A l'Assemblée Nationale

Fake-news ou hold-up ?



Dans l'Est Républicain d'aujourd'hui, un nouvel article est consacré au député Laurent Garcia. On pourrait ainsi
penser qu'il est actif à l'Assemblée. Et moi qui n'ai jamais bénéficié du moindre article pour informer de mon 
activité pendant les 10 années où j'étais député, j'ai de quoi être un peu amer... En effet, allez vous promener sur 
mon site herveferon.fr et vous constaterez que j'ai pourtant toujours été très actif à l'Assemblée nationale.

Ce parti pris devient encore plus insupportable quand on va sur l'application "Direct Assemblée".  On y apprend
que Garcia, qui avait rejoint très tardivement "La République en Marche" pour se faire élire, siège sous
l'étiquette "Mouvement Démocrate et apparentés" (une fois élu, il n'a jamais osé assumer son étiquette...).
Mais surtout, à propos de son assiduité, on y apprend que son taux de participation aux votes à l'Assemblée
Nationale n'est que de... 8% !!! Il semblerait qu'il passe plus de temps à appeler les journalistes pour parler de ce 
qu'il fait qu'il n'est présent à l'Assemblée...

Comment doit-on appeler ça ? Des fake-news ? Un hold-up ?

 

Il y a un an... à l'Assemblée Nationale.

En ces temps de perte de repères et de conscience, d'appauvrissement intellectuel
des médias, des observateurs, mais aussi des acteurs politiques, qui auront tant d'incidences
sur nos vie, sur notre relation à l'autre, sur notre relation à la planète, je suis fier d'avoir été
un député différent.
J'ai pris parfois des positions à contre-courant des modes ou des dogmes, je n'ai jamais été un
"béni oui-oui", mais différent sur le fond et parfois aussi dans la forme.
Il y a un peu plus d'un an, le 29 novembre 2016, j'intervenais dans la "discussion générale" à
la Tribune de l'Assemblée Nationale, dans le cadre de la "Résolution pour rendre Justice aux
victimes de la répression de la Commune de Paris".

 

Quelle sera la position des députés Garcia, Grandjean, Bazin ?

Les députés socialistes en vue de l’examen en commission des crédits du budget Travail et Emploi, ce 

mardi 31 octobre, ont déposé deux amendements.

Le premier amendement vise à créer 230 000 contrats aidés supplémentaires dans le secteur non marchand. 
Aussi, cet amendement abonde de 25 M€ les crédits d’accompagnement des Emplois d’avenir restant pour 
les Missions locales.

Le second amendement rétablit la possibilité d’un taux de prise en charge par l’Etat des contrats aidés jusqu’à 75%.
Les députés socialistes restent pleinement mobilisés à l’Assemblée nationale pour défendre les contrats aidés, 
sensibles à ce que les élus locaux ont pu faire remonter des difficultés qu'ils connaissent suite à la décision de 
diminuer le nombre de contrats aidés.

C'est très important, on parle là de la situation des personnes les plus fragiles, on parle d'insertion, de retour
à l'emploi, on parle de formation, d'Education Populaire, de moyens donnés à nos Communes, d'emplois de 
proximité !!!

Etre responsable, c'est ne rien ignorer de tout cela par opportunisme.

Quelle sera la position des députés Garcia, Grandjean, Bazin ?

Encore un témoignage

Monsieur Hervé Féron,

Madame Marine Lambert,

Je tenais, au nom des adhérents du SMA, à vous remercier pour tout le soutien que vous avez apporté au secteur des musiques actuelles pendant votre mandat de député,

Nous vous remercions tout particulièrement d’avoir su mobiliser vos collègues députés pour parvenir à faire adopter « l’amendement SMAC » en décembre dernier.

Cela avec toute la pugnacité que cette séquence a nécessité, merci de nous avoir suivis jusqu’au bout !

Nous sommes très reconnaissants de votre investissement pour notre secteur, et plus largement en faveur de l’intérêt général,
Nous sommes désolés de votre non réélection.

Au plaisir de vous recroiser prochainement et de travailler à nouveau ensemble à l’avenir,
Bien cordialement,

Aurélie Hannedouche
Déléguée générale
Syndicat des musiques actuelles
c/o Espace de co-working
43 boulevard de Clichy
75009 Paris

Colloque sur le patrimoine historique et culturel du Yémen

Extraits du colloque sur le patrimoine historique et culturel du Yémen, organisé par Hervé Féron, Député de Meurthe-et-Moselle, à l'Assemblée nationale le 29 juin 2016 : 

 

Et vous pouvez retrouver, ci-dessous, le dossier de ce colloque sur le patrimoine historique et culturel du Yémen :

Dossier Yémen - 08.02.2017.pdf - Téléchargement du fichier PDF  

Intervention d'Hervé Féron en Commission des Affaires culturelles

Ce matin, Hervé Féron est intervenu, en tant que représentant du groupe socialiste, en Commission des Affaires Culturelles et de l'Éducation lors de la présentation, par Mme Sandrine Doucet, de son rapport sur les « territoires de l’éducation artistique et culturelle », remis au Premier ministre le 25 janvier 2017. 

 

Hervé Féron est intervenu en Commission des Affaires Culturelles lors de l'audition d'Anne Hidalgo - Maire de Paris

Hervé Féron est intervenu en Commission des Affaires Culturelles et de l'Éducation lors de l'audition d'Anne Hidalgo pour la candidature de Paris aux JO 2024 :

 

L'Education Populaire à l'Assemblée

Hervé Féron avait convié à l'Assemblée Nationale les cinq Fédérations d'Éducation Populaire qui agissent dans le dispositif "Animation Jeunesse Territoire" en partenariat avec le Conseil Départemental de Meurthe et Moselle. Elles sont venues avec chacune trois ou quatre représentants départementaux et un(e) représentant(e) national(e).
Au programme : visite commentée de l'Assemblée, puis repas à la Questure en présence de Dominique Potier Député de la 5ème circonscription de Meurthe et Moselle, Patrick Bloche, Député de Paris, Président de la Commission Culture-Éducation à l'Assemblée et Christian Eckert, Ministre du Budget. Le repas a été suivi d'une réunion de travail constructive. Des difficultés ont été bien sûr soulevées, mais aussi des propositions très concrètes.
À l'époque du nombrilisme, du repli sur soi, du protectionnisme à tout crin, l'Éduc Pop plus que jamais est un enjeu majeur !

Le Collège Victor Prouvé de Laxou à l'Assemblée nationale

Ce lundi 9 janvier 2017, Hervé Féron a reçu, à Paris, les élèves du Collège Victor Prouvé de Laxou afin de leur faire visiter l'Assemblée nationale. Les cinquante collégiens ont été très intéressés et ont fait preuve d'une grande attention dans la continuité de la première intervention. En effet, Hervé Féron avait déjà rencontré les classes du Collège Victor Prouvé, le 9 décembre dernier, dans le cadre d’un projet d’éducation à la citoyenneté, engagé par Madame Prévot, Principale du Collège, et Madame Villaume, CPE.

Hervé Féron en Commission des Affaires culturelles sur l'éthique du Sport

Hervé Féron est intervenu ce matin en Commission des Affaires culturelles et de l'Éducation lors de l'étude de la Proposition de Loi sur l'éthique du Sport. Il a notamment évoqué le rôle des commentateurs sportifs et le sexisme dans le Sport. 

 

 

 

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
3544074

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL