Sommet social : une priorité, endiguer les plans sociaux

La conférence sociale qu’a ouverte ce matin le président de la République est bien plus qu’un changement de méthode, c’est un changement de finalité : rétablir l’égalité du contrat social, faire de la justice le levier du redressement national. C’est une rupture avec la gestion de la droite qui, pendant dix ans, a réduit le monde du travail à la portion congrue. Désormais, tout sera sur la table, l’emploi, les salaires, l’investissement, la compétitivité, la protection sociale et les réformes s’appuieront sur la responsabilisation des partenaires sociaux, avec une volonté clairement affirmée de dépasser les intérêts corporatistes ou catégoriels.

Ce compromis social ne se fera pas en un jour. Mais il doit dès aujourd’hui se mettre à l’œuvre pour endiguer la vague de plans de licenciements que la droite a renvoyée après les élections sans rien faire pour la prévenir. Cette interpellation s’adresse prioritairement au Medef. Il est inacceptable et indécent que sa seule réponse aux milliers de salariés menacés de perdre leur emploi soit l’assouplissement des conditions de licenciements.

Que les entreprises touchées par la crise soient épaulées par les pouvoirs publics est légitime. Mais quand certains groupes licencient pour optimiser leurs bénéfices, cela relève de l’abus de plans sociaux et doit être pénalisé d’une façon ou d’une autre.  La compétitivité, renvendiquée par le patronat, sera pleinement admise si elle relève d’un donnant/ donnant avec la sécurisation du travail.


Communiqué de Bruno Le Roux,

Président du groupe SRC à l'Assemblée Nationale

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
3029787

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL