Culture

Aux Actes Citoyens chante "Bella Ciao"

Les artistes témoignent.

Après le festival "Aux Actes Citoyens" voilà quelques témoignages et remerciements 
d'artistes qui nous touchent beaucoup.

Agnès, Hervé,
 
Un grand, sincère et profond merci pour votre soutien.
Les bénévoles et toute l'équipe sont merveilleux. Safia pour sa patience et sa disponibilité, 
Monsieur Raffenne pour son aide précieuse, sa curiosité et sa gentillesse, kadiatou ( je dois 
écorcher l'écriture de son prénom) belle, sensible, intelligente, attentive et oh combien curieuse, 
Jean Louis et toutes les autres personnes fascinantes que j'ai pu rencontrer, soucieuses de 
m'épauler au mieux.
 
L'atmosphère est magique.
Merci
Corinne
 
Ci joints une sélection de photos de l'exposition
 
-- 
Corinne Costa Erard
Artiste plasticienne

 

 

 

 

Bonjour,

 

Je tiens à vous remercier, Madame et Monsieur FERON, de m'avoir donné la chance de 

pouvoir montrer mon travail lors de votre magnifique Festival "Aux Actes Citoyens" ainsi 

que pour votre accueil chaleureux. Je suis ravie d'y avoir exposé mes sculptures.

 

Je remercie également Safia et l'ensemble du personnel du Festival (et particulièrement Amine, 

Faouzi et les autres personnes ayant transporté mes sculptures et mes socles) pour leur 

gentillesse et leur professionnalisme.

 

Félicitations pour votre Festival !

 

Vive le Théâtre ! Vive les Arts !

 

 

Karine Bettembourg
Sculptures

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci ! Merci ! et... Merci !

Le festival "Aux Actes Citoyens" 2018 est terminé. L'ensemble des bénévoles dépositaires de cette
formidable aventure permanente tient à vous remercier chaleureusement.




Vous tous spectateurs d'un soir ou de toujours, partenaires financiers, acteurs de cette manifestation, les centaines de jeunes, les Francas, l'UEAJ, les chauffeurs de voitures anciennes de l'opération "En Voiture Simone et les bikers, tous les enseignants mobilisés (malgré l'inspection académique qui nous ignore et la Rectrice qui ne nous répond même pas... pas grave, on avance tous ensemble), les comédiens (tous sauf un... cherchez l'erreur) et les compagnies venues de France, de Navarre et d'ailleurs, les musiciens, les artistes exposants, notre marraine 2018 Marilou Berry, Nicoletta, amie du festival, les bénévoles (les "gros bras et les p'tites mains") à la cuisine, aux entrées, à la billetterie, à l'accueil, aux loges, aux transferts d'artistes, au montage de chapiteaux, de tréteaux, de gradins, le roi de la pose de moquette (et du tapis rouge délavé du festival), les serveuses au bar du festival, les  poètes qui nous ont transportés, l'association Envol, les services municipaux, soyez tous mille fois remerciés pour votre patience, votre gentillesse, votre engagement, votre enthousiasme. Tous vous faites en sorte que le miracle se produise en permanence.

Dans cette petite ville de Tomblaine avec nos petits moyens, mais notre détermination, nous réalisons ce miracle et beaucoup nous citent en exemple, mais je veux vous dire que ce festival et cette réussite vous appartiennent à part entière. Sans vous, rien ne serait possible.

Record d'affluence (emmener plus de 10000 personnes au théâtre en une semaine est à notre époque
 un réel exploit), record dans la participation active des jeunes, des enfants, des bénévoles, originalité,
inventivité, performance artistique spontanée (comme par exemple ce happening sur Bella Ciao. Allez
sur youtube, tapez Aux Actes Citoyens Bella Ciao - lisez le texte explicatif à la fin, puis faites tourner, partagez !) et aussi qualité de la programmation. On ne trouve pas de programmation de cette importance et de cette qualité dans la Grande Région. 

Tout cela aurait certainement mérité au moins une première page dans l'Est Républicain (quand n'importe quel autre festival bénéficie de trois ou quatre premières pages par festival, quand on arrive à réserver des premières pages à la moindre niaiserie offerte proposée dans  l'hyper centre nancéïen) On peut regretter aussi le faible intérêt de France 3, dont la mission de service public serait pourtant l'information et la proximité...
Mais on s'en fout ! Ils n'empêcheront pas notre réussite !
Cela dit nous avons tout de m