La jeunesse est une chance...

... dans une Commune, pour peu que l'on permette à chaque jeune de prendre sa place, toute sa place. A Tomblaine, nous investissons sans cesse sur la jeunesse, la formation, les parcours d'insertion. En quelques semaines, par exemple, 130 élèves de tous les CM2 de Tomblaine ont bénéficié d'une masterclass de commedia dell'arte, encadrés par les comédiens de la Compagnie Alegria issus de l'Académie Internationale des Arts du Spectacle de Versailles. 9 jeunes tomblainois ont été formés au secourisme (PSC1) et ont obtenu le diplôme de surveillant de baignade, 34 jeunes ont suivi un stage BAFA, les enfants du Conseil Municipal d'enfants ont été formés aux premiers gestes qui sauvent, dans l'année écoulée plus de 160 jeunes ont été accueillis en stages à la Mairie de Tomblaine. Nous prenons aussi régulièrement des jeunes en apprentissage ou en alternance. Des classes de neige, au Centre de Loisirs, en passant par les serveurs du 1er mai, les animateurs du Temps Péri-scolaire, les emplois-été... ce sont des centaines de CDD qui sont signés chaque année pour des jeunes tomblainois leur offrant ainsi la possibilité d'une formation et souvent même d'un premier emploi.

Si on y ajoute tout le travail de formation et les résultats de nos associations, que de satisfactions, que de réussites pour tous ces jeunes tomblainois !
C'est comme cela que l'on fait société. Il faut en garder la volonté pour ne laisser personne au bord du chemin, dans un contexte de dégradation générale des politiques-jeunesse dans ce pays : réformes de l'éducation nationale, abandon et absence de reconnaissance de l'Education Populaire, absence de soutien au sort et à la Culture... Et savez-vous, par exemple, que la prise en charge financière de l'apprentissage n'est plus une compétence des Régions ? (Merci Hollande, quelle connerie ces Grandes Régions ! Idée de bobos aux conséquences désastreuses, merci Macron qui a su profiter de l'aubaine ! Désormais si une Commune souhaite embaucher un apprenti, il faudra qu'elle lui paie en plus sa formation).

Ce samedi matin, je recevais en Mairie quatre jeunes exemplaires qui viennent de réussir une étape importante de leur vie.

Nous sommes fiers d'eux, ils méritent tant leur réussite. Nous les avons accompagnés et c'est donc une véritable satisfaction pour nous.

Kevin Pancamo, après avoir réussi son concours d'entrée à l'IRTS, avait été embauché comme apprenti à la Mairie. Issu du quartier QPV, il est un relais précieux auprès des jeunes qu'il connait très bien. Il vient d'obtenir son Diplôme d'Etat de moniteur-éducateur. Il sera donc titularisé dans les services municipaux et pourra ensuite valoriser ses acquis et expérience pour obtenir son DE d'éducateur spécialisé.

Melike Benhennou avait été embauchée comme ATSEM en école maternelle, mais ne pouvait être titularisée si elle n'avait pas son CAP Petite Enfance. Courageuse, elle s'est inscrite en candidate libre (en parallèle de son emploi), elle a été aidée dans ses études par ses collègues, nous l'avons accompagnée. Elle s'est mariée, il y a 3 semaines et comme un bonheur n'arrive jamais seul, elle vient d'obtenir son CAP ! Elle sera donc titularisée.

Hassan Khaïti, issus lui aussi de ce quartier, était cette année en formation par alternance à la Mairie de Tomblaine et à la Fac de Lettres.
Il vient d'obtenir sa Licence Pro "intervenir en formation, insertion et accompagnement". Il souhaite continuer par un Master, nous continuerons à l'accompagner.

Et puis Lisa Brachet, professeure de violon à Tempo, mais aussi à l'orchestre à l'école Badinter, dirige la chorale au Foyer de Personnes âgées (ouverte aux personnes extérieures intéressées). Lisa a passé ses épreuves, devant ses examinateurs à Tomblaine, en situation d'enseignement.Elle vient d'obtenir son Diplôme d'Etat de professeur de violon, cela signifie qu'elle serait habilitée à enseigner en Conservatoire...

Quels parcours ! Bravo à ces quatre jeunes et à tous les autres. Que cela donne aussi de l'espoir et du courage à tous ceux qui galèrent. Soyez ambitieux, croyez en vous, tout est possible !

 

 

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
3421904

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL