Non-événement à Tomblaine

Au Conseil Municipal, trois élus d’opposition sont clairement mandatés par la droite pour tenter de me discréditer. Je garde toute la confiance et l’amitié du reste du Conseil Municipal dont un grand nombre de conseillers m’ont témoigné ce matin, par sms et par mails (je cite), leur « dégoût face à ces méthodes » et leur entière solidarité.

Parmi ces trois, un ancien assistant parlementaire de Nadine Morano (sic !), employé par la droite nancéienne qui est venu se faire élire à Tomblaine, qui n’est présent à aucune réunion de commission et qui n’habite même plus la ville. Les deux autres passent leur temps à colporter des ragots, s’opposent aux grands projets, comme par exemple la Maison de Santé Pluriprofessionnelle, mais le jour de l’inauguration, s’emploient à me coller pour tenter d’apparaitre sur la photo. Ils ont toujours perdu les élections.

Ils ont tenté de faire courir une rumeur pour créer la suspicion à mon égard, ils s’en sont pris à mon intégrité et à ma famille et ils se sont plantés.

Ils sont clairement les envoyés de Valérie Debord, qui n’en n’est pas à son coup d’essai. C’est plutôt réjouissant car cela montre qu’elle sait déjà qu’elle a perdu et qu’elle ne sera même pas au deuxième tour des législatives.

Il est tout de même regrettable que l’Est Républicain, qui n’a pas dit un mot de mon activité de Député pendant tout mon mandat, dépêche deux journalistes pour couvrir ce non-événement.

Chacun aura remarqué que je viens d’animer un Festival de théâtre extraordinaire pendant 8 jours et 8 nuits. Une manifestation qui rayonne bien évidemment largement sur la deuxième circonscription de Meurthe-et-Moselle où je suis Député, un Festival qui permet la participation active des citoyens, l’excellence culturelle pour tous, une vraie politique publique d’éducation culturelle et artistique comme on en trouve très rarement ailleurs. Plus de 9 000 visiteurs m’ont vu omniprésent sur ce Festival, le journal n’a pas dit un mot de ma présence, mais il accoure quand la droite le convoque sur un non-événement.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
4314896

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL