Basket : Nancy-Tomblaine bat Metz...

Une fois de plus Tomblaine comptait trois absentes pour ce match, et en particulier la meneuse Dorine Barr.
Mais avec Clara Mourot toujours débordante d'énergie (elle est montée sur une pile électrique ), la mène était bien assurée. Ces absences ont permis aussi au public de faire une belle découverte, avec pour la première fois dans le groupe une toute jeune joueuse Keshia Mukenge, 19 ans seulement , adroite, et tonique.
Comme à son habitude Tomblaine, en formule diesel, commençait doucement et attendait la troisième minute pour marquer enfin son premier point... sur lancer franc !
La rentrée de Caroline Mendes, et ses prises de rebonds offensifs, a vite permis de compenser les nombreuses maladresses des Tomblainoises au panier. Il faut dire que les messines leur opposaient une défense rugueuse souvent sanctionnée par l'arbitre lors du premier quart temps. Mais les tomblainoises n'en profitaient pas, tant elles étaient maladroites même aux lancers francs (elles pourraient jouer avec le SLUC en Pro B  ).
Le score en fin de premier quart temps (18-11) donnait l'impression que le match n'était pas encore tout à fait commencé. Mais la force des tomblainoises, c'est le collectif et quand elles sont rentrées enfin dans le match, elles ont fait la différence (33-23 à la mi-temps).

 

La deuxième mi-temps, sous l'impulsion de la Caroline's dream team - le physique de Caroline Mendès, les tirs à trois points de Caroline Rouyer, l'énergie de Caroline Ziegler - (C'est simple, pour être sûr de ne pas se tromper, il suffit de crier "allez Caroline !" ) Tomblaine déroulait son jeu et creusait la différence, même si les messines restaient combatives.
En gagnant finalement 64-36, l'ASPTT Nancy-Tomblaine restait invaincue à domicile (depuis 2016!). Encore bravo, c'est un vrai plaisir de vous voir jouer, vous ne lâchez jamais rien.

Côté tribunes, quand Tolga est assis à côté de Hinde, ils causent pendant tout le match et ne regardent pas le jeu, ils s'arrêtent juste pour aller grignoter un peu à la mi-temps ()...

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images

Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
2876228

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL