La Semaine vous informe.

Pour cet article du journal "La Semaine", je tiens à dire que c'est le journaliste qui m'a appelé, car "on" l'avait informé de mon retrait du groupe de la Gauche du Grand Nancy, ce qui, par incidence, me voit en laisser la Présidence. Il fait normalement son travail, mais, moi je n'ai appelé aucun journaliste, je n'ai pas cherché à communiquer là-dessus, tout simplement car je ne veux que du bien à ce groupe. Mon retrait est donc un non-événement.
Cet article traduit assez justement l'échange que j'ai eu avec le journaliste. Je suis juste en désaccord avec la fin de l'article sur deux points :

- quand le journaliste me qualifie de "poids lourd", c'est un manque de reconnaissance évident envers tous les efforts que je fais pour suivre des régimes draconiens et entretenir une ligne de jeune homme !!!
- et plus sérieusement quand il écrit (et il a le droit de se poser la question) que "l'on pourrait soupçonner un calcul politique, car l'idée de fédérer ceux qui à gauche se sentent mal à l'aise... a bien dû me traverser l'esprit". Je suis très clair là-dessus, ma démarche n'est pas solitaire, j'ai reçu de nombreux témoignages (y compris de membres de ce groupe) de félicitations, de soutien, de compréhension et même d'adhésion complète. Et cela me renforce dans l'idée que je ne me trompe pas. J'ai aussi reçu plusieurs propositions de membres de ce groupe pour créer un autre groupe d'opposition au Grand Nancy. Ma réponse a été claire et je n'en bougerai pas, car je ne suis pas dans un petit calcul politique : c'est non. Je ne souhaite pas qu'un autre groupe se constitue, ce serait une agression envers le Groupe de la Gauche du Grand Nancy. Je souhaite juste que ce Groupe progresse et se démarque d'un certain assujettissement subi. 

La Métropole du Grand Nancy est selon moi une espèce de grand accident dont les victimes co-latérales  nombreuses sont écrasées sous le rouleau compresseur des méthodes archaïques d'André Rossinot.
C'est pour cela que j'invite à la résistance, y compris les élus et citoyens qui ne seraient pas de gauche et qui souffrent de ce système.
... Quant à "la fin d'une histoire et l'amorce d'une autre"... bien sûr ! Le poids lourd est en pleine forme et vous donnera encore de ses nouvelles !
Hervé Féron.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images

Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
2934151

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL