre réponse dans la semaine précédant le premier tour des législatives.

 

Cordialement.

François Molinero                                                Hervé Féron

Pour le Collectif des citoyens de Tomblaine               Pour le Conseil Municipal de Tomblaine.

 

 

Nous nous opposons fermement à la décision autoritaire de la Préfète de Meurthe-et-Moselle de regrouper des migrants, dès le mois de septembre, en lieu et place de la caserne des pompiers. C’est un secteur à enjeux, où la Municipalité avait prévu de mettre en œuvre un projet structurant dans les meilleurs délais pour sécuriser ce carrefour particulièrement dangereux pour les usagers à pied et en vélo, développer une trame verte, construire un parking relais qui permettra aux habitants de l’Est de l’agglomération de prendre le bus pour entrer dans Nancy et qui limitera aussi les énormes nuisances subies par les riverains tous les 15 jours, lors de chacun des matches de football.

Regrouper des migrants dans des conteneurs et à cet endroit n’est pas digne. De nombreux conflits d’usage existent, par la proximité immédiate d'habitations, d’une cité scolaire de 3000 élèves, un collège et deux lycées, la proximité d’infrastructures à grande fréquentation, la Maison Régionale des Sports, le Stade Raymond Petit, la Plage des deux Rives et le Stade Marcel Picot (capacité 20 000 spectateurs). Les migrants seraient installés juste en face de l’entrée où sont parqués tous les 15 jours les supporters des équipes visiteuses de l’ASNL, qui sont souvent suffisamment excités, pour que des forces de police soient déployées largement, que des violences aient lieu et pour qu’il soit interdit aux riverains de tout le quartier de sortir de chez eux ! Ce qui démontre une situation de danger et d’insécurité récurrente. Dans un contexte national de recrudescence de la violence dans et hors des stades, cette décision est une erreur grave.

 

Nous exigeons le retrait immédiat de la décision de madame le Préfet, ainsi que la vente de la parcelle des pompiers par la Métropole dans les six mois à venir, pour permettre la mise en œuvre du projet de la Municipalité de Tomblaine, dans le respect de son projet éco-citoyen et de son projet urbain votés à l’unanimité par le Conseil Municipal. 

 

MDR... le député sortant se ridiculise tout seul.

Je m'étais permis de dire, et tous les tomblainois en sont témoins, qu'on n'a jamais vu le député sortant

au contact de la population pendant tout le mandat écoulé. Crime de lèse-majesté ! Cela me vaut une "lettre
ouverte aux habitants de Tomblaine", distribuée dans toutes les boites aux lettres ce jeudi (et un tract inutile
de plus ! tant pis pour la planète...) Il continue à omettre de préciser à quel parti ou quelle famille politique il 
appartient. Mais surtout, la vérité a tellement fait mouche que le député sortant a éprouvé le besoin de se 
justifier...

Et là, on découvre que finalement, il peut-être rigolo ! Je le cite...

Il "tient à réagir aux attaques calomnieuses et injustes dont il est victime..." rien que ça ! Mais il ne prononce pas mon 
nom et il ne dit même pas que ce sont mes propos qu'il conteste, peut-être se dit-il qu'il ne fait pas bon attaquer le maire
de Tomblaine, qui est un tout petit peu plus populaire que lui et surtout plus proche de la population ?
Et il enchaine "pour preuve, habitué du Stade Marcel Picot, j'y ai salué à plusieurs reprises votre maire..." MDR ! est-ce 
vraiment au Stade Marcel Picot, dans la tribune VIP, en saluant deux  fois le Maire en cinq ans, que le député sortant a pu 
être au contact de la population ?
Il écrit avoir aussi salué le maire (décidément, il est très poli) "à l'inauguration de la salle de danse" MDR ! Nous n'avons pas
inauguré de salle de danse pendant ce mandat...Tout au plus une salle de gymnastique. Il y était venu parce qu'il y avait une
Ministre, le temps d'être sur la photo, puis il est reparti très vite sans parler à qui que ce soit. Depuis quatre ans, nous n'avons
toujours pas perçu les subventions qui nous ont été annoncées pour cette salle de gym et le député sortant ne s'est jamais 
intéressé à ce sujet.
Il écrit "avoir participé à des remises de récompenses pour les plus jeunes dans le stade voisin (SIC !), en présence de mon 
adjointe aux sports" MDR ! Il ne connait pas le nom du "stade voisin" ? Nous n'avons jamais fait de remises de récompenses 
dans un stade (les tomblainois savent bien comment nous procédons) et mon "adjointe aux sports" est un adjoint, il s'appelle 
Philippe !

Enfin, il continue à se justifier (même si tout cela ne fait pas beaucoup de présence en cinq ans) en disant qu'il a admiré la 
production de masques chirurgicaux" MDR ! Il ignore que cette jeune entreprise a fermé, parce qu'elle n'a pas été soutenue 
ni par le député, ni par l’État...

Il est vraiment trop rigolo, ce député sortant !

Je soutiens la candidature de Barbara Bertozzi sur la circonscription n°4.

La circonscription n°4 en Meurthe et Moselle n'a pas de logique de territoire, elle
s'étend de Cirey sur Vezouze à Tomblaine et couvre des bassins de vie très différents.
Ainsi, en 2012, quatre communes de la Métropole du Grand Nancy se sont retrouvées
basculées dans cette circonscriptions sans aucune logique : Laneuveville devant Nancy,
Fléville, Art sur Meurthe et Tomblaine.
Cela résulte d'un tripatouillage électoral imposé sous Nicolas Sarkozy pour tenter
de soutenir Valérie Debord dont la circonscription devait être supprimée (finalement
cette basse manœuvre ne lui a pas réussi !)
Le résultat, c'est que depuis 12 ans (et deux députés de droite), les Tomblainois n'ont
jamais vu sur le terrain, physiquement, leur député ! Je suis bien placé pour savoir que
le député ne peut être partout et que l'essentiel de sa mission consiste à siéger à
l'Assemblée... Mais le minimum de respect pour la population consisterait à rencontrer
de temps en temps les gens, pour les écouter, les comprendre et ainsi les représenter
en portant des revendications fondées et non pas des dogmes imposés par les partis
politiques d'un autre âge... Comme maire de Tomblaine, j'en atteste et je prends les
Tomblainoises et les Tomblainois à témoins : durant tout le mandat écoulé, nous n'avons
jamais vu le député sortant à Tomblaine en dehors de la présente campagne électorale...
On se demandait d'ailleurs s'il existait encore...
Je connais bien Barbara Bertozzi et je connais bien aussi sa suppléante
Marie-Neige Houchard. Je soutiens leur candidature sur la circonscriptions n°4
et j'appelle à voter pour elles dès le premier tour ce dimanche 12 juin.
Ce sont des femmes compétentes, actives, proches des gens. De par leur expérience
personnelle et professionnelle, elles connaissent vos difficultés. Barbara Bertozzi sera
la député qu'il vous faut, présente et combative à l'Assemblée, elle restera, avec
Marie-Neige Houchard en lien permanent avec la totalité de la circonscription, avec
toute l'attention et la bienveillante qu'un(e) député(e) doit à la population (et pas
seulement à ses électeurs).
Barbara Bertozzi se présente sous l'étiquette NUPES : Nouvelle Union Populaire
Écologique et Sociale. Je pense qu'il fallait réussir l'union autour de valeurs progressistes
pour faire barrage à la politique de régression sociale d'Emmanuel Macron, réélu
Président de la République, bien qu'il reste ultra-minoritaire dans ce pays...
Je ne suis pas prêt pour autant à soutenir sur une autre circonscription systématiquement
n'importe quel candidat sous prétexte qu'il porterait cette étiquette ou une étiquette de gauche.
Parce que souvent je les connais bien et pour bien les connaitre, je doute de leur sincérité
et parfois même de leur compétence...
Nous avons besoin de sincérité, de compétence, de détermination à porter de belles valeurs,
voilà pourquoi je vous appelle à voter dimanche 12 juin Barbara Bertozzi.
 

Loi anti-casseurs

Loi anti-casseurs :
Une fois de plus le courageux député Laurent Garcia, macroniste d'un soir, n'était pas présent, il n'a pas voté.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
6775780

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL