Crise en France : la cauchemar ne fait que commencer...

Alors que Nicolas Sarkozy vient de rencontrer Angela Merkel et de nous jouer sa petite comédie habituelle dans le but de nous faire croire que la situation économique de la France n’est pas le fait de sa politique, une question se pose toujours : comment peut-on réduire considérablement le déficit du pays ?

 

Sarkozy et Merkel

 

François Fillon a affirmé cette semaine qu’il mettrait tout en œuvre pour y parvenir. Tout en précisant que le gouvernement n’augmentera pas les impôts sur les sociétés ou les ménages, ni les taxes, ni les prélèvements sociaux. Soit. Sauf que mathématiquement, c’est un peu comme dire que 0 + 0 = 100 !!! Une fois de plus, la droite se moque donc des Français en leur laissant croire qu’ils ne seront pas sollicités pour combler le déficit !

 

Concernant la croissance, Sarkozy table sur un 2 ou 2,25%... Quand on sait que l’INSEE a annoncé en fin de semaine dernière que l’activité économique a connu une croissance nulle au deuxième semestre 2011, on se demande si le chef de l’Etat n’aurait pas sorti ces chiffres lors de sa dernière après-midi Loto…

 

Les années d’injustice fiscale et de cadeaux aux riches auront donc eu raison de l’économie française ! Aux Etats-Unis pourtant, les grands patrons ont demandé à mettre la main au porte-monnaie. Si l’on peut douter de l’efficacité de ce geste philanthropique compte-tenu de l’importance de la dette américaine, il faut malgré tout les féliciter pour avoir pris conscience que le fossé qui sépare les populations des Etats-Unis est devenu abyssal !

 

En France, si quelques grandes fortunes sont prêtes à suivre l’exemple américain, on attend toujours les réactions des Arnault, Pinault, Bettencourt et compagnie. Mais il y a fort à parier qu’ils ne lâcheront jamais quelques millions de leurs fortunes de plusieurs milliards d’euros… En clair, la droite va probablement nous servir son éternelle et inefficace politique de rigueur, et les ménages les plus modestes vont payer une fois de plus le lourd héritage de la politique libérale de Sarkozy…

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
3604463

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL