Hervé FERON

Presse

Hervé Féron sur France Bleu

Hervé Féron sera sur France Bleu lundi 25 janvier à 6h40 du matin. Réglez vos réveils !

L’ouverture, mais pas trop

D’après l’Est Républicain, Philippe Richert veut proposer la présidence de la commission des finances du Conseil Régional à un socialiste ayant appelé à voter pour lui au second tour, ce qui exclut Jean-Pierre Masseret. On est déjà dans le sectarisme de la part de cette droite qui appréciait beaucoup qu’une partie de la gauche ait appelé à voter pour elle. On comprend qu’il n’y avait là qu’une forme d’opportunisme.

Mais il ne faut pas s’en étonner car dans le même temps, à la Communauté Urbaine du Grand Nancy, la droite a donné la présidence de la Commission des Finances à un membre du groupe de gauche, tout en s’assurant que les deux députés Hervé Féron et Chaynesse Khirouni ne pourraient pas y siéger, en convoquant cette commission systématiquement les mardis, jour où les députés sont à l’Assemblée Nationale. Cela bien sûr parce qu’Hervé Féron est celui qui a le plus souvent montré les faiblesses de l’architecture budgétaire de la Communauté Urbaine. On veut bien « faire démocrate » en proposant une présidence de commission, mais il ne faut quand même pas aller trop loin.

Hervé Féron sur Radio Graffiti

Ce mercredi 16 décembre de 21h à 22h15, Hervé Féron sera en direct sur Radio Graffiti. Alors rendez-vous sur 101.5 FM !

Plastique biodégradable

Chacun sait que l’Est Républicain ne parle jamais de l’activité d’Hervé Féron en tant que député. Mais une photo et un gros titre à la Une du journal d’aujourd’hui annoncent la production du plastique biodégradable à Ludres par l’usine Schweitzer du groupe Sphère et il suit un gros article en Région. Il est vraiment dommage que ce journal n’ait jamais relayé le travail qu’Hervé Féron mène sur ce sujet et en particulier la question orale qu’il a posée dans l’hémicycle il y a une dizaine de jours à la Ministre Ségolène Royal pour aider l’usine Schweitzer et surtout permettre la fabrication du plastique biodégradable en France à partir de fécule de pomme de terre. Cela permettra d’une part de créer 5 à 8 000 emplois pour un savoir-faire très franco-français, d’autre part d’avoir une action écologique déterminante à une époque où un véritable continent sous-marin en plastique envahit la planète. L’enjeu consiste aussi à donner du travail aux agriculteurs car ce type de pommes de terre pourra se cultiver sur des terres en jachère donc pas en concurrence avec des terres cultivables. Tout comme ce journal n’a pas dit un mot du combat mené contre la suppression de la demi-part fiscale des veuves, il n’a pas dit un mot de cette action là non plus…

Visite de l'usine Schweitzer à Ludres le 1er octobre 2015

Bizarre, Bizarre...

Samedi soir sur France 3 Lorraine un reportage très intéressant a été diffusé sur les anciens de Malora : que sont-ils devenus ? On y voit celle qui a été leader de la résistance syndicale, Odile Cassiani, et une belle évocation de ce combat admirable qui avait été mené à l’époque. Ensuite, Odile Cassiani est interviewée pour raconter comment cela s’est passé pour elle après. On l’entend dire qu’étant donné le combat qu’elle avait mené, aucun patron ne lui a fait confiance par la suite. Ceux qui connaissent bien cette histoire pourraient s’en étonner car ceux-là savent que j’ai fait confiance à Odile Cassiani en l’embauchant par la suite à la ville de Tomblaine où elle a d’ailleurs fait une fin de carrière remarquable puisque deux ans plus tard elle devenait chef de service jusqu’à sa retraite prise il y a quelques mois.

Ce qu’il faut savoir c’est qu’Odile Cassiani a raconté ça au journaliste de France 3. Elle a dit que la seule personne qui lui a fait confiance, élu de gauche, était Hervé Féron, et que j’avais été le seul à lui proposer de l’embaucher par la suite. Simplement, France 3 n’en a pas dit un mot. Odile Cassiani a donc été coupée au montage.

On se souvient que France 3 n’avait pas dit un mot sur la visite de la Ministre de la Culture à Tomblaine, utilisant même les images de la Ministre de la Culture à Tomblaine pour annoncer son (court) passage à Nancy. Là, ça nous interroge quand même sur la ligne éditoriale de cette chaîne…

Depuis lundi, les femmes européennes travaillent sans être payées

L’inégalité salariale homme-femme est telle que depuis hier, c’est comme si les femmes avaient cessé d’être payées. En effet, le salaire moyen des femmes dans l’Union européenne est actuellement inférieur de 16,3% à celui des hommes. Concrètement, cela correspond à une différence de 59 jours, soit près de deux mois de salaire en moins pour celles qui constituent plus de la moitié de la population française. Je souhaitais partager cette information fortement évocatrice pour rappeler que l’égalité professionnelle est un combat en faveur duquel nous devons tous rester mobilisés.

Retrouvez l'article paru sur le site du nouvel obs sur le sujet en cliquant ici

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
3490974

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL