Un Conseil Municipal historique.

 
Hier soir, au Conseil Municipal de Tomblaine on a décidé de dire tout haut ce que tout le monde pense quand à l’Etat policier et quant à la Métropole intrusive,
qui ne respectent ni les élus locaux, ni la libre administration des collectivités territoriales garante des libertés locales, bafouant ainsi ce principe inscrit dans la Constitution Française.
Pour cette séance de Conseil Municipal, la salle était pleine, le public nombreux.
Une très longue motion a été lue et votée à l’unanimité (majorité et opposition), comme pour dire avec force l’opposition unanime à la Préfète et au Président de la Métropole, ce qui était devenu nécessaire, car ils ne sont pas sourds, ils sont indifférents. Indifférents aux préjudices qu’ils causent depuis si longtemps à la population de Tomblaine.
Et puis, j’ai annoncé mon intention d’adresser à la Préfète aujourd’hui ma démission de mes fonctions de Maire, pour le 5 juin prochain. La totalité des conseillers municipaux ont annoncé également leur démission, sauf trois conseillers de ma liste, à qui j’avais demandé de ne pas démissionner pour « garder la maison » pendant la période transitoire et ne pas laisser la gestion de la commune à n’importe qui, car le devenir de Tomblaine et de ses habitants est plus important que tout pour nous.
Et puis les trois élus d’opposition, dont une absente n’ont pas souhaité démissionner tout en votant notre motion et en affirmant leur plein accord et leur soutien à notre action qu’ils ont même qualifiée de « noble et courageuse ».
Il y a eu d’autres points à l’ordre du jour, tout a été voté à l’unanimité.
Et lorsque j’ai déclaré la séance close, tout le monde s’est levé et tout le monde a applaudi, comme pour exprimer spontanément un plébiscite.
Depuis deux jours, des milliers de témoignages de sympathie affluent, je remercie tout le monde. Je sais que déjà des mouvements se préparent et des pétitions circulent. De notre côté, nous allons structurer ça.
=> Beaucoup de maires m’ont adressé leur soutien et je les remercie, un seul m’insulte, je ne m’y intéresse pas, il est trop connu de tous pour la médiocrité qu’il cache sous son chapeau qui devrait lui permettre de postuler à la prochaine édition de l’Eurovision.
On organisera probablement une tribune des maires pour qu’ils s’expriment.
=> beaucoup de dirigeants sportifs m’ont apporté spontanément leur soutien, on organisera aussi probablement une tribune pour eux.
=> Lorsque je critique les technocrates de la Métropole, il est bien évident que je ne parle que de quelques-uns, la DGS et quelques notables du fonctionariat qui ont le plus grand mépris pour la légitimité des élus de la République.
J’ai les meilleurs relations qui soient avec la très grande majorité des employés de la Métropole que je respecte et dont je respecte le travail.
J’ai lu les communiqués de la Préfète et du Président de la Métropole… affligeants, comme pour justifier l’injustifiable. On les sent mal à l’aise sur leur piédestal, pour ne pas dire honteux...Celui de la Préfète est un monument d’hypocrisie, elle rappelle les aides de l’Etat en remontant … 8 ans en arrière !!! Elle mélange les dotations dues par l’Etat pour que les Communes puissent exercer les missions qui sont les leurs et mettre en place du service public. C’est à dire l’argent que l’Etat nous doit et ce qui manque, c’est aussi l’argent que l’Etat nous doit… Dans sa volonté de se justifier elle assimile des subventions qui ont été attribuées à d’autres entités que la ville de Tomblaine, elle omet de parler du filet inflation que le Président de la République a annoncé triomphalement aux français et pour lequel il a été exigé de la Commune de Tomblaine qu’elle le rembourse à l’Etat sous prétexte qu’elle avait consenti de nombreux efforts et que sa situation budgétaire s’était donc améliorée…
Quant au problème que nous soulevons, sa réquisition… elle n’en parle pas du tout.
Le communiqué de Mathieu Klein, comme d’habitude, a été écrit par les membres de son cabinet, les amis des amis encartés, qui viennent de naître, qui n’ont jamais rien géré de leur vie et qui n’ont jamais mis les pieds à Tomblaine. C’est dire si les conditions de vie des habitants, ils s’en tamponnent le coquillart ! Ils commencent par dire du bien de moi, parce qu’ils savent que j’ai la population avec moi… C’est un communiqué très lâche. Et puis il parlent de ma vice-présidence, comme si je n’étais plus maire de Tomblaine dès aujourd’hui… Ils devraient travailler un tout petit peu et se renseigner avant que d'écrire… Et puis dire qu’on a avancé sur le projet Plaine Flageul, cela fait 4 ans qu’ils n’ont rien fait, qu’ils mettent des bâtons dans les roues, qu’ils coûtent de l’argent à la collectivité en engageant des études inutiles et coûteuses, et depuis quatre ans chaque fois qu’ils ont envoyé les gens du voyage quatre mois, de l’année, ils ont empêché toutes les études nécessaires au lancement du projet. Ils n’auront jamais le courage de le reconnaitre.
Que va-t-il se passer (entre autre) ?
- Une pétition en ligne sera lancée dès aujourd’hui (en plus de celles qui sont déjà parties spontanément).
- Une association de défense des citoyens de Tomblaine et d’Essey-les-Nancy est en train de voir le jour (car les habitants d’Essey protestent aussi contre l’emplacement de la chaufferie urbaine et contre les conditions d’accueil des gens du voyage)
- Dès aujourd’hui, je diffuserai une vidéo sur les réseaux sociaux.
- A 18h première réunion publique,
- La semaine prochaine distribution d'une lettre du Maire à la population.
- Le jour où la Préfète actera notre démission nous quitterons la mairie et nous nous installerons dans une permanence à 40m, boulevard Barbusse.
- Nous y installerons un shadow cabinet constitué d'élus démissionnaires et de citoyens pour continuer le combat.
- Ce shadow cabinet, en lien avec l’association de défense des citoyens aura à charge de publier le projet de développement urbain pour Tomblaine, avec une partie « livre noir » reprenant toutes les exactions de l’Etat et de la Métropole. Avec leur conseil, ils auront à charge d’avaluer le préjudice subi par la Commune de Tomblaine sur les 10 dernières années, de la faute de l’Etat et de la Métropole.
- Ils auront à charge d’attaquer au Tribunal administratif l’arrêté de réquisition de la préfète et l’acte de décision administrative du Président de la Métropole du Grand Nancy.
- Je sais qu'il y aura des occupations de terrains et des manifestations que je ne demande pas et dont je ne serai pas responsable.
Beaucoup d’entre vous ont loué notre courage d’agir, mais si quelques autres ont pu penser que nous baissons les bras,…Nous les invitons à nous rejoindre pour retrousser les manches. Nous ne cherchons pas l’affrontement, tout ce que nous faisons là n’est que dans l’intérêt de Tomblaine et de ses habitants.
 

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
6689420

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL