Le cimetière a retrouvé son aspect accueillant.

Cela peut sembler paradoxal, mais un cimetière est un lieu de vie, en ce sens, qu’on doit y trouver de la sérénité,
il doit être propre et parfaitement entretenu. Cela avait toujours été le cas à Tomblaine, mais depuis quatre mois
l’état du cimetière s’était nettement dégradé, en raison en particulier des mauvaises herbes.
Cela peut s’expliquer parce que le service environnement de la ville a connu des départs en retraite et des
arrêts maladie, il a été en sous-effectifs pour entretenir la Commune. Et, nous sommes dans une période où il
est quasiment impossible de recruter ! A cela s’ajoute une météo capricieuse avec l’alternance de périodes
caniculaires, rendant parfois difficile de travailler dehors, avec des périodes de pluie qui favorisent le
développement de ces mauvaises herbes.
De plus, nous n’utilisons plus de produits phytosanitaires depuis plusieurs années (et d’ailleurs aujourd’hui, c’est
interdit).
Le cimetière était donc en mauvais état. Beaucoup, avec intelligence, ont bien compris ces difficultés, quelques
rares personnes ont protesté (ce qui est légitime et tout à fait compréhensible), deux ou trois ont été insultantes
et irrespectueuses...
Depuis début septembre, les services municipaux ont été mobilisés au cimetière pendant trois semaines et le
cimetière à retrouvé tout son aspect accueillant. Ce genre de désagrément n’arrivera plus, nous anticiperons.
Il faut cependant remarquer que, dans la plupart des communes, le règlement stipule qu’il appartient à chaque
famille d’arracher les mauvaises herbes autour de sa tombe (les services municipaux s’occupant des allées
principales). A Tomblaine ce n’était pas le cas. Nous allons modifier ce règlement, pour inciter les familles à
entretenir à l’endroit de leurs tombes.
Et puisque l’on parle des mauvaises herbes, il faut rappeler que devant vos maisons, au pied de vos murs, en
limite du trottoir, il vous appartient d’arracher les mauvaises herbes. Sans produits phytosanitaires (et c’est
bien normal), les services municipaux ne sont pas en capacité de le faire. Merci de votre compréhension.
 

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
6776168

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL