Mobilisation, pour le climat, la justice sociale et la paix.

La Ville de Tomblaine est très fière d'organiser avec le Mouvement de la Paix cette Marche aujourd'hui samedi 21 septembre. Où que vous habitiez, convergez vers le Rond Point 2000 à Tomblaine, rendez-vous à 10h30À 11h la Marche traversera Tomblaine en direction du square des Droits de l'Enfant.
 
Message du Mouvement pour la Paix (national).
Dans le cadre de la convergences  des "actions pour la paix et le climat", le Mouvement de la Paix, seul ou avec le collectif En marche pour la paix et le collectif 21 septembre, est au cœur des événements qui vont marquer ce week-end et en particulier ; la Manifestation unitaire de Paris qui partira de la place Edmond Rostand avec le mot d'ordre : "mobilisation historique pour le climat, la justice sociale et la paix !" où Le Mouvement de la Paix a été invité, pour la séquence prises de paroles, à ouvrir et à clôturer la marche.

Le Mouvement de la Paix se réjouit de la diversité des expressions qui ont appelé aux convergences entre les actions pour la Paix et pour le climat, la justice sociale et les droits humains, le désarmement nucléaire. 
Le Mouvement de la Paix a joué pleinement son rôle de facilitateur, pour permettre de nombreuses expressions croisées, qui sont autant d'encouragements pour les mois à venir. 

Les multiples actions locales montrent le développement tous azimuts des mobilisations. Au plan mondial s'inscrivent, en cette Journée internationale de la paix, dans le grand mouvement mondial des peuples pour vivre en paix dans un monde de justice et de paix : deux éléments essentiels pour faire face à l'urgence climatique.
 
 

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA PAIX

JEAN ZIEGLER, PARRAIN DES MARCHES POUR LA PAIX 2019

Message de Jean Ziegler, Professeur de Sociologie, qui a accepté de parrainer les Marches pour la Paix du 21 septembre 2019 en France. Jean Ziegler a été successivement rapporteur spécial pour le droit à l'alimentation, puis vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l'homme des Nations unies (ONU). Il n'a cessé de se battre contre la faim et la malnutrition, en faveur des déshérités, de la justice internationale et de la paix.

« Pour la paix, le climat, la justice sociale, pour un monde enfin humain
J’apporte mon soutien résolu à l'édition 2019 des marches pour la paix qui auront lieu en France le samedi 21 Septembre 2019 dans le cadre de la journée internationale de la paix sous l'intitulé "Pour un climat de paix: stop les guerres, stop les violences, stop la misère. »

Ces mobilisations et convergences citoyennes bénéficient de tout mon soutien car elles portent l’espoir d’un monde de paix et de justice, d’un monde enfin humain.

Je me réjouis que l’appel du secrétaire général de l’Onu soit placé sous la double urgence de l’action pour la paix et pour le climat.

En effet les urgences sont là : pour la paix et le désarmement en particulier nucléaire qui constitue une menace permanente pour la survie de l’humanité, pour le climat, pour la justice sociale, pour les droits humains et les libertés démocratiques face à la montée des extrêmes droites et la répression des mouvements sociaux.

Comme je l’ai souvent exprimé, la « troisième guerre mondiale », dont les peuples de l'hémisphère sud sont les principales victimes, a commencé depuis longtemps. De très minces oligarchies capitalistes, infiniment puissantes, accaparent aujourd'hui l'essentiel des richesses de la planète et dictent souvent leur loi aux Etats .Ces oligarchies ont créé un ordre cannibale du monde : avec d’énormes richesses pour quelques-uns et la misère pour la multitude. Elles ont une seule stratégie : la maximalisation du profit dans le temps le plus court et souvent à n’importe quel prix humain. Ces logiques de puissance et de domination sont responsables de la persistance de l'absolu scandale de notre temps, à savoir le meurtre de masse annuel de millions d'êtres humains par la faim et la malnutrition sur une planète débordant de richesses et

alors que les dépenses militaires mondiales atteignent annuellement 1830 milliards de dollars au mépris de l’article 26 de la charte des Nations Unies qui prévoit « de favoriser l'établissement et le maintien de la paix et de la sécurité internationales en ne détournant vers les armements que le minimum des ressources humaines et économiques du monde ».

Ces logiques aboutissent à un mépris total du bien commun, à la destruction progressive de la planète, de la biodiversité, des forêts tropicales, des abeilles, avec l’empoisonnement des sols, de l’eau et des mers, à priver 2 milliards d’êtres humains d’un accès régulier à une eau potable non nocive, et dans le même temps contribuent à l’affaiblissement des institutions démocratiques.

Face à ces tragédies et défis il y a urgence pour les citoyens et citoyennes d’agir dans l’unité l et la diversité pour la construction d’un autre monde possible et nécessaire: un monde basé sur le droit et ayant pour buts la justice sociale planétaire, la paix et la liberté. Un monde enfin humain.

Que ces marches du 21 Septembre 2019 permettent la convergence de toutes les organisations et tous les individus qui agissent pour la Paix, pour le climat, pour la justice sociale, pour la défense des droits humains et des libertés démocratiques, Le 21 septembre 2019.

Jean Ziegler

***

Jean Ziegler est auteur de nombreux ouvrages, il a notamment publié Les Nouveaux Maîtres du monde,L'Empire de la honteLa Haine de l'OccidentDestruction massiveGéopolitique de la faim et Le Capitalisme expliqué à ma petite-fille (en espérant qu'elle en verra la fin) et Change le monde : il en a besoin ! ...

----------

Tribune libre dans Ouest France
POINT DE VUE. La paix au cœur des alternatives pour l'humanité

« La paix, élément incontournable de tout projet global pour l’humanité. » | BRYAN SNYDER / REUTERS

Cinq personnalités signent ce point du vue qui réclame la paix comme compas pour répondre à l'urgence climatique : Roland Nivet, porte-parole national du Mouvement de la Paix ; Michel Thouzeau, co-animateur du collectif national En marche pour la Paix; Alain Rouy, secrétaire de l’Association internationale des éducateurs à la paix ; Lisa Sylvestre, co-animatrice en France du projet Des arbres pour la Paix ; Annick Weiner, Pugwash France et AAFV(Association d’amitié franco-vietnamienne).

La situation internationale est marquée par une cristallisation de différentes crises : écologique, sociale, politique, porteuses de menaces graves pour l'humanité. Elles mettent en cause la biodiversité et les conditions de la vie sur terre, entretiennent injustices, guerres et violences, contribuent à un rétrécissement des espaces démocratiques favorisant la montée des extrêmes droites.

Face à ces défis, de nombreuses voix se font entendre dans une grande diversité idéologique (du secrétaire général de l'Onu au pape François, d'Oliver Barrau à Naomi Klein, de Jean Jouzel à Jean Ziegler en passant par Arundhati Roy en Inde, etc.).

« Il ne suffit plus de dire non »

Les analyses convergent cependant sur deux points : l'échec du système dominant, guidé par la recherche du profit et des logiques de puissance, de domination, de militarisation et par un productivisme consumériste déraisonnable qui côtoie une misère extrême et des injustices massives tout en épuisant les ressources ; la responsabilité des États, mais aussi de chacun de nous, pour construire des alternatives basées sur des changements radicaux.

Face aux urgences, « il ne suffit plus de dire non » (1), ni de sombrer dans le catastrophisme, mais de construire un monde vivable pour les générations futures.

Comme le dit Olivier Barrau dans son dernier livre (2), « La situation est scientifiquement et éthiquement extraordinairement angoissante. Elle est aussi intellectuellement extrêmement excitante : nous avons l'occasion - poussés par une nécessité vitale - d'inventer un Nouveau Monde ».

Objectif Paix

Dans ce contexte, la paix dans son acception holistique la plus large et pluridimensionnelle est un élément incontournable de tout projet global pour l'humanité. Un tel projet doit répondre à l'urgence climatique, prévoir l'élimination des armes nucléaires tout en construisant un monde nouveau sur des logiques de coopération, de partage, d'entraide, de bienveillance, de solidarité et de justice, constitutives de la culture de la paix.

Il ne peut s'envisager qu'à travers une démilitarisation du monde et une diminution drastique des dépenses militaires. Les alternatives écologique, sociale, démocratique nécessitent que la boussole du monde soit clairement orientée vers l'objectif Paix.

La Journée internationale de la paix du 21 septembre, placée par l'Onu sous le signe de la paix et du climat, sera dans le monde entier un moment important pour favoriser les convergences nécessaires à la construction d'un monde de justice et de paix.

Il en est de même en France pour la semaine du 20 au 27 septembre qui a été placée par le Mouvement de la Paix et le collectif national En marche pour la Paix sous le signe des actions pour la paix, le climat, le désarmement nucléaire et la justice, avec des journées de manifestations et de rassemblements et la journée de l'Onu pour le désarmement nucléaire le 26 septembre. »

Signataires : Roland Nivet, porte-parole national du Mouvement de la Paix ; Michel Thouzeau, co-animateur du collectif national En marche pour la Paix (collectifpaix.org) ; Alain Rouy, secrétaire de l'Association internationale des éducateurs à la paix (AIEP) ; Lisa Sylvestre, co-animatrice en France du projet Des arbres pour la Paix ; Annick Weiner, Pugwash France et AAFV (Association d'amitié franco-vietnamienne).

(1) Dire non ne suffit plus, Naomi Klein, Éditions Actes Sud.
(2) Le plus grand défi de l'histoire de l'humanité, Éditions Michel Lafon.

 

page1image129248page1image130080page1image130288page1image128208

Communiqué de presse
Pour le climat c’est maintenant ou jamais !! 21 & 22 Septembre

Le collectif Citoyens Pour Le Climat prévoit, en co-organisation avec World Clean Up Day, Le Mouvement de la Paix et le collectif national En Marche pour la Paix, de se mobiliser les 21 et 22 Septembre pour lancer une dernière alerte sur l’urgence climatique avant le Sommet Action Climat de l’ONU à NYC.

Ces actions sont complémentaires et en soutien à la grève mondiale Climat Global Strike For Future lancée par Friday For future et Youth for Climate qui se déroulera le vendredi 20 Septembre.

Ces actions se font dans le même registre que celles du mois de mai sauf qu'elles englobent davantage de pays.

Le réseau citoyen pour le climat, Le Mouvement de la Paix, le collectif national En Marche pour la Paix et World CleanUp Day ont décidé d’appeler les citoyens qui souhaitent agir pour la paix, et le climat, à faire converger le plus possible leurs actions et à manifester ensemble le samedi 21 septembre dans le maximum de localités. Le 21 septembre verra émerger dans le monde entier des manifestations et initiatives pour le climat et la paix dans le cadre de la journée internationale de la paix et de mobilisations mondiales pour le climat. De nombreux CleanUps auront lieu avant et après les mobilisations climat .

Il sera aussi proposé que les marches deviennent aussi des CleanWalks (Ramasser les déchets en marchant) pour montrer que les citoyens sont engagés pour le respect de l’environnement lors de cette Journée mondiale du nettoyage de notre planète.

page1image14976512page1image14975360

Cette convergence des 3 initiatives semblent d’autant plus judicieuse que la journée internationale de la paix avait été placée en 2019 sous la thématique « action climatique action pour la paix. »

Elles entendent affirmer également que les alternatives pour la construction de la paix et la préservation du climat sont à bâtir à travers le respect des droits humains et la réalisation de la justice sociale et ce, sans oublier l’urgence du désarmement nucléaire qui permettrait d’éliminer la menace mortelle de ces armes de destruction massive tout en libérant des ressources financières, intellectuelles et scientifiques dont a tant besoin l’humanité pour faire face aux dérèglements climatiques.

Déjà plus de 200 mobilisationssont enregistrées partout en France et à l’étranger sous forme de :

  • ○  Marches pacifiques,

  • ○  conférence, films, débats

  • ○  clean walk3

  • ○  concerts, village des alternatives

  • ○  dye in tout en noir

  • ○  présentation du kiosque des sciences

  • ○  .....

    Toutes ces actions citoyennes permettent de renforcer la pression sur les décideurs de toutes parts, avant une semaine de mobilisation internationale des citoyens autour du Sommet Action Climat de l’ONU du 23 septembre, avec notamment une grande mobilisation le samedi 21 septembre et un nouvel appel mondial à la grève le vendredi 27 septembre.

    Nos revendications

    https://citoyenspourleclimat.org/2019/03/09/nos-revendications/

page2image15133376page2image15127616page2image15128000

Contacts Presse

CPLC Ludovic Bayle

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

06.29.65.39.53 Mélanie Fraticelli 06.88.32 65.33

page2image15128960

World CleanUp Day France
Le Mouvement de la Paix
Collectif national 
En Marche pour la Paix

Sites internet

https://citoyenspourleclimat.org/https://www.worldcleanupday.fr/

Elodie Urbaniak Roland Nivet Roland Nivet

06.77.37.22.84 06.85.02.87.14 06.85.02.87.14

page2image15127424

https://www.littlecitizensforclimate.org/www.collectifpaix.org www.mvtpaix.org

page2image15124352page2image15129344page2image15136064page2image15127040page2image15039680page2image15032960

https://citoyenspourleclimat.org/action-climat-20-27-09-week-for-future/https://www.21septembre.org
https://www.worldcleanupday.fr/#

 

 

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
3608427

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL