Gros succès pour la soirée du PS de Tomblaine

L’Est Républicain a oublié de venir mais ça n’est pas grave. Samedi soir avait lieu la traditionnelle « soirée Choucroute » du Parti Socialiste de Tomblaine. Chaque année, cette soirée est l’occasion pour la section socialiste de Tomblaine de présenter un invité et cette année, c’est Mathieu Klein qui était l’invité. Il a fait un vrai tabac. Plus de 200 personnes étaient présentes. Chacun a bien conscience des grandes chances de victoire de Mathieu Klein aux municipales à Nancy.

 

Mathieu Klein à la choucroute de Tomblaine Hervé Féron à la choucroute de Tomblaine

 

Ca a été aussi l’occasion pour Hervé Féron de lancer la campagne municipale pour Tomblaine, lancement festif. La liste « A gauche pour Tomblaine » est complète, prête, diversifiée, faite de femmes et d’hommes qui habitent Tomblaine de façon bien répartie. Cette liste est en partie renouvelée et présente l’originalité dans une ville où un habitant sur 3 a moins de 19 ans d’être constituée d’un candidat sur 4 qui a moins de 25 ans. Il paraît évident que ce pari sur l’avenir, cette confiance à la jeunesse locale ne sera pas vue dans beaucoup de communes. Le slogan de la liste « A gauche pour Tomblaine » est : « Le progrès, c'est tout le temps ».

Cette soirée a été aussi l’occasion de présenter au public toutes les têtes de listes de gauche de la Communauté Urbaine aux prochaines élections municipales. Hervé Féron a énuméré tous les candidats, les uns après les autres, ils se sont levés et ont été ovationnés. Seul Henri Chanut, maire de Seichamps, avait dû s’excuser car il était malade au fond de son lit. Gros succès pour toutes ces têtes de listes et pour la gauche donc. C’était un peu le lancement de la campagne pour la gauche dans la Communauté Urbaine.

 

Toutes les têtes de liste de Gauche dans la Communauté Urbaine réunies

 

Hervé Féron, grâce à la droite qui a eu la grande délicatesse de charcuter sa circonscription, aura été finalement entre son premier et son deuxième mandat de député, le député de 18 communes sur 20 dans l’agglomération nancéienne, ce que personne d’autre ne peut revendiquer, même pas André Rossinot.

 

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images

Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
2897663

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL