Adieu monsieur Haffmann... Carton plein !

 
 
C'est comme si c'était nous qui avions obtenu un Molière ! Cela fait quatre années de suite que nous programmons au festival "Aux Actes Citoyens" des spectacles qui obtiennent un Molière la semaine suivant notre festival !
Vendredi dernier, "Adieu monsieur Haffmann" avait bouleversé le public de Tomblaine... trois jours plus tard ce spectacle, que nous vous avions annoncé comme une pépite, obtient... 4 Molières !
C'est plus que rare, c'est exceptionnel, c'est une consécration tellement méritée ! 
Jean-Philippe Daguerre obtient deux Molières (celui du théatre privé et celui de l'auteur), il à écrit "Adieu monsieur Haffmann" (dont personne n'a voulu lire le texte pendant des mois !), il en est le metteur en scène et aussi celui de "Clérembart" que nous avions programmé mardi.
Julie Cavanna, elle, obtient le Molière de la révélation féminine, superbe et quel talent ! Vendredi, nous avons dîné ensemble avec Julie et Nicoletta, elle nous a confié qu'elle est fan de Nicoletta. 
En fait, c'est le spectacle et toute la troupe qui méritent un Molière, tant ces comédiens pétris de talent sont en harmonie. 
Il faut dire aussi que ces artistes performants sur scène sont adorables hors la scène (on est loin des caprices de star d'Élie Semoun mercredi...)
Et Franck Desmedt obtient... le Molière du second rôle masculin ! Carton plein !
Cela fait des mois qu'on les soutenait à Tomblaine, qu'on y croyait, qu'on les suivait.
On est heureux pour eux, pour Jean-Philippe qui est un ami et qui devait venir au festival depuis longtemps... on pense bien sûr avec émotion à Laurence.
Vendredi au moment des applaudissements, sur la scène du festival de Tomblaine, Grégori Baquet déclarait "En ces périodes de troubles, de violences et de haine, il faut continuer d'aller au théâtre et mettre la Culture en avant !"
On parlera longtemps de "Adieu monsieur Haffmann", parce que cette pièce a la force d'une histoire d'amour plus forte que la barbarie. Pas de sensiblerie, elle est un message humaniste à la mise en scène finement ciselée, puissante par sa sobriété. Des spectateurs disaient vendredi, en sortant du théâtre "il faut montrer ça aux jeunes !" 
On sait aussi qu'il devrait être porté prochainement au cinéma. On reparlera aussi de Jean-Philippe Daguerre, son talent est immense (nous avons vu l'an dernier une lecture de sa prochaine pièce...). Il reviendra à Tomblaine, lui, Julie Cavani, Grégori Baquet et les autres.
Il se dit même que pour pouvoir espérer obtenir un Molière, désormais il est conseillé de passer par Tomblaine d'abord (lol) !
 
 

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images

Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
2938111

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL