Tomblaine

Houcine à Tomblaine, une grande fête populaire.

C'est la tradition à Tomblaine, les feux de la Saint Jean sont organisés en bord de Meurthe, sur le lieu-dit "l'Ile aux Oies". Savez-vous qu'il y a très longtemps Tomblaine s'appelait "Tomblaine aux oyes" ?
Une piste de danse, surplombée par le kiosque du bicentenaire qui avait été réalisé par l'artiste Sandor Kiss en 1989, grâce à une souscription populaire que Job Durupt, alors Maire de Tomblaine, avait initiée à l'occasion du bicentenaire de la Révolution Française.



Chaque année les Feux de la St Jean viennent troubler pour une soirée cet endroit de quiétude, où cygnes et canards ont élu domicile (eh oui, tout se perd, il n'y a plus d'oies).
La fête était belle hier, grâce à Hinde Magada, Présidente du Comité des fêtes qui avait mobilisé de nombreux bénévoles qu'il nous faut remercier. Tout comme toutes les associations qui sont venues prêter main forte pour une belle organisation : tenir la buvette, préparer les sandwiches, faire griller les saucisses, assurer la sécurité,...
La grande organisatrice est Safia Ihaddadene, directrice du service municipal d'animation, avec elle, tout est réglé comme du papier à musique, sono, éclairages, loges d'artistes, chapiteaux,...
En première partie, Johanna Jacques Sébastien a chanté trois chanson, du Rythm and blues, accompagnée au piano par Jean-Michel Vaicle, professeur de l'Ecole de musique Tempo. On connait bien Johanna à Tomblaine, puisque cette jeune femme est Conseillère Municipale et qu'on l'a souvent entendue chanter seule, accompagnée, ou bien encore dans la chorale gospel "Freestyle Gospel".
Johanna a beaucoup de talent et quand elle entonne "Halleluja" de Léonard Cohen, tout le monde frissonne. C'était la première partie parfaite pour celui que tout le monde attendait Houcine !
À Tomblaine, on a connu Houcine avant qu'il ne se fasse connaitre par la Star Academy, puisque tout jeune, il venait danser et chanter dans le cadre du festival "Aux Actes Citoyens", qui décidément en aura révélé des talents bien avant tous les autres !
Et puis Houcine, par la suite, a même habité à Tomblaine. Houcine est une star, mais c'est aussi un ami.
Alors que son actualité est chargée, tournées, télévisions, enregistrement de nouveaux titres, Houcine a pris le temps de passer une fois de plus par Tomblaine et ce ne sont pas les spectateurs d'hier soir qui s'en plaindront ! Houcine a fait un tabac, chacun sait qu'il a énormément de talent, c'est un artiste complet, il sait tout chanter. Mais en plus, il aime les gens et le public le lui rend bien. Il s'est permis à plusieurs reprises de descendre dans la foule pour aller chanter au milieu des spectateurs. 
 


Il est facile d'accès, ne se prend pas pour une star, c'est un vrai chanteur populaire dans le sens noble du terme. Et puis, il fait le show. Accompagné par deux choristes, son spectacle consacré au répertoire de Joe Dassin est parfaitement réglé,le public chante avec lui. Les gens sont venus en famille pour cette belle soirée musicale et déjà estivale au bord de l'eau.
Et cerise sur le gâteau, Houcine sait qu'on terminera en allumant la chavande, il termine en interprétant magistralement "allumer le feu" de Johnny Halliday. 



Tout le monde chante, les enfants regardent les grandes flammes se dresser dans la nuit, ils ont du rêve dans les yeux, les adultes aussi.
On en voudrait encore. Merci Houcine !
 
 
 

Décidément, à Tomblaine, on fait la fête tout le temps.


 

Respirez, inspirez !

Après m'être échappé de ce Conseil de métropole aseptisé, j'avais besoin de m'oxygéner.

Quel bonheur, quelle bouffée d'oxygène que de me retrouver ausitôt à l'Espace Jean Jaurès pour assister au spectacle de fin d'année de l'école maternelle Jules Ferry dont le directeur est Stephen Singer !
Des parents nombreux, des enfants craquants, mis en valeur par le travail des enseignants. Superbe spectacle en présence d'Alexandre Huet et de Christiane Defaux, adjoints au Maire.




Et puis, dans la foulée, je suis allé rejoindre d'autres  adjoints au Maire ( je suis très fier de mon équipe municipale à Tomblaine, qui est proche des habitants et omniprésente sur le terrain) Jean-Pierre Laurency, Jean-Claude Dumas et Hinde Magada, rue Clara Malraux.
À l'invitation de Virginie Pilois, c'était un nouveau repas de voisins, très agréable dans ce quartier encore nouveau, mais qui vit bien.
J'adore ces moments de rencontres, sereins, qui permettent toujours d'apprendre à se connaitre.
 
 

Feux de la St Jean et fête de la musique à Tomblaine.