Actualité

Le Président de la République serait-il un tricheur ?

 
Chacun sait que pour les élections, l’affichage est autorisé uniquement sur les panneaux officiels dans le cadre strict des dates de la campagne…
Les panneaux dits « d’affichage libre » sont eux destinés aux informations culturelles ou associatives… Ces panneaux sont interdits à l’affichage politique dans le cadre des élections.
Voilà des photos prises à Tomblaine aujourd’hui : les affiches de la candidate de la Majorité Présidentielle estampillées « Le 9 juin, nous avons besoin d’Europe », donc clairement des affiches de propagande électorale sur des panneaux d’affichage libre.
Le Président de la République serait-il donc un tricheur, voire même un pollueur ?
 
 

Je partage ici l'article de l'Est Républicain.

Madame, Monsieur,
 
 Sachez que mes amis du Conseil Municipal et moi même souhaitons à travers notre démission, uniquement défendre la ville de Tomblaine, l'intérêt des habitants et leur qualité de vie.
Nous souhaitons dénoncer les conditions indignes d'entassement de migrants et de gens du voyage sur notre commune par décision autoritaire de la préfecture et de la Métropole.
Et nous souhaitons que vous soyez informé(e)s de cette irresponsabilité de la part de la Métropole et de la Préfecture, ainsi que de leur mépris constant pour vos élus locaux et pour vous mêmes. Nous vous donnerons toutes les explications nécessaires. Dans les 48h je m'adresserai à vous via les réseaux sociaux. D'ores et déjà un soutien massif de la population afflue de toutes parts. En prenant cette décision, en conscience, nous affirmons notre détermination et nous continuons à nous occuper de vous.
 
Hervé Féron.
 
 
 

Le beau cadeau d'Aux Actes Citoyens

Vu dans la Semaine...

 
Ce n'est pas faire preuve de grande modestie de ma part que de partager cet article du journal La Semaine, mais c'est un bel article qui me touche beaucoup...
Et comme il parait que sur facebook et sur mon site je n'ai que des amis ...
 

Une semaine, la vie...

 
Alors voilà… Je ne vous ai pas trop donné de nouvelles cette semaine, car une petite étoile est née, elle s’appelle Jazz et pesait 2,7kg à la naissance, la maman Déborah va bien, le papa Hugo aussi… Ce n’est que tu bonheur. Toutes mes pensées étaient concentrées sur ce bel évènement.
Je vous fais une petite rétrospective de la semaine…
Lundi, les classes de neige à La Clusaz, on profite des derniers moments en skiant sur le domaine de La Clusaz et en pratiquant le biathlon (avec des fusils à laser) à St Jean de Sixt, par manque de neige…
Mardi, je représentais la Métropole du Grand Nancy, premier partenaire du VNVB, magnifique équipe de volley ball féminin, qui a terminé quatrième de la saison régulière en Ligue A. Le VNVB affrontait Le Canet en quart de finale des play-offs et a remporté ce match qui fut passionnant à vivre. Une belle équipe, un exploit de plus à son actif.
Avec Chaynesse Khirouni, Présidente du Conseil Départemental, nous avons remis le trophée de MVP à Auriane Biemel. Deuxième match de quart de finale ce mardi 2 avril, tous au Parc des Sports de Vandoeuvre !
Mercredi, Conseil Municipal de Tomblaine, Vote du Budget, Tout a été voté à l’unanimité, pas d’augmentation des taux locaux d’imposition depuis 19 ans ! On reste combatif dans l’adversité, malheureusement, aujourd’hui l’Etat est l’ennemi des collectivités, triste réalité.
Jeudi, matin, avec mon fils Hugo, nous étions en studio pour enregistrer et, en pleine séance, nous avons reçu la captation sonore de la dernière échographie, avant la naissance… Le coeur de Jazz ! Magique.
Jeudi en fin d’après-midi, retour des 114 enfants de Tomblaine partis trois petites semaines en classes de neige. Tout s’est bien passé, on a fêté nos retrouvailles… Les larmes étaient larmes de joie.
Jeudi, avec Mathieu Klein, nous avons reçu à l’Hôtel de Ville de Nancy, l’AS Nancy Lorraine, Krishen Sud son propriétaire, ses dirigeants, Pablo Corréa, Michaël Chrétien… et de nombreux chefs d’entreprises. Soirée importante, parce que Krishen Sud annonce un plan stratégique, des intentions, une détermination, un business plan…
Vendredi, 2h30 du matin : Bienvenue à Jazz sur notre belle planète…
Vendredi soir à l’Hôtel de Ville de Nancy, Mathieu Klein, Maire de Nancy et ¨Président de la Métropole du Grand Nancy accueillait les bénévoles des Journées Mondiales de la Commedia dell’arte, ainsi que les agents municipaux de la Ville de Nancy qui avaient participé à cet évènement, pour remercier tout le monde, avec Bertrand Masson, adjoint au maire délégué à la Culture de la Ville de Nancy et Agnès Féron présidente d’Aux Actes Citoyens. Le superbe film des Frères Lunaires a été diffusé, avant quelques discours et un moment convivial. Une chose est sure, ça a été une énorme réussite et cet air de fête qui trotte dans nos têtes n’est pas prêt à nous abandonner…
 
 

Article du Républicain Lorrain

Article du Républicain Lorrain paru hier matin (édition de Metz).

 

 

Champions du monde !

Dimanche 28 mai 2023, la ville de Tomblaine accueillait le départ de la dernière étape du Tour cycliste de la Mirabelle, avec de prestigieuses équipes au départ, parmi lesquelles l'équipe de Hollande... Jan-Willem Van Schip et Yoeri Havik étaient donc au départ à Tomblaine.
Deux mois plus tard, ce 8 août, à 20h44 avait lieu à Glasgow, aux championnats du monde de cyclisme, la finale de la course sur piste, "l' Américaine" hommes... Et ce sont les néerlandais Jan-Willem Van Schip et Yoeri Havik qui l'ont remportée et sont devenus champions du monde !
Décidément, ça porte bonheur que de passer par Tomblaine !!!
 

Pour votre information.

⚠️ Alerte sécheresse ⚠️
La situation d'alerte renforcée prévoit notamment les restrictions suivantes :
- interdiction de lavage des véhicules hors des stations de lavage avec dispositif de recyclage
- interdiction de remplissage des piscines privées et publiques hors raisons techniques ou sanitaires
- interdiction de nettoyage des espaces extérieurs (voiries, terrasses, façades, toitures…) sauf par une entreprise de nettoyage professionnelle ou une collectivité
- la période d’interdiction d’arrosage des pelouses, jardins, potagers privés, espaces verts publics et terrains de sport s’étend de 9h à 20
 

Le règne des menteurs…

« On ne sent point qu’on est menteur quand on a l’habitude de l’être » écrivait Marivaux….

 
En Macronie, le mensonge est omniprésent, au point de l’habitude, par le décalage entre le discours et les actes…  A ce stade, ça n’est même plus une habitude, c’est une culture...
 
Si vous avez cru un instant à la sincérité d’Emmanuel Macron, de son gouvernement et des services de l’Etat, pour ce qui concerne le respect de la planète, l’écologie, vos conditions de vie, la solidarité par le service public… Voici deux exemples démontrant l’absence totale de politiques incitatives et l’insincérité du discours… Affligeant !
 
Ma commune a investi dans 98 panneaux photovoltaïques qui ont été posés sur les terrasses de la Résidence Autonomie pour personnes âgées. J’ai alors signé la première convention en Meurthe et Moselle d’auto-consommation collective, avec Enedis. Cela consiste à produire de l’électricité grâce au soleil, à la vendre à Enedis qui la redistribue sur un rayon de deux kilomètres pour tous nos bâtiments publics… Et là, on constate que, si la démarche est vertueuse et écologique, elle ne permet quasiment pas de faire des économies, parce que l’Etat nous taxe autant que si c’était de l’énergie nucléaire !!!
 
Deuxième exemple, lorsque les communes investissent, elles paient la TVA et l’année suivante l’Etat en rembourse une bonne partie (pas tout…), par la biais de ce qu’on appelle le FCTVA (Fond de compensation de la TVA)…
La Commune de Tomblaine plante chaque année une centaine de nouveaux arbres sur son territoire. Eh bien figurez-vous qu’on vient de découvrir que sur cet investissement nous ne récupérerons plus le FCTVA ! La Loi de Finances a prévu de ne plus considérer les arbres comme éligibles au remboursement de la TVA !
 
Non, les français très majoritairement n’ont jamais voulu ça… Pauvre France, pauvre République, pauvre démocratie...

J’ai coupé mon téléphone MDR.

 Dans l’Est Républicain d’aujourd’hui, le journaliste raconte avec humour « Invité du Club du Lundi ce 22 mai, Hervé Féron, ancien député PS, maire de Tomblaine et vice-président du Grand Nancy, s’est laissé aller à quelques confidences lors du déjeuner d’affaire… Il confie qu’il a un rêve « j’aurais adoré  être Ministre de la Culture ». C’était sous Hollande, il y a plus de 10 ans. « Mais je ne le serai jamais… Ceci dit mon téléphone reste ouvert ! » Rappel de la règle d’or en politique : ne jamais insulter l’avenir. »
Alors, pour les gens qui penseraient que je suis devenu soudainement mégalo, je voudrais préciser que je répondais juste à une question qui m’avait orienté sur ce sujet et que j’ai dit ça en souriant, car je ne me prends pas assez au sérieux pour avoir autant de prétention…
Mais du coup, depuis que j’ai lu le journal, j’ai coupé mon téléphone, de peur qu’on ne m’appelle !

La télévision ukrainienne parle de Tomblaine !

Les enfants ukrainiens accueillis à Tomblaine pendant 15 jours en séjour de « répit » sont rentrés chez eux à Losova.
Ils ont été reçus chaleureusement par leurs mères et par le maire de Losova.
La télévision ukrainienne était là, voici le reportage où l’on parle beaucoup de Tomblaine.
 

MDR ! Trop rigolos !

Je lis dans la presse un article, dont le titre dit "Nancy Thermal, colère de la droite et du centre contre Hervé Féron".
Enfin une bonne nouvelle, dans ce monde de brutes ! En effet, j'étais persuadé qu'ils étaient morts ! Sans idées,
inactifs, muets sur les vrais projets de sociétés (que pensent-ils de la réforme des retraites ?)... Il a fallu que je lâche une vérité évidente pour que cela excite leurs stimuli émotionnels... (en botanique, le stimulus est un terme qui désigne les terminaisons sensibles de plantes urticantes...). Et il est évident, quand on n'a pas été très clair, que seules les vérités dérangent... Et puis je dois bien l'avouer, avec un plaisir gourmand : j'adore quand la droite et la centre sont en colère après moi !!!
L'un d'entre eux dit même à mon sujet "il n'était jamais présent lors des comités exécutifs, quand il était dans la minorité".
Est-ce un moment de perte de lucidité ? Ou bien prendrait-il les citoyens pour des imbéciles ? En effet, si j'étais dans la minorité, je n'étais pas au comité exécutif par définition !
Je vous explique comment ce non-évènement, qu'est cette pseudo-colère de la droite est venu. Un journaliste m'appelle.
Il me dit : "vous savez que Laurent Hénart a proposé que la piscine ronde du Grand Nancy Thermal soit dénommée "André Rossinot". Il y aurait une pétition qui circulerait, peut-être lancée par le "Bien Commun" et le bruit court que vous seriez l'instigateur de cette pétition".
J'ai répondu exactement cela : "Je ne suis même pas au courant de cette pétition. Bien évidemment je ne l'ai pas suscitée, voire même je ne la signerai pas, par respect pour André Rossinot. Par contre je trouve que cette proposition de dénomination...
saugrenue ? Grotesque ? Complètement déplacée. D'ailleurs est-elle, elle-même, respectueuse d'André Rossinot (piscine ronde ...) ?
J'en doute étant donné la franchise des relations que les gens peuvent avoir dans ce genre de milieu...
Mais pendant ce temps-là on ne parle pas des vrais sujets..."
Et j'ai donc ajouté mon irritation quant au fait que certains élus (qui visiblement se sont reconnus) s'approprient aujourd'hui la réussite du Grand Nancy Thermal... Car le projet d'hier qu'ils ont soutenu est très différent du projet d'aujourd'hui, il y a eu un avant puis un après (sous la Présidence Mathieu Klein) !
Nous étions clairement pour un "Grand Nancy Thermal", mais pas comme ça, nous étions contre ce projet, sous la forme qui avait été choisie. Il est facile de vérifier ce que j'écrivais par exemple sur mon site herveferon.fr et dans toutes mes interventions. J'ai toujours précisé que j'étais pour un projet Grand Nancy Thermal. Et le "Bien Commun" l'a toujours rappelé aussi.
Je suis le seul élu actuellement à la Métropole qui avait voté contre le projet Grand Nancy Thermal. Parce que nous dénoncions le scandale financier, les petits arrangements entre amis et la destruction du patrimoine. Nous dénoncions les conditions d'attribution de ce marché, l'argent public gaspillé, en raison d'un contrat en la défaveur de la Métropole, nous dénoncions le fait que le grand public (non curiste) allait devoir payer très cher l'accès à la piscine Nancy Thermal et qu'il allait y avoir une offre de piscines pour les pauvres et une autre pour les riches...
Et ceux qui aujourd'hui disent que ça n'est pas vrai sont des menteurs, car tout est vérifiable. Et d'ailleurs, ne pouvant pas être entendus par la majorité Rossinot et n'ayant aucun autre possibilité de nous faire entendre le "Bien Commun", Françoise Hervé, alors Conseillère Municipale à Nancy et trois élus de la Métropole (dont moi) avons engagé une action en justice. Et la justice nous a donné raison !
Ce qui a permis une médiation salutaire, sous la gouvernance Mathieu Klein.
=> Sur la destruction du Patrimoine, nous avons perdu la bataille, parce que (j'assume ce que je dis) il y a eu des méthodes de voyous.
En effet, la précipitation pour envoyer les pelleteuses et buldozers pour démolir, alors qu'on savait qu'un contentieux était engagé et que le tribunal allait rendre justice, a été odieuse, méprisante pour la justice, scandaleuse.
Aujourd'hui, avec la grande modernité et le faste du projet, il est tellement facile de faire s'extasier le public, alors qu'il aurait été possible de concilier cette nécessaire modernité dans le respect du patrimoine école de Nancy, qui était présent, comme il l'est particulièrement sur
ce quartier...
=> Sur l'argent public gaspillé, j'écrivais sur mon site en 2018 "dans son budget prévisionnel (document noyé dans les centaines de pages en annexes au projet de délibération de la Métropole, avant l'attribution de la DSP = élus pas informés), la société qui exploitera le Grand Nancy Thermal, prévoit un bénéfice réalisé sur trente ans de 87 millions d'€ !!! Qui seront donc redistribués en dividendes aux actionnaires
privés ... Cette société étant une fillière de Valvital, Bouygues (cela n'était en fait qu'un projet de promotion immobilière aux conditions juteuses) et une banque. Ces entités prêteront également de l'argent à leur propre filliale à .... 7% d'intérêts ! Complaisance, complaisance...
Ces intérêts remboursés grâce, entre autres à l'argent public que la Métropole apportera chaque année, seront également versés en dividendes aux actionnaires..."
Ce qui a changé, grâce à notre action en justice et à la médiation qui a suivi, c'est le fait que la Métropole du Grand Nancy devient actionnaire majoritaire à 85%. Il devrait en coûter en tout à la Métropole : les 25 Millions d'investissement + le rachat du capital + le rachat des prêts initialement consentis par les actionnaires (dont 90% par OMNES !). Dans le contrat initial la Métropole allait verser 77 Millions, avec aucun retour. Dans la version d'aujourd'hui, la Métropole va donc toucher 85% des bénéfices (en sachant que dans le précédent contrat, les
concessionnaires prévoyaient 87 Millions de bénéfices, cela pourrait se monter dans ce cas à 73 Millions)! Elle percevra aussi 9 Millions (les 400 000€ de redevance annuelle versés par l'exploitant à partir de la 7ème année) et 85% en intérêts des prêts qu'elle aura rachetés(85% de 11 Millions d'€). Même si aujourd'hui la lisibilité sur les bénéfices à venir n'existe pas, nous aurons fait économiser des dizaines de millions d'euros à la Métropole et par conséquent à ses contribuables. Je comprends (et je compatis) que ceux qui ont soutenu ce mauvais montage
financier n'aiment pas aujourd'hui qu'on rappelle cette histoire. Et je ne souhaitais pas y revenir, mais s'ils me cherchent, je dis la vérité. Et s'ils insistent, j'aurai encore du lourd à balancer...
=> Sur les tarifs grand public, nous avons obtenu grâce à la médiation que les tarifs des piscines pour le grand public soient alignés sur les tarifs de l'aquapôle, ce qui n'était pas le cas dans le projet initial. Il restera à chacun d'être vigilant.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
6689385

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL