La petite phrase du jour...

"Quand un candidat de dernière minute en est réduit à téléphoner aux gens chez eux pour leur demander s'il y a des problèmes dans le quartier, c'est que ce candidat ne connait pas bien Tomblaine, c'est qu'il est à court d'arguments et c'est surtout qu'il est dans une démarche négative."
Qu'il soit rassuré, les problèmes, nous nous en sommes occupés pendant tout notre mandat et nous continuerons à nous en occuper... 
Mais notre ville a besoin qu'on ne soit pas agressif, qu'on soit positif, volontariste, pour rassembler le plus largement les habitants, hommes et femmes quelles que soient leurs origines, leurs idées, leur catégorie socio-professionnelle, leur âge... 
pour que l'on puisse continuer à vivre ensemble dans un climat apaisé.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
3855617

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL