Les Maires sont sans cesse sur le terrain, proches des habitants.

 Emmanuel Macron devrait le reconnaître au lieu de les mépriser comme il le fait. "Il n'y aura plus d'hôpital ou d'école qui seront fermés sans l'accord du Maire" ! Mais de qui se moque-t-il ? Quand il va continuer à fermer des services entiers, à supprimer des postes d'infirmières, de médecins ou d'enseignants, les hôpitaux ou les écoles seront à moitié vides et il transfère la responsabilité aux Maires de valider les fermetures quand ces services publics seront exsangues ! André Rossinot, lui, méprise depuis longtemps les Maires en les empêchant de faire vivre leurs politiques publiques sur leur territoires et par sa gestion catastrophique. Laurent Hénart méprise les autres Maires que lui, lorsqu'il propose la fusion des Communes (et quand, complice de Rossinot, il travaille à la création d'une "Commune nouvelle")...
Oui, les Maires sont en danger, car attaqués de toutes parts. 

Il y a deux sortes d'élus en France : les élus de terrain et les notables.

La semaine dernière, j'ai travaillé à la mairie tous les jours, mais en plus de ce travail quotidien, un Maire se doit d'être proche des gens, alors :
- lundi, j'étais au stade Léo Lagrange pour la chasse aux œufs organisée pour les petits footballeurs tomblainois par le club local.
- mardi, j'ai rencontré les 500 enfants qui présentaient la restitution de leurs travaux réalisés dans le Temps Périscolaire...
- mercredi, l'après-midi c'était la fête du sport en extérieur. Très populaire et très réussie, mais écourtée par le mauvais temps.
Puis à 18h c'était la remise des trophées à une centaine de jeunes sportifs tomblainois, en présence de grands champions. Tomblaine "Ville jeune, sportive et dynamique" recense 2100 licenciés sportifs sans compter les très nombreux licenciés du sport scolaire, pour 9500 habitants ! Nous avons de nombreux champions parmi les jeunes tomblainois (et ce dimanche encore la jeune Morgane Mesureur a terminé 3ème à l'Open International de Taekwondo de Strasbourg !)

- jeudi, à 15h, j'étais à la rencontre inter-générationnelle entre les enfants de la Halte-Garderie et les personnes âgées du Foyer Marcel Grandclerc, avec chasse aux œufs... À 18h, j'avais la réunion la plus importante de l'année pour l'association "Aux Actes Citoyens" (et donc beaucoup de travail de préparation) où l'on distribue les rôles de chacun aux nombreux bénévoles pour le festival qui approche. Puis à 20h30 je suis allé soutenir le "Tomblaine Volley-ball" qui a gagné 3-0 contre Seichamps et préserve ainsi ses chances d'accéder à la division supérieure dès sa première année de création...
- vendredi matin à 7h, appelé par les pompiers pour une énorme fuite de gaz sous la voirie, j'ai organisé l'accueil des personnes évacuées et j'ai suivi l'évolution de ces réparations qui ont duré toute la journée. À 10h, j'étais aux obsèques de monsieur Kurt, parce que, dernier maraîcher dans l'Histoire de Tomblaine, c'est une figure locale importante qui nous a quittés. 
Pendant ce temps-là, les personnes âgées du Foyer conditionnait des milliers de roses qui allaient être vendues pendant tout le week-end par les bikers des "Moilcars", dans le cadre de l'opération "une rose, un espoir" pour la "Ligue contre le cancer". 

A 20h30, j'ai présenté la soirée d'Aux Actes Citoyens autour de Nijinski, puis le concert de Lise Baudoin.
- samedi, à 10h je donnais le coup d'envoi du tournoi U8 et U9 garçons et filles, organisé par la club de football le GSAT et sa Présidente Hinde Magada. À 11h30, je prenais la parole pour le vernissage de l'exposition photos de Denis Aubry à l'Hôtel de Ville. L'après-midi, un petit passage pour voir l'évolution de la fresque rue de la République, une visite de quartier et chantiers, j'ai aussi marié des jeunes tomblainois...

 

- dimanche à 10h, je sifflais les départs des trois courses de "La Tomblaioise", organisée par Jean-Luc Maquart, Président du TSL (Tomblaine-Sports-Loisirs). Superbe organisation, avec une belle équipe de bénévoles, une participation à la hausse par rapport à l'an dernier. La plus jeune participante (sur le 1,5km) avait 4 ans et le plus ancien (sur le 10km) avait... 80 ans !!! Bravo ! Et puis, l'après-midi, je suis allé fêter les 90 ans de mon ami Peponne, une figure ! Quelle histoire, que la sienne ! Je me devais d'y être présent.
Voilà pour la semaine écoulée... Et vous trouvez normal que les Macron, Rossinot, Hénart (et tous les autres notables !) nous traitent comme ça, nous les Maires ? Ils étaient où pendant ce temps-là ?

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
3544107

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL