Le 8 mai à Tomblaine.



La commémoration de la fin de la guerre, chaque 8 mai à Tomblaine est toujours l'occasion d'associer les enfants des écoles, leurs parents et enseignants. La journée commence alors par un tournoi de football pour les filles et les garçons. 
 
Dans mon discours, j'ai expliqué "Célébrer la fin de la guerre, c'est célébrer la Paix en République. C'est en faire résonner les valeurs Liberté-Egalité-Fraternité. Ce tournoi de football amical permet de décliner ces valeurs par le respect de l'autre, des règles et de l'arbitre, le goût de l'effort, l'esprit d'équipe, la Fraternité."
Gandhi disait "L'avenir de notre pays repose sur les petits pieds fragiles de nos enfants".


Au monument aux morts, ce sont les élèves de l'école Jules Ferry qui ont chanté la Marseillaise et les enfants du Conseil Municipal d'enfants ont dit le texte de la chanson de Jean Ferrat "Nuit et Brouillard".
C'est ainsi, par la participation des enfants qu'avec les anciens combattants, nous leur transmettons les leçons de l'Histoire, c'est un devoir de mémoire collectif.


"Nuit et Brouillard", a été le titre du film d'Alain Resnais, puis une chanson écrite par Jean Ferrat pour rendre hommage aux victimes des déportations. Son père, juif, émigré de Russie et naturalisé français en 1928, avait été arrêté, puis séquestré au camp de Drancy, avant d'être déporté à Auschwitz, où il est mort le mois suivant. Jean Ferrat n'avait alors que 12 ans.
Alors, il est important de rappeler l'origine du titre "Nuit et Brouillard". C'est en fait le nom d'une terrible directive que le maréchal allemand Keith avait signée en 1941 ordonnant que "les personnes représentant une menace pour le troisième Reicht ou la Wehrmacht dans les territoires occupés soient transférés en Allemagne et disparaissent dans le secret absolu"... Terrible.

Lors de cette belle cérémonie patriotique, par un temps peu clément, j'ai remis au nom de la Secrétaire d'Etat auprès de madame la Ministre des armées, la Médaille d'Honneur des Porte-Dapeaux à monsieur Gill Dupree, médaille décernée normalement pour 30 ans passés comme porte-drapeau, mais en réalité ce sont 52 années de service et fidélité qu'a données monsieur Dupree.
 

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
3490975

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL