Nuit de la lecture à Tomblaine.

Merveilleuse soirée imaginée par Martine Bouf, responsable de la Bibliothèque Municipale,
avec la participation très active de lecteurs bénévoles pour fêter, ce samedi, la lecture à
Tomblaine. Cela s'inscrivait bien sûr dans le cadre de la Nuit de la Lecture, rendez-vous annuel
national.

De 18h à 20h, une déambulation dans Tomblaine était proposée aux spectateurs, venus 
nombreux et bravant le petit froid mordant...
On allait ainsi à la rencontre de l'histoire de Tomblaine, la ferme, le château, propriétés tour
à tour de la famille de Wendel, du Maréchal d'Empire Molitor ou encore de Ceer Beer, illustre
personnage, la ferme dans laquelle Louis Pasteur s'installa quelques semaines pour travailler.
Puis, l'endroit où se situait la demeure du maréchal Molitor, avant une évocation d'Emile Friant,
en rives de Meurthe, où le peintre Friant venait fréquemment et où il s'inspira pour son tableau 
"au rendez-vous des canotiers, enfin, dernire étape : la Place des Arts...

Chaque fois un comédien lisait un texte d'auteur, approprié au site et à son histoire. Les 
comédiens professionnels du Théâtre en Kit, Marc Guépratte (en paysan sous la Révolution),
Laurent Arnold (en officier de Napoléon Premier) et des comédiennes d'un jour : Emilie
Adet-Salmon et Louise Adet (5 ans) pour l'évocation d'Emile Friant, puis Sarah Bigeard en
marquise du XVIIIème, a lu le texte d'Emilie du Chatelet "le discours sur le bonheur"

Tout ce petit monde s'est ensuite engouffré dans l'Espace Jean Jaurès, d'abord pour se
réchauffer et prendre un bon café-brioche...
Puis, la deuxième partie de soirée, tout autant de qualité, a permis de rencontrer Isabelle 
Flaten, lauréate du Goncourt Lorrain, le Prix Erckmann Chatrian 2019 !
Discussion délicieuse avec le public, comme si on avait été dans son salon, Isabelle Flaten
a beaucoup de talent, elle est passionnante, on sent qu'elle aime rencontrer le public. Elle 
donne envie de la lire.

La soirée s'est terminée par une scène ouverte, pour des textes dits, lus ou même chantés.
Merci à madame Sorlet, Lydie Fischer, Sarah Bigeard. 
Hugo F a chanté le Déserteur de Boris Vian, dont on célèbrera le centième anniversaire de 
la naissance cette année et... cerise sur le gâteau, Martine Bouf est montée sur scène pour 
nous dire des pensées... très drôles.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
3855179

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL