Actualité

Article du Républicain Lorrain

Article du Républicain Lorrain paru hier matin (édition de Metz).

 

 

Champions du monde !

Dimanche 28 mai 2023, la ville de Tomblaine accueillait le départ de la dernière étape du Tour cycliste de la Mirabelle, avec de prestigieuses équipes au départ, parmi lesquelles l'équipe de Hollande... Jan-Willem Van Schip et Yoeri Havik étaient donc au départ à Tomblaine.
Deux mois plus tard, ce 8 août, à 20h44 avait lieu à Glasgow, aux championnats du monde de cyclisme, la finale de la course sur piste, "l' Américaine" hommes... Et ce sont les néerlandais Jan-Willem Van Schip et Yoeri Havik qui l'ont remportée et sont devenus champions du monde !
Décidément, ça porte bonheur que de passer par Tomblaine !!!
 

Pour votre information.

⚠️ Alerte sécheresse ⚠️
La situation d'alerte renforcée prévoit notamment les restrictions suivantes :
- interdiction de lavage des véhicules hors des stations de lavage avec dispositif de recyclage
- interdiction de remplissage des piscines privées et publiques hors raisons techniques ou sanitaires
- interdiction de nettoyage des espaces extérieurs (voiries, terrasses, façades, toitures…) sauf par une entreprise de nettoyage professionnelle ou une collectivité
- la période d’interdiction d’arrosage des pelouses, jardins, potagers privés, espaces verts publics et terrains de sport s’étend de 9h à 20
 

Le règne des menteurs…

« On ne sent point qu’on est menteur quand on a l’habitude de l’être » écrivait Marivaux….

 
En Macronie, le mensonge est omniprésent, au point de l’habitude, par le décalage entre le discours et les actes…  A ce stade, ça n’est même plus une habitude, c’est une culture...
 
Si vous avez cru un instant à la sincérité d’Emmanuel Macron, de son gouvernement et des services de l’Etat, pour ce qui concerne le respect de la planète, l’écologie, vos conditions de vie, la solidarité par le service public… Voici deux exemples démontrant l’absence totale de politiques incitatives et l’insincérité du discours… Affligeant !
 
Ma commune a investi dans 98 panneaux photovoltaïques qui ont été posés sur les terrasses de la Résidence Autonomie pour personnes âgées. J’ai alors signé la première convention en Meurthe et Moselle d’auto-consommation collective, avec Enedis. Cela consiste à produire de l’électricité grâce au soleil, à la vendre à Enedis qui la redistribue sur un rayon de deux kilomètres pour tous nos bâtiments publics… Et là, on constate que, si la démarche est vertueuse et écologique, elle ne permet quasiment pas de faire des économies, parce que l’Etat nous taxe autant que si c’était de l’énergie nucléaire !!!
 
Deuxième exemple, lorsque les communes investissent, elles paient la TVA et l’année suivante l’Etat en rembourse une bonne partie (pas tout…), par la biais de ce qu’on appelle le FCTVA (Fond de compensation de la TVA)…
La Commune de Tomblaine plante chaque année une centaine de nouveaux arbres sur son territoire. Eh bien figurez-vous qu’on vient de découvrir que sur cet investissement nous ne récupérerons plus le FCTVA ! La Loi de Finances a prévu de ne plus considérer les arbres comme éligibles au remboursement de la TVA !
 
Non, les français très majoritairement n’ont jamais voulu ça… Pauvre France, pauvre République, pauvre démocratie...

J’ai coupé mon téléphone MDR.

 Dans l’Est Républicain d’aujourd’hui, le journaliste raconte avec humour « Invité du Club du Lundi ce 22 mai, Hervé Féron, ancien député PS, maire de Tomblaine et vice-président du Grand Nancy, s’est laissé aller à quelques confidences lors du déjeuner d’affaire… Il confie qu’il a un rêve « j’aurais adoré  être Ministre de la Culture ». C’était sous Hollande, il y a plus de 10 ans. « Mais je ne le serai jamais… Ceci dit mon téléphone reste ouvert ! » Rappel de la règle d’or en politique : ne jamais insulter l’avenir. »
Alors, pour les gens qui penseraient que je suis devenu soudainement mégalo, je voudrais préciser que je répondais juste à une question qui m’avait orienté sur ce sujet et que j’ai dit ça en souriant, car je ne me prends pas assez au sérieux pour avoir autant de prétention…
Mais du coup, depuis que j’ai lu le journal, j’ai coupé mon téléphone, de peur qu’on ne m’appelle !

La télévision ukrainienne parle de Tomblaine !

Les enfants ukrainiens accueillis à Tomblaine pendant 15 jours en séjour de « répit » sont rentrés chez eux à Losova.
Ils ont été reçus chaleureusement par leurs mères et par le maire de Losova.
La télévision ukrainienne était là, voici le reportage où l’on parle beaucoup de Tomblaine.
 

MDR ! Trop rigolos !

Je lis dans la presse un article, dont le titre dit "Nancy Thermal, colère de la droite et du centre contre Hervé Féron".
Enfin une bonne nouvelle, dans ce monde de brutes ! En effet, j'étais persuadé qu'ils étaient morts ! Sans idées,
inactifs, muets sur les vrais projets de sociétés (que pensent-ils de la réforme des retraites ?)... Il a fallu que je lâche une vérité évidente pour que cela excite leurs stimuli émotionnels... (en botanique, le stimulus est un terme qui désigne les terminaisons sensibles de plantes urticantes...). Et il est évident, quand on n'a pas été très clair, que seules les vérités dérangent... Et puis je dois bien l'avouer, avec un plaisir gourmand : j'adore quand la droite et la centre sont en colère après moi !!!
L'un d'entre eux dit même à mon sujet "il n'était jamais présent lors des comités exécutifs, quand il était dans la minorité".
Est-ce un moment de perte de lucidité ? Ou bien prendrait-il les citoyens pour des imbéciles ? En effet, si j'étais dans la minorité, je n'étais pas au comité exécutif par définition !
Je vous explique comment ce non-évènement, qu'est cette pseudo-colère de la droite est venu. Un journaliste m'appelle.
Il me dit : "vous savez que Laurent Hénart a proposé que la piscine ronde du Grand Nancy Thermal soit dénommée "André Rossinot". Il y aurait une pétition qui circulerait, peut-être lancée par le "Bien Commun" et le bruit court que vous seriez l'instigateur de cette pétition".
J'ai répondu exactement cela : "Je ne suis même pas au courant de cette pétition. Bien évidemment je ne l'ai pas suscitée, voire même je ne la signerai pas, par respect pour André Rossinot. Par contre je trouve que cette proposition de dénomination...
saugrenue ? Grotesque ? Complètement déplacée. D'ailleurs est-elle, elle-même, respectueuse d'André Rossinot (piscine ronde ...) ?
J'en doute étant donné la franchise des relations que les gens peuvent avoir dans ce genre de milieu...
Mais pendant ce temps-là on ne parle pas des vrais sujets..."
Et j'ai donc ajouté mon irritation quant au fait que certains élus (qui visiblement se sont reconnus) s'approprient aujourd'hui la réussite du Grand Nancy Thermal... Car le projet d'hier qu'ils ont soutenu est très différent du projet d'aujourd'hui, il y a eu un avant puis un après (sous la Présidence Mathieu Klein) !
Nous étions clairement pour un "Grand Nancy Thermal", mais pas comme ça, nous étions contre ce projet, sous la forme qui avait été choisie. Il est facile de vérifier ce que j'écrivais par exemple sur mon site herveferon.fr et dans toutes mes interventions. J'ai toujours précisé que j'étais pour un projet Grand Nancy Thermal. Et le "Bien Commun" l'a toujours rappelé aussi.
Je suis le seul élu actuellement à la Métropole qui avait voté contre le projet Grand Nancy Thermal. Parce que nous dénoncions le scandale financier, les petits arrangements entre amis et la destruction du patrimoine. Nous dénoncions les conditions d'attribution de ce marché, l'argent public gaspillé, en raison d'un contrat en la défaveur de la Métropole, nous dénoncions le fait que le grand public (non curiste) allait devoir payer très cher l'accès à la piscine Nancy Thermal et qu'il allait y avoir une offre de piscines pour les pauvres et une autre pour les riches...
Et ceux qui aujourd'hui disent que ça n'est pas vrai sont des menteurs, car tout est vérifiable. Et d'ailleurs, ne pouvant pas être entendus par la majorité Rossinot et n'ayant aucun autre possibilité de nous faire entendre le "Bien Commun", Françoise Hervé, alors Conseillère Municipale à Nancy et trois élus de la Métropole (dont moi) avons engagé une action en justice. Et la justice nous a donné raison !
Ce qui a permis une médiation salutaire, sous la gouvernance Mathieu Klein.
=> Sur la destruction du Patrimoine, nous avons perdu la bataille, parce que (j'assume ce que je dis) il y a eu des méthodes de voyous.
En effet, la précipitation pour envoyer les pelleteuses et buldozers pour démolir, alors qu'on savait qu'un contentieux était engagé et que le tribunal allait rendre justice, a été odieuse, méprisante pour la justice, scandaleuse.
Aujourd'hui, avec la grande modernité et le faste du projet, il est tellement facile de faire s'extasier le public, alors qu'il aurait été possible de concilier cette nécessaire modernité dans le respect du patrimoine école de Nancy, qui était présent, comme il l'est particulièrement sur
ce quartier...
=> Sur l'argent public gaspillé, j'écrivais sur mon site en 2018 "dans son budget prévisionnel (document noyé dans les centaines de pages en annexes au projet de délibération de la Métropole, avant l'attribution de la DSP = élus pas informés), la société qui exploitera le Grand Nancy Thermal, prévoit un bénéfice réalisé sur trente ans de 87 millions d'€ !!! Qui seront donc redistribués en dividendes aux actionnaires
privés ... Cette société étant une fillière de Valvital, Bouygues (cela n'était en fait qu'un projet de promotion immobilière aux conditions juteuses) et une banque. Ces entités prêteront également de l'argent à leur propre filliale à .... 7% d'intérêts ! Complaisance, complaisance...
Ces intérêts remboursés grâce, entre autres à l'argent public que la Métropole apportera chaque année, seront également versés en dividendes aux actionnaires..."
Ce qui a changé, grâce à notre action en justice et à la médiation qui a suivi, c'est le fait que la Métropole du Grand Nancy devient actionnaire majoritaire à 85%. Il devrait en coûter en tout à la Métropole : les 25 Millions d'investissement + le rachat du capital + le rachat des prêts initialement consentis par les actionnaires (dont 90% par OMNES !). Dans le contrat initial la Métropole allait verser 77 Millions, avec aucun retour. Dans la version d'aujourd'hui, la Métropole va donc toucher 85% des bénéfices (en sachant que dans le précédent contrat, les
concessionnaires prévoyaient 87 Millions de bénéfices, cela pourrait se monter dans ce cas à 73 Millions)! Elle percevra aussi 9 Millions (les 400 000€ de redevance annuelle versés par l'exploitant à partir de la 7ème année) et 85% en intérêts des prêts qu'elle aura rachetés(85% de 11 Millions d'€). Même si aujourd'hui la lisibilité sur les bénéfices à venir n'existe pas, nous aurons fait économiser des dizaines de millions d'euros à la Métropole et par conséquent à ses contribuables. Je comprends (et je compatis) que ceux qui ont soutenu ce mauvais montage
financier n'aiment pas aujourd'hui qu'on rappelle cette histoire. Et je ne souhaitais pas y revenir, mais s'ils me cherchent, je dis la vérité. Et s'ils insistent, j'aurai encore du lourd à balancer...
=> Sur les tarifs grand public, nous avons obtenu grâce à la médiation que les tarifs des piscines pour le grand public soient alignés sur les tarifs de l'aquapôle, ce qui n'était pas le cas dans le projet initial. Il restera à chacun d'être vigilant.

Tomblaine est dans la rue. Macron ça suffit.

Sur France Bleu Sud Lorraine, 100% foot !

Soyez au rendez-vous sur France Bleu Sud Lorraine, ce mercredi de 18h35 à 19h, je serai l’invité de l’adoraaaable Frédérique Brun, ainsi que Rémi Walter, revenu des USA. Nous vous présenterons l’évènement exceptionnel qui aura lieu à Tomblaine samedi 12 novembre à 15h45 : la dénomination du Centre Sportif Rémi Walter, suivi d’un match de football de deux fois trente minutes, opposant les équipes du GSATomblaine à une équipe emblématique des anciens pros de l’ASNL.
Ce moment gratuit, ouvert à tous, à Tomblaine, sera collector !
 
 
 
Pour le match des anciens pros : 11 joueurs participeront.
Rémi Walter et Maxime Chanot joueront, Basile Camerling, Moncef Zerka, Youssef
Moustaïd, Pape Diakhaté, Sébastien Schemmel,Johan Lapeyre, Paul Alo’o Efoulou,
Mehdi Meniri.
D'autres sont en cours de réponses, avec de belles surprises en perspectives...
Rachid Maatar coachera l’équipe.
Hervé Collot, Michel Chevalier, Neil El Aynaoui, Lucas Pellegrini, Cédric Bokhorni,
le brésilien Adailton, Mickaël Chrétien, pour des raisons diverses ne pourront pas
jouer, mais seront présents.

René Cordier nous a quittés.

C'est avec beaucoup de tristesse que je viens d'apprendre le décès de René Cordier. Alors que je suis à l'étranger, je voudrais témoigner ma sincère amitié et mon profond respect envers René.
René Cordier était un grand Monsieur à la boxe, il était aussi un grand Monsieur dans la vie. Il avait des valeurs, du talent, il était aussi humble que passionné. La boxe était sa vie.
René était l'entraineur emblématique du cub de Dombasle, l'entraineur des champions, tant il a permis a de nombreux boxeurs et boxeuses de se hisser au plus haut niveau, par le travail, l'abnégation, la volonté.
Je suis sûr que nombre d'entre eux aujourd'hui éprouvent une immense peine.
Tout le monde connait cette histoire de ce gamin que René avait surpris dans son jardin en train de lui chaparder des pommes sur un pommier. René l'avait "chopé" et lui avait dit que pour punition il devrait venir à la salle de boxe pendant 15 jours... le gamin est venu pendant 15 jours, puis il y est resté et quelques années plus tard, il devenait champion d'Europe, il s'appelle Nordine Mouchi !
Je me souviens qu'il y a un peu plus de 20 ans, je m'étais adressé au club de Dombasle, pour faire remarquer que de nombreux gamins de Tomblaine était inscrits dans ce club (comme par exemple Anne-Sophie Mathis), mais il était compliqué pour eux de se déplacer jusque là. Je demandais s'il était possible qu'un entraineur de Dombasle se déplace une fois par semaine pour faire un entrainement décentralisé à Tomblaine. Ce qui est incroyable, c'est que l'entraineur qui s'est ainsi déplacé chaque semaine pendant des années, ce fut... René Cordier !
Je me souviens aussi que pour le championnat du monde d'Anne-Sophie contre Myriam Lamarre, nous avions fait le déplacement avec ses collègues dans un minibus neuf places. Quand on s'est garé dans le parking souterrain de Bercy, une voiture s'est stationnée à côté de nous. René et Anne-Sophie en sont sortis. Quand Myriam Lamarre avait un staff important et des moyens, René était à la fois l'entraineur, le coach, le mentor et le chauffeur d'Anne-Sophie. Ce soir là , sur les 10000 spectateurs du POPB, nous étions neuf à soutenir Anne-Sophie, plus sa maman ! Tous les autres soutenaient M. Lamarre... jusqu'à la quatrième reprise, quand tout a commencé à basculer. Anne-Sophie Mathis devenait championne du monde pour la première fois et René pleurait de joie.
Et puis un jour, alors que René était venu encadrer un entrainement de boxe à l'Espace Jean Jaurès à Tomblaine, il m'a fait une confidence... L'Espace Jean Jaurès est une ancienne usine où on fabriquait des motoculteurs (Bouyer) qui étaient vendus dans toute l'Europe. René me confia que lorsqu'il avait 14 ans, il était apprenti dans cette usine, à l'endroit même où nous avions créé la salle de boxe ! Quelle coincidence ! Il y avait passé son CAP, puis il y a travaillé, il y est même revenu travailler après son service militaire !
Alors, nous lui avons préparé une surprise. Nous avons invité René et son épouse à une réception sur le thème du sport...
Il ignorait que j'avais contacté tous les champions et les championnes qu'il avait formés, accompagnés durant toutes ces années. Ils avaient tous répondu, parce qu'ils l'aimaient tous. Il y avait aussi Dominique Nato. Quand René est arrivé et qu'il les a tous vus là, il n'en croyait pas ses yeux ! Séquence émotion.
Alors on a dévoilé avec lui la plaque "salle René Cordier" pour dénommer la salle de boxe qui fut aussi l'atelier de son apprentissage.
René était tellement discret qu'il n'aurait probablement pas accepté si on l'avait prévenu, mais aujourd'hui nous ne regrettons pas de lui avoir offert ce moment de bonheur, d'amitié et de reconnaissance.
À sa famille, à son club, à tous les gamins à qui il a apporté tant, je présente mes sincères condoléances, la Ville de Tomblaine s'associe à votre peine.
J'ai un ami, ancien grand boxeur, puis acteur de cinéma, Stéphane Ferrara. Parce qu'il pense que quand on est tombé au tapis, il faut toujours se relever, il ne dit jamais "au revoir", il dit "à la victoire !"
Alors René : "à la victoire !"
 

Le magazine-supplément de l'Est Républicain...

 Diffusé ce dimanche, il est entièrement consacré à la Ville de Tomblaine, Ville Jeune, 

Sportive et Dynamique !
Il sera votre guide précieux pour un été "magic" à Tomblaine, avec "La Plage des deux Rives", le meeting Stanislas pour l'athlétisme le 2 juillet, "Donnons des "Elles" au vélo... J-1" le 7 juillet, le départ d'étape du Tour de France le vendredi 8 juillet, la Mirabelle Classic, finale de la Coupe de France féminine de cyclisme le 25 septembre...
Et puis vous y retrouverez aussi les commerçants de proximité de Tomblaine, acteurs du territoire...

 

Cliquez ci-dessous pour retrouver l'intégralité du magazine :

 

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
6486622

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL