Hervé FERON

Notre circonscription

Hervé Féron sur Air TV

Vous pouvez visionner cette émission ce soir vendredi à 20h00, puis à 22h15, ou dimanche à 20h00 :

- Sur la TNT, en lançant une recherche automatique du canal 21.

- Sur le câble, canal 500 de Numéricable.

- Sur le site internet d’Air-TV

- Sur les périphériques mobiles, en utilisant l’application Apple, ou sur tous les terminaux mobiles ayant un plug-in Flash.


Hervé Féron y est interviewé par Jean-Luc Bertrand d’Air TV, ainsi que par le directeur du journal L’Essentiel, et le directeur du journal La Semaine.

Par ailleurs, vous pouvez retrouver cette émission prochainement sur Dailymotion, mais également sur le blog herveferon.fr.


Un investissement de chacun et de tous les instants qui a payé

Hier soir, Hervé Féron et Evelyne Gareaux ont tenu à remercier l'ensemble des militants et des sympathisants de toute la circonscription qui ont contribué à la victoire de dimanche dernier.

Cette belle fête, organisée à Vandœuvre, a réuni pas moins de 200 personnes.

Un grand merci à toutes et à tous !

Avec André Quintus, le directeur de campagne, Pascal Jacquemin, maire de Nancy

Stéphane Hablot, maire de Vandœuvre, et Evelyne Gareaux, conseillère régionale et suppléante.


Plus de 200 militants et sympathisants ont participé à cette belle fête.

Le temps des remerciements !

La campagne s'est achevée dimanche soir, sur une belle victoire ! A Laxou, Hervé Féron a obtenu 55% des suffrages, en gagnant à chaque fois sur l'ensemble des bureaux de vote.

Cette performance, il la doit en particulier aux militants et sympathisants de Laxou qui l'ont soutenu, qui se sont investis chaque jour à ses côtés sur le terrain.

Hier soir, la section socialiste de Laxou s'est donc réunie autour d'un repas convivial pour fêter la victoire comme il se doit ! Hervé Féron a profité de ce moment particulièrement émouvant pour remercier la secrétaire de section et toute son équipe pour leur présence de tous les instants, Pierre Baumann, conseiller général du canton de Laxou/Villers, Christophe Gérardot et tous les élus laxoviens ! Il reste encore de belles campagnes à mener et de belles victoires à la clé !

Les militants et sympathisants sont venus nombreux hier soir participer à la fête.


Avec Evelyne Gareaux et la secrétaire de section. Le travail en commun va continuer pour d'autres victoires !


La victoire !

Cher-es ami-es,



Nous avons gagné ! Ça a été une belle campagne, et je tiens tout d’abord à remercier tous ceux qui ont contribué à cette belle victoire. Cette victoire vous appartient. 

Je tiens aussi à remercier tous les électeurs qui se sont déplacés et toutes celles et tous ceux, nombreux, qui ont tenu les urnes lors de ces très longs dimanches d’élections. Merci à tous !


Cette semaine, c’est l’installation à l’Assemblée Nationale, et même pour un député réélu, il y a un certain nombre de formalités. J’attendrai donc la semaine prochaine pour adresser par écrit mes remerciements à tous.


Cette campagne a été très dure. Mon adversaire a été surmédiatisée par les médias nationaux comme par les médias locaux qui, depuis deux ans, l’ont annoncée à plusieurs reprises comme ministrable. On a vu le résultat… Mais ce sont les mêmes médias qui ont tenté de vous faire croire que ce charcutage scandaleux n’était pas fait dans son intérêt, et qui aujourd’hui laissent à croire que finalement ma victoire était facile. Ils ont poussé l’UMPVRD pendant des mois, des années. 

Aujourd’hui, ils minimisent ma victoire. Au lendemain du 1er tour, je me souviens de cet article qui laissait entendre que j’avais hérité de victoires faciles « en enfilant les bottes de Job Durupt », et avec un territoire tout acquis à Vandœuvre. Ce sont toujours ces mêmes médias qui nous rabattaient les oreilles avec les difficultés municipales de Vandœuvre, qu’ils prédisaient comme devant m’être fatales. Qu’en est-t-il ?


J’ai gagné les cantonales sur le canton de Tomblaine en 1998. Ce canton était à droite depuis 15 ans. Cette année-là, le conseil général a basculé à un siège près en Meurthe-et-Moselle. J’ai remporté les élections municipales en 2001 à Tomblaine, certes ville de gauche depuis longtemps. Mais rappelons-nous des difficultés qu’il y avait à cette époque dans cette ville.

J’ai ensuite gagné en 2004 les cantonales en réalisant le meilleur score de tout le département au 2ème tour, et faisant 79,79% à Tomblaine.

En 2007, en pleine vague sarkozyste, j’ai gagné la 2ème circonscription qui était pourtant tenue par la droite. 

En 2012, l’UMP a sorti ma propre ville de ma circonscription, et malgré ça, je bats une « sniper » de Nicolas Sarkozy.


Systématiquement, les médias locaux m’annonçaient comme perdant ! Et systématiquement, au lendemain de mes victoires, ils banalisent.

Mais je continue mon petit bonhomme de chemin, et c’est le Peuple qui parle !


Cette victoire est une belle victoire. Dans ce contexte de charcutage, au 1er tour avec 18 candidats, nous avons fait 40%. C’est énorme ! C’est peut-être là le plus gros exploit. Si l’on n’avait pas enlevé ma propre ville de ma circonscription, j’aurai probablement gagné dès le 1er tour.


Au 2ème tour de ces législatives, j’ai à nouveau gagné dans toutes les communes, sauf Nancy-Ouest. Et à Nancy-Ouest, je ne perds que de 198 voix. Jamais la gauche n’a fait un tel score !

Certains d’entre vous me posent la question des municipales à Nancy. Les médias locaux posent cette question à d’autres.

J’ai donc gagné dans toutes les autres communes. J’ai gagné partout où j’étais député sortant. Peut-être y a-t-il là une véritable reconnaissance du travail que j’ai fait et du lien social que j’ai entretenu. On notera au passage que j’ai même gagné à Ludres, là où le maire était le suppléant de l’UMPVRD, et j’ai gagné à Jarville, Heillecourt, Houdemont, Laxou, partout où ces petits maires de l’agglomération sont au garde-à-vous face à  André Rossinot, et ont fait campagne pour l’UMPVRD depuis 2 ans en utilisant l’argent public. Il faut noter aussi l’excellent score réalisé à Vandœuvre avec 60%, ce qui démontre que la majorité de gauche de Vandœuvre derrière Stéphane Hablot est plus que solide, et qu’il ne faut pas croire ce qui est écrit dans les journaux.

J’ai gagné à Villers-lès-Nancy, où l’on disait que sociologiquement, le territoire n’était pas fait pour moi. Nous avons fait un score très élevé dans tous les quartiers populaires, jusqu’à 76% à la Californie !

Enfin à Laxou, on remarquera simplement que j’ai gagné dans tous les bureaux de vote.


Voilà cher-es ami-es, ce que vous ne lirez pas forcément dans la presse, mais c’est une réalité. Après, on comprend mieux pourquoi je dérange, et il n’y a pas de hasard quand entre le 1er et le 2ème tour d’une telle élection, d’un seul coup, réapparaît à la une du journal local le dossier du musée de l’aéronautique à Tomblaine…


Pardonnez mon sens de la libre expression. Aujourd’hui, nous sommes heureux d’avoir gagné. Je vais pouvoir continuer à m’occuper des gens, parce que j’aime les gens, parce que je suis humaniste, contrairement à ce qu’ils essaient de vous faire croire. Et puis d’autres échéances électorales viendront.


Il nous reste de longs et pénibles travaux à mener ensemble !



Hervé Féron




"Hervé Féron, un parcours atypique"

Ce matin, mardi 19 juin, l'Est Républicain dresse un portrait d'Hervé Féron, un député au parcours très atypique.


Et puis en Une du même journal, vous avez pu découvrir la photo des députés socialistes élus en Meurthe-et-Moselle : Hervé Féron (2è circonscription), Jean-Yves Le Déaut (6è circonscription), Chaynesse Khirouni (1è circonscription), Dominique Potier (5è circonscription). Il manque sur la photo Christian Eckert (3è circonscription), qui a fêté sa victoire comme il se doit dans le Pays Haut !


Soutien à la jeune buraliste laxovienne blessée

A peine élu député de la nouvelle 2ème circonscription de Meurthe-et-Moselle, Hervé Féron est allé ce matin avec Christophe Gérardot, conseiller municipal de Laxou, rendre visite aux buralistes laxoviens dont la fille de l'un d'eux a été agressée et blessée par un braqueur.

Ils ont tenu à lui apporter tout leur soutien et leur réconfort.

Avec Christophe Gérardot.

Des centaines de messages de soutien !


Depuis hier soir, des centaines de messages de soutien et de félicitations ont été adressés à Hervé Féron. Un grand merci à toutes et à tous ! Il est impossible de tous les publier, mais en voici quelques-uns :


« Bravo à toi pour ta brillante victoire et toute ma sympathie à ton équipe, particulièrement aux jeunes colleurs pris pour cible. » C.L.

« Salut Hervé, bonjour mon Député, je compte sur toi, maintenant que le terrain vague (rose !) est bien loin ! » B.R.

« Bravo Hervé pour ta belle réélection. Merci aussi pour Vandœuvre dont les chances de  rester à gauche aux prochaines élections municipales se sont encore accrues. » M.D.

« Bonjour, la réélection de Mr Féron m'a fait tellement plaisir que je souhaitais lui adresser mes félicitations. Sa victoire est d'autant plus brillante que j'ai su que le redécoupage le privait de ses électeurs de Tomblaine. Cordialement. » Une ancienne habitante de Tomblaine

« C’est la 2ème fois que vous êtes député. Vous êtes maintenant député de Nancy ! Votre implantation est évidente, pourquoi ne pas devenir le futur candidat de la gauche à la mairie de Nancy ! » P.R.



 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
4413819

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL