Actualité

QAG : Ruffin et la faïencerie !

Garcia, la honte.

Son élection avait été une escroquerie, maintenant il nous faut payer la note.

Il avait remonté, tel le saumon moyen, tous les courants et fréquenté tous les 
partis de droite et du centre-droite, mais il se proclamait apolitique (serait-il
menteur ?). 
Puis il affirmait qu'il ne cherchait pas l'investiture de La République en Marche,
alors que dans le même temps il intriguait, il mendiait cette investiture (serait-il 
menteur ?)
Le mouvement de Macron n'arrivant pas à trouver suffisamment de candidats
(on saura par la suite que certains députés ont été recrutés par internet !), Garcia
a finalement obtenu cette investiture La République en Marche (serait-il imposteur ?).
La République en Marche se targuait de ne présenter que des gens nouveaux en politique !

Il a été élu, comme les autres par défaut, bénéficiant de la forte abstention programmée
par les médias, à grands coups de bashing de l'élu sortant et de fake news bien orchestrée...
(serait-il démago ?)

Dès qu'il a été élu, il ne s'est plus reconnu dans la République en Marche qui l'avait pourtant
investi (serait-il un traitre ?). Parce que la politique de Macron est tellement nulle qu'il a tout 
de suite su qu'il ne serait pas capable de l'assumer (serait-il  lâche ?)

Depuis qu'il est élu, il se singularise par son absence de position sur les sujets importants.
Dans la Commune où il était Maire, il mène la vie dure à la femme qui lui a succédé (serait-il
misogyne ?).

On savait que de nombreux députés En Marche étaient des godillots, des opportunistes, les
exemples ne manquent pas qui démontrent leur incompétence (voir l'interview hallucinante 
de Brigitte Liso députée LREM sur France 3 Hauts de France !!!)...

Là c'est clair il est juste ridicule... et en plus il insiste, il s'enfonce. Lisez plutôt.

 

Huffingtonpost.fr : ICI

ou

20minutes.fr : ICI

Infos...

Vous avez lu sur mon site ou sur facebook tout ce qui s'est passé à Tomblaine et toute l'activité qui a été la mienne jeudi, vendredi, samedi...
Ce matin lundi, dans l'Est Répu, pas un mot dans la rubrique Tomblaine. Normal, y'a pas de rubrique Tomblaine !
Retrouvez toute l'info sur les réseaux sociaux...

Légion d'Honneur.

Laurent Grégoire, Directeur interrégional de la Protection Judiciaire de la Jeunesse Grand Est, peut
se prévaloir d'une très belle et brillante carrière professionnelle. Son parcours l'a mené du métier 
d'éducateur spécialisé à celui de Directeur interrégional de la PJJ.
La Légion d'Honneur lui a été remise hier par madame Madeleine Mathieu, Directrice nationale de la
Protection Judiciaire de la Jeunesse, en personne.
Pour cette prestigieuse cérémonie, pleine de sens, Laurent Grégoire avait choisi la Ville de Tomblaine
et plus particulièrement l'Espace Jean Jaurès, pour deux raisons énoncées dans les discours du jour :
la politique jeunesse remarquable de la Ville de Tomblaine et aussi pour le partenariat spontané qui
s'est mis en place depuis de nombreuses années entre Tomblaine, le festival de théâtre "Aux Actes
Citoyens" et l'UEAJ, service de la PJJ. Ce partenariat voit des jeunes et leurs éducateurs s'impliquer
activement et utilement chaque année dans l'organisation de notre festival, en particulier par la
réalisation de kakémonos géants qui décorent alors la ville et qui représentent les comédiens et
célébrités qui rendent visite ou qui sont programmés au festival. Chaque année ces comédiens se 
plaisent à dédicacer les oeuvres de ces jeunes.

La Ville de Tomblaine a été honorée d'accueillir cette cérémonie, de recevoir madame Mathieu, 
qui est le numéro un de la Protection Judiciaire de la Jeunesse en France, ainsi que toutes les 
personnalités présentes du monde de la Justice ou de la PJJ, Présidents de Cours, magistrat, 
directeurs régionaux ou interrégionaux.
Laurent Grégoire, avec beaucoup d'à propos, n'a pas manqué de citer plusieurs fois Jean Jaurès dans 
son "discours à la jeunesse" prononcé à Albi.
Ce fut une belle cérémonie, en présence aussi de collègues, d'amis et de sa famille. Cette Légion 
d'Honneur vient récompenser un parcours professionnel exemplaire.

Allo Macron ? On dit merci aux Socialistes ?

On apprend que le "trou de la Sécu" ne serait pas loin d'être comblé !
Alors, pour le coup, il faut dire les choses un peu plus précisément.
En 2001, cela n'a pas été suffisamment dit, Lionel Jospin avait équilibré 
les comptes de la Sécurité Sociale.
Ensuite, sous Chirac, puis sous Sarkozy, les comptes de la Sécurité Sociale
se sont effondrés ! Le plus profond de ce  gouffre abyssal étant atteint en 
2010, c'est à dire en fin de mandat de Sarkozy. C'est une réalité, certains 
souhaitent le taire, mais ils ne peuvent pas le contester !

Cela démontre que la droite ne sait pas gérer, d'autant plus qu'elle utilise
ensuite ces mauvais résultats, dont elle seule est responsable, pour remettre
en cause des acquis sociaux fondamentaux et les grandes avancées issues
après guerre du Conseil National de la Résistance.

Alors, aujourd'hui, on estime que le déficit annuel serait passé de 2,5 milliards
à 600 millions et que l'on pourrait même retrouver un budget excédentaire 
dans les deux années à venir, ce qui permettrait et on y veillera de mieux
rembourser les malades (lunettes, prothèses auditives,...) et de rembourser 
aussi la dette, plutôt que de continuer à la creuser...

Là encore, n'oublions pas de préciser que depuis 6 ans (c'est à dire sous le
mandat de ...François Hollande) le déficit de la Sécurité Sociale a diminué
de 2,5% par an !

Cela démontre que les Socialistes savent gérer.

Je n'ai pas manqué d'être critique quant à la gestion de notre pays sous Hollande,
essayant sans cesse d'être honnête vis à vis des électeurs et des engagements qui
avaient été les nôtres. J'ai combattu en particulier les lois travail que Valls nous a
imposées par le 49.3. Cela m'a valu beaucoup d'ennuis de la part de mes "amis
socialistes" éternels donneurs de leçons.
Mais là, il faut reconnaitre que la paternité du redressement des comptes de la Sécurité
Sociale est à attribuer à François Hollande.

Mais le plus gros reproche que je ferai à Hollande, c'est d'avoir fabriqué Macron !

Ma crainte serait de voir Macron continuer sa casse sociale (diminutions des allocations,
difficultés croissantes d'accès au chômage, suppressions des emplois aidés, baisse des 
dotations aux communes qui sont pourtant aux avant-postes de la cohésion sociale et de l
a solidarité,...), dans un contexte où il est démontré qu'en gérant bien, la solidarité nationale 
est viable et nécessaire, elle est garante des valeurs de la République.

Aux Actes Citoyens découvreur de talents.

J'avais rencontré Omar Hassan en 2015, lors du voyage que j'avais fait avec François Hollande en Amérique du Sud. J'avais été fasciné par cet ancien international de rugby argentin, membre des Pumas, véritable star planétaire du rugby, reconverti après cette carrière en chanteur lyrique, opéra, tango,...
Après la masterclass de tango organisée par l'Association "Aux Actes Citoyens" avec Sandrine Navarro, nous avions organisé à Tomblaine une soirée avec Omar Hassan en concert-tango, accompagné par ses musiciens. Soirée mémorable, de très grande qualité. Le public d'Aux Actes Citoyens découvrait alors une personnalité au parcours atypique et un chanteur au talent énorme !
 
Hier avant la finale du top 14, grand événement annuel du rugby français, opposant Montpellier à Castres, devant les caméras de télévision, c'est Omar Hassan, qui de sa voix puissante, interprétait dans le stade la Marseillaise !

 

Émotion.

J'ai eu la grande chance d'entretenir des liens d'amitié avec Roger Piantoni. J'avais énormément de respect pour ce monsieur, qui avait été le héros de mon père en 1958, pour sa carrière et sa grande sagesse.
Hier soir, en Sicile, entourés de nombreux italiens, nous nous sommes atablés à la terrasse d'un bar pour regarder l'ambiance très sympa d'une confrontation amicale, sur grand écran, la retransmission du match de football France-Italie.
Avant le match, il y a eu cet hommage rendu à Roger Piantoni (une minute d'applaudissements). Quand ça photo est apparue sur le grand écran, français et italien se sont tus... quelle émotion !