Actualité

Article France Bleu

Hier soir sur CNEWS avec Pascal Praud

Retrouvez mon intervention sur CNEWS du 1er Avril dans l’émission « l’heure des pros » présentée par Pascal Praud :

Trois pages dans "Vie Nouvelle"

"Vie nouvelle" est une revue qui compte 52000 abonnés. Et dans son numéro de mars-avril, cette revue me consacre trois pages entières. Pour une fois qu'on a la possibilité de s'exprimer librement et clairement dans un media, ça valait le coup de vous en faire profiter.
Je vous invite à lire cette interwiev.
Hervé Féron.

 

 

Un grand merci à France 3

... qui a diffusé au journal télévisé ces images et qui a ainsi permis de donner des nouvelles des personnes âgées à leurs familles !

Au Foyer de personnes âgées de Tomblaine, il y a 56 résidents, qui souffrent bien sûr de la solitude due au confinement. Les personnels municipaux sont admirables, tous les repas et les goûters sont portés individuellement dans les appartements. Mais les visites des familles sont interdites... alors, sur une idée de Sophie Lhuillier la directrice du Foyer,  les jeunes Lisa Brachet (violon) et Amélie Brachet (alto) ont donné un petit concert ce mardi après-midi, côté parc, puis côté rue. Les personnes âgées y ont assisté depuis leurs fenêtres et les ont chaleureusement applaudies... magique !

 

 

Manu Dibango

Avec Hugo F, nous avons appris avec tristesse le décès aujourd’hui de Manu Dibango
Nicoletta avait proposé à Hugo, à plusieurs reprises, de chanter en première partie de son propre tour de chant. Et en particulier, le 22 novembre 2014 au Bataclan ! Chanter sur cette scène mythique était un évènement pour Hugo, c’est à cette occasion qu’il interpréta, pour la première fois sur scène, une très belle chanson, intitulée « le Dernier qui sortira ». C’est une chanson qui dénonce la Culture bâillonnée, empêchée, détruite peu à peu et qui montre que chaque fois que, de par le monde, la Culture est mise à mal, la démocratie et la liberté reculent.
Elle dit « Le Dernier qui sortira éteindra les Lumières. »
A propos de lumières, ce soir-là, au pupitre des lumières, pour la partie d’Hugo F., comme pour Nicoletta, travaillait une jeune femme, employée du Bataclan.
Au-delà de la gravité de cette chanson, on ignorait la dimension dramatique qu’elle allait prendre, un an plus tard, dans ce même lieu... On ne savait pas que le 13 novembre 2015, allait être perpétré le terrible attentat du Bataclan, l’horreur absolue, le crime bestial et gratuit. On ignorait que cette jeune femme, qui assurait à nouveau la régie lumières ce soir-là, en serait l’une des premières victimes...
En mars 2015, nous avions proposé à Manu Dibango de jouer du saxo sur une autre chanson d’Hugo, parce que, justement, le texte évoquait, à un moment, Manu Dibango.
Cela s’est passé au studio Ferber à Paris, lui aussi, lieu mythique, chargé d’histoire, où les plus grands artistes ont enregistré...
Que Manu Dibango accepte de jouer sur une chanson d’Hugo F, c’était un honneur ! Manu Dibango le monstre sacré du rythm and blues, au succès planétaire ! Quelle carrière ! Il a joué avec les plus grands ! Michael Jackson a sorti en 1973 un tube mondialement connu « Wanna be starting something », extrait de l’album « Thriller », tube que la chanteuse Rihanna utilisera en
« sample » pour un autre titre « don’t stop the music ». Eh bien, Michael Jackson finira par reconnaître qu’il s‘est inspiré pour cela de la chanson de Manu Dibango « Soul Makossa » !
Manu Dibango est un symbole, quand il interprète le tube continental « Indépendance
Cha Cha », que toute l’Afrique va entonner le jour de l’accession à l’indépendance du Zaïre...
Il a joué du saxophone pour Nelson Mandela, quand celui-ci était emprisonné. Puis, en 1974 à Kinshasa, à l’occasion du « combat du siècle », qui opposait les boxeurs... Mohamed Ali contre George Foreman ! Ali, 32 ans, considéré comme vieillissant bat Foreman, 25 ans, par ko au huitième round et redevient champion du monde des poids lourds !!!
C’est donc une légende de la musique qui avait accepté de jouer sur cette chanson d’Hugo.
Quelle ne fut pas notre surprise, ce jour-là, quand Manu Dibango, nous expliquait qu’il voulait bien enregistrer sa partie de saxophone sur cette musique, mais qu’il avait écouté une autre chanson « Le dernier qui sortira » et qu’il voulait surtout jouer sur ce titre-là !
Ce n’était absolument pas prévu, mais Hugo était ravi. Manu Dibango a enregistré.
Dès la première prise, cela semblait parfait, l’intervention du saxophone apportait un climat, une dimension supplémentaire à la chanson, qui se voyait transformée, pour ne pas dire transportée !
Manu Dibango a réécouté. Perfectionniste, il a voulu recommencer, à deux reprises. Puis, dans la cabine de régie, il a réécouté plusieurs fois, il prenait manifestement du plaisir, il aimait ce morceau et cette complicité qu’il avait eue avec Hugo F. 25 ans, lui Manu Dibango 81 ans...
Hugo F. a ensuite tourné un clip, sur cette chanson, qui a connu un certain succès...
Nous voulions vous faire partager cette belle rencontre, ainsi que notre peine. Nous n’oublierons pas Manu Dibango, son saxophone chante toujours dans notre tête.
 
Hervé Féron et Hugo F.
 

Aujourd'hui dans l'Est Républicain

Merci à l'Est Républicain

... d'avoir annoncé ce salon qui offre aujourd'hui à Tomblaine, des centaines de propositions de formations par alternance à de nombreux jeunes qui ont besoin de ce soutien.
 

Paru aujourd'hui dans l'Est Républicain.

Ces candidats qui seront seuls en lice

Frimousse, crèche flambant neuve.


Inauguration conviviale hier à Tomblaine de la nouvelle crèche intercommunale Frimousse...
En présence de Monsieur le Préfet, Mathieu Klein, Président du Conseil Départemental, Henry Lemoine Conseiller Régional et des Maires des trois Communes Eric Pensalfini pour St Max, Michel Breuille pour Essey-les-Nancy et Hervé Féron pour Tomblaine, la capacité maximum autorisée avait été exceptionnellement dépassée ! En effet, de nombreux élus étaient présents,  des partenaires, les financeurs, les acteurs de cette belle réalisation, les membres du CA de la crèche, la directrice Isabelle Bertrand, les personnels de la crèche, les voisins, les parents et... les enfants.


L'ancienne crèche était devenue obsolète, et n'était plus adaptée pour une qualité d'accueil des enfants et pour les conditions de travail des personnels. C'est pourquoi cette nouvelle crèche, qui va remplacer l'autre, était très, très attendue... Elle est fonctionnelle, esthétique, chaleureuse. Il faut féliciter le maître d'ouvrage mmH, KL Architectes et l'entreprise mandataire Demathieu Bard.
Calibrée pour 136 personnes, dont 85 enfants, la Ville de Tomblaine aura à sa disposition 10 lits de plus que précédemment. Nous aurons donc 21 lits pour Essey, 40 pour St Max et 24 pour Tomblaine.
Les personnels de la crèche sont à remercier, car avec leur directrice Isabelle Bertrand, ils ont assumé avec un surcroît de travail évident, les conditions du déménagement.
On a retrouvé avec plaisir d'anciens personnels de la crèche Frimousse, dont l'ancienne directrice Emmanuelle Tosi, qui n'y a laissé que de bons souvenirs.
Au CA du syndicat intercommunal, ce sont Jean-Pierre Laurency, Christiane Defaux et Gérard Albert qui siègent, on a remercié aussi Chantal Georg qui en a fait longtemps partie et qui était de ceux à l'origine du projet.

Cette nouvelle crèche aura couté 2.600.000€ HT. Sans les partenaires financiers que sont l'Etat, la CAF, le Département et la Région, rien n'aurait été possible.

Dommage que les travaux de voirie à l'extérieur aient perturbé l'accès, alors que le maire de Tomblaine avait pris un arrêté permettant ces travaux conditionné à l'engagement de la Métropole d'avoir terminé ces travaux avant le jour de l'inauguration... Mais l'engagement n'a pas été tenu...

Les enfants ont été héroïques, car ils ont supporté la longueur des discours, mais l'ambiance était très sympa, à l'image du climat cordial qui règne dans ce syndicat intercommunal et entre les 3 Maires.
Après les discours, il avait été demandé à Hugo F. de chanter "la chanson de Frimousse". 
Les paroles avaient été écrites par les personnels de la crèche et des parents. Hugo F. fait carrière dans la chanson, mais quand il était petit, il était un enfant de la crèche Frimousse, certaines dames s'en souviennent encore ! Un beau symbole, les enfants, les parents les personnels de la crèche ont entonné avec Hugo F. "La chanson de Frimousse" !

Tête à clash...

L'Est Républicain relate aujourd'hui assez justement ce qui s'est passé. 
Juste deux remarques, lorsqu'il est écrit "Hervé Féron très remonté", j'accepte le qualificatif, mais je précise que j'étais
calme et que je suis resté courtois. Je qualifierais plutôt mon attitude de franche.
Enfin, quand après que nous ayons quitté la salle, Rossinot a déclaré "en droit de réponse (droit qu'il n'accorde qu'à lui-même), je ferai diffuser aux habitants de Tomblaine la
somme des investissements du mandat qui se termine", il nous a déjà fait le coup, avant les dernières élections municipales, parce que je le dérangeais déjà. Il avait appelé ça "le livre blanc de Tomblaine" et il avait ainsi déjà utilisé 
l'argent public impunément pour faire campagne...
Et puis, c'est normal qu'il y ait des investissements de la Métropole pour Tomblaine, puisqu'il a confisqué la quasi 
totalité des compétences et par conséquence les dotations, subventions et participation de l'Etat qui vont avec...

Ce qu'il faudrait, c'est qu'il diffuse aux tomblainois tout ce qui nous est dû et qu'il ne nous a pas attribué, tout ce qu'il a détourné financièrement pour ses projets irresponsables au détriment des Communes... Ou encore, il faudrait qu'il
communique aussi la situation de la dette qu'il a accumulée et dont il laissera héritage aux Grands Nancéiens... et là les tomblainois ne seront pas oubliés.
Alors s'il écrit aux tomblainois, il pourra compter sur moi pour leur écrire ensuite en ajoutant tout ce que le roi Rossinot aura omis de dire. Et moi, je ne ferai pas ça avec
l'argent public.

Médaille d'Honneur, échelon Or.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
4055328

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL