La droite nancéenne n'est pas au mieux de sa forme...

On le sait, ils jouent tous des coudes pour devenir Calife à la place du
Calife, ils intriguent, ils tentent de s'organiser.
Et André Rossinot, astucieusement, pour continuer à tout
maitriser, à tout régenter, distribue régulièrement les récompenses (une vice-présidence par ci, une
délégation par là,...), comme les punitions...

Il y a eu les dissidents, ceux qui ont été exclus, ceux qui ont été
réintégrés. Il y a eu le traitre, converti au macronisme de dernière minute,
qui après avait bouffé au râtelier depuis de nombreuses années en étant
vice-président du Grand Nancy s'est présenté contre sa bonne camarade
elle même vice-présidente du Grand Nancy.
En se déclarant apolitique, alors qu'il avait soutenu Fillon trois mois plus tôt...

Lui, qui avait tout de même réussi l'exploit à l'époque d'être
vice-président du Grand Nancy, marié à une autre vice-présidente
du Grand Nancy... Le subterfuge ayant été possible parce qu'il était
maire de Laxou sous son nom et qu'elle était élue
à Nancy sous un autre nom. Cela ne choquait personne dans le microcosme
nancéen, où l'omerta règne.
Mais deux vice-présidence dans le même couple à l'époque, ça interroge
tout de même sur l'honnêteté intellectuelle des uns et des autres ?
Et si André Rossinot avait accepté cela,
n'était-ce pas déjà pour tenter de maitriser ses troupes ?
Tant que les gens bénéficient de ces situations pour le moins douteuses,
ils s'écrasent...

On peut rire aussi de ce député qui lorsqu'il était maire m'avait
sollicité pour obtenir de la Réserve Parlementaire pour
des projets de sa commune l'année précédant les législatives et qui
avait obtenu tout ce qu'il avait demandé... C'est lui-même
qui a voté la suppression de la Réserve Parlementaire sous-prétexte
qu'elle permettrait le clientélisme quelques mois plus tard !
Maintenant qu'il en a profité, il se fout complètement de toutes ces
petites communes et de toutes ces petites associations
(je pense à celles de Laxou, Villers, Vandoeuvre,... qui se reconnaitront)
qu'on abandonne et qui ne pourront plus être aidées pour
leurs actions d'intérêt public par la Réserve Parlementaire...

Alors voilà : au nom du non cumul des mandats, André Rossinot dans ce
grand merdier qu'est la droite nancéenne, doit trouver
deux nouveaux vice-présidents au Grand Nancy.
D'abord cela a été compliqué, car Garcia, qui a dû laisser sa place de
Maire de Laxou et de Vice Président de la Métropole, ne voulait
pas que le nouveau ou la nouvelle Vice-Président(e) soit... Laxovien ! MDR !
Pauvre André Rossinot, il n'est vraiment pas aidé avec des
branquignoles comme ça ! On est très, très loin des difficultés et du
quotidien de nos pauvres habitants !

Mais ce n'est pas fini... Jean-François Husson qui avait rêvé de devenir
Président du Grand Nancy à mi-mandat d'André Rossinot et qui
s'est bien fait avoir, a été réélu Sénateur. Il ne peut plus cumuler
avec sa Vice-Présidence au Grand Nancy qu'André Rossinot lui avait donnée
comme sucette pour le faire patienter.
Aujourd'hui, un Conseil de Métropole était programmé à 14h pour désigner
les deux nouveaux Vice-Présidents (seul point à l'ordre du jour).
Et bien figurez vous qu'André Rossinot, en personne, à 8h17 ce matin,
nous a adressé un mail pour annuler ce Conseil de Métropole en dernière
minute "les conditions préalables à ce vote des deux vice-présidents
n'étant pas encore complètement réunies à ce jour" !!!

La raison qui n'est pas dite explicitement, c'est que Jean-François
Husson n'a toujours pas démissionné de son poste de vice-président après sa
réélection aux sénatoriales, alors qu'il a un mois pour le faire. Il ne
l'a pas fait certainement pour pouvoir bénéficier de son indemnité le
plus longtemps possible (mesquin...), mais surtout dans le cadre de ses bonnes
relations avec André Rossinot, il ne l'a pas fait pour l'embêter (re-mesquin...).

Savez-vous que, au nom du non-cumul des mandats, Jean-François Husson
doit aussi ne plus être Président de l'ancien SCoT Sud 54, qui devient
Syndicat mixte multipole Sud Lorraine ?
Et bien soyez attentifs... Vous verrez qu'il n'en sera plus Président,
mais qu'il se débrouillera (les intrigues ! toujours les intrigues !)
pour être dans cette instance le Président de la Commission des transports qui sera la
Commission la plus importante. Cela lui donnera un pouvoir énorme et lui
permettra de peser partout. On ne sait jamais, cela pourra peut-être lui servir
lorsque le Calife laissera sa place ? La boucle est bouclée...
On n'est pas à Nancy, on est à Dallas ! Un univers impitoyable.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images

Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
2397641

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL