Dada Blues.

Encore une belle assistance ce vendredi soir à l’Espace Jean Jaurès, comme à chaque soirée proposée par l’association « Aux Actes Citoyens » en dehors de son festival. Le public est fidélisé par la qualité et la diversité de la programmation et l’Espace Jean Jaurès est le lieu le plus fréquenté régulièrement de toute la Métropole en terme d’offre culturelle, que ce soit pour la création (ce lieu est une véritable « fabrique culturelle »), pour la formation ou encore pour la diffusion.

La ville de Tomblaine, tout comme l’association « Aux Actes Citoyens », donne priorité à l’Education Populaire et à la jeunesse, voilà pourquoi, avant que de monter sur scène hier soir, Thomas Milanese était intervenu depuis plusieurs jours dans 14 classes des écoles de Tomblaine des CE2 aux CM2 pour faire de la médiation culturelle et également pour leur présenter son spectacle.
Mais les enfants de Tomblaine ont aussi la chance de bénéficier d’une école de musique de qualité, avec des professeurs exceptionnels.
Hier soir, en première partie de ce musicien-comédien professionnel, ce sont de très jeunes musiciens qui se sont produits et qui ont enchanté le public, épaté de constater ce que savent faire les enfants de Tomblaine. 
Eve Nivet a interprété plusieurs airs au piano, puis Jade Birklé a chanté, accompagnée par Eve. Leur professeur de piano, Anne Glomet, était à leurs côtés. Enfin, c’était le tour de Lukas Broiev, petit garçon de 7 ans ! D’origine géorgienne, Lukas mémorise des airs qu’il reproduit instinctivement au piano avec une dextérité étonnante !
Ce fut une véritable découverte pour le public tomblainois.

Et puis, pour la partie professionnelle, on parlera plutôt d’une petite pépite avec un spectacle original et tout en finesse de Thomas Milanese « Dada Blues », que l’on peut voir sur cette très belle photo de Patrick Mion. 

Émouvant parce qu’il évoque l’histoire du peuple noir de l’Afrique à l’Amérique, l’esclavagisme, l’affranchissement, le dur et long chemin vers la liberté. Esthétique, parce qu’il fait le parallèle avec l’histoire du blues et que les lumières et projections mettent en cohérence ce très beau spectacle.
Encore une belle soirée, qu’il ne fallait pas manquer.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
4067070

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL