Hervé FERON

Presse

Christiane TAUBIRA et l'adoption du mariage pour tous dans l'Est Républicain

Dans son édition d'hier, l'Est Républicain revient sur l'influence du projet de loi ouvrant le mariage pour tous quant à la notoriété de la Ministre de la Justice, Garde des Sceaux. Hervé FERON y livre son analyse.


L'Est Républicain revient sur la Taubiramania

Remise de récompenses au Trophée départemental de Taekwondo

Hervé FERON a participé dimanche matin à la cérémonie de remise de récompenses du Trophée de Meurthe-et-Moselle de Taekwondo, organisé en partenariat avec le club de Tomblaine. Il a remis les trophées aux vainqueurs des différentes catégories.

Hervé FERON au Trophée de Meurthe-et-Moselle de Taekwondo

La célébration du 50ème anniversaire du Traité de L'Elysée à Laxou dans l'Est Républicain

Très bel article ! J'ajouterai juste une chose : le député Hervé FERON a participé à cette manifestation.

L'Est Républicain - 50ème anniversaire du Traité de l'Elysée à Laxou

Hervé FERON et l'activité des députés alsaciens

Dans le journal Heb’di, le magazine alsacien qui ose, on retrouve un article évaluant l’activité des députés alsaciens.

Le député Hervé FERON est cité en référence, comme étant un député très actif.


Intégralité de l’article :



Article Heb'di - 1ère pageArticle Heb'di - 2ème page


Algérie Presse Service

Algérie Presse Service :


MONDE

(APS) dimanche 30 septembre 2012 18 : 59

Un parlementaire français salue la "maturité" du peuple sahraoui




ALGER - Le parlementaire français Hervé Féron a salué dimanche à Alger le degré de "maturité" et d’"organisation" du peuple sahraoui qui lutte pour sa liberté et son indépendance et dont le pays est colonisé par le Maroc depuis plus de trois décennies.

"Nous avons été épatés par le degré d’organisation de la société sahraouie", a déclaré M. Féron (élu socialiste), de retour d’une visite dans les camps de réfugiés sahraouis, lors d’un point de presse.

M. Féron, qui était accompagné de Jean Paul Vinchelin, maire et vice-président du Conseil général de Meurthe et Moselle, ainsi que de Philippe Leclercq, président de l’association française de solidarité avec le peuple sahraoui, a indiqué avoir visité dans les camps de réfugiés sahraouis des crèches, des dispensaires et un hôpital spécialisé et "constaté une organisation sans faille".

Le peuple sahraoui a structuré aussi bien les domaines essentiels que sont la santé, l’éducation des enfants et la formation des adultes, que ceux économiques, a-t-il relevé.

Le député français a précisé, par ailleurs, avoir rencontré, au cours de son séjour, de hauts responsables sahraouis dont le président, M. Mohamed Abdelaziz, avec lesquels il s’est enquit de la situation du peuple sahraoui dans les territoires occupés du Sahara occidental.

M. Féron a, à cette occasion, réaffirmé son soutien au peuple sahraoui pour l’exercice de son droit à l’autodétermination et à l’indépendance, plaidant aussi pour le respect des droits de l’homme, "bafoués constamment par le Maroc".

Il a assuré qu’à son retour en France, il ne ménagera aucun effort pour transmettre fidèlement au peuple français et aux plus hautes autorités de l’Etat la situation du peuple sahraoui.

Le parlementaire français a, en outre, déploré le fait que la question sahraouie soit "méconnue" des Français et de leurs élus car "les médias publics n’en parlent pas du tout", a-t-il dit ajoutant que c’est une question "tabou".

Toutefois, a-t-il estimé, avec le nouveau président français, François Hollande, "la situation pourrait évoluer".

"M. Hollande a déjà dit un certain nombre de choses et je sais que l’attitude de la France va changer. J’ai beaucoup d’espoir en cela", a-t-il ajouté.

Hervé FERON, de retour des territoires Sahraouis libérés.


Aujourd'hui, dans le quotidien "L'expression", en Algérie : 


HERVÉ FERON, DE RETOUR DES TERRITOIRES SAHRAOUIS LIBÉRÉS

«L'attitude de la France va changer»

Par Kaci AGGAD - Lundi 01 Octobre 2012 

L'embargo médiatique imposé au peuple sahraoui en lutte est sur le point d'être levé. De retour des territoires libérés, la délégation, conduite par Hervé Feron, a promis de défendre la cause sahraouie auprès des Français.

«Le président François Hollande ne possède pas de propriété privée au Maroc, l'attitude de la France va sûrement changer», a déclaré le député maire français Hervé Feron, à l'issue de la visite de deux jours qu'il a effectuée en compagnie de la délégation qui l'accompagne dans les territoires sahraouis libérés.
Reconnaissant, d'emblée, le parti pris des hommes politiques et des médias français qui ont longtemps mis sous embargo la question sahraouie, M.Feron est persuadé que la vision française va changer et que ce peuple valeureux sera, tôt ou tard, rétabli dans ses droits. «A l'exception de François Mitterrand, tous les présidents qui se sont succédé à la tête de l'Etat français ces 37 dernières années ont ignoré la cause juste du peuple sahraoui», a-t-il confié lors de la conférence de presse organisée, hier, au siège du Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui. Se disant très peiné et surtout révolté contre le silence imposé aux Sahraouis, le conférencier a souligné que lui et la délégation qu'il conduit ont désormais pour mission de rendre compte au peuple ainsi qu'au président français de la mission qu'ils viennent d'effectuer et les sensibiliser quant au drame que vivent les femmes et les enfants sahraouis. Selon lui, ce peuple vit une tragédie, il est temps que l'opinion internationale et l'Europe changent d'attitude et de vision. Se disant subjugué par le courage et surtout le combat mené par les femmes sahraouies, Hervé Feron a indiqué que leur détermination finira par payer.
Pour le président du Cnasps, Mohamed Mahrez Lamari, la visite d'une délégation française de haut rang constitue une avancée et aidera à mieux faire connaître la juste lutte du peuple sahraoui.
«Nous avons enregistré avec satisfaction le sentiment et la position de la délégation française réaffirmant clairement son soutien au peuple sahraoui pour l'exercice de son droit à l'autodétermination et à l'indépendance et plaidant aussi pour le respect des droits de l'homme au Sahara occidental occupé.
A cet égard, la délégation française s'est prononcée pour la mise en place d'un mécanisme international pour la surveillance des droits de l'homme.»



Egalement, dans le Sahara Press Service, en anglais : 


Chahid Al Hafed (refugee Camps) — The French MP and Mayor of Tomblaine Mr. Hervé Feron, who leads a delegation to the Saharawi refugee camps, said Saturday that the Saharawi people "deserve the independence", in statements to the press at the end of a 24-hour visit.

"The Saharawi people deserve independence and freedom," stated the Mayor Hervé Feron, expressing extreme admiration for the level of elegant organization of the Saharawi community under difficult conditions of asylum.

The French MP indicated that the main objective of the visit is "to closely see situation of the Sahrawi citizens and recognize the Saharawi people."

The MP pointed out that French people is unaware about suffering of the Saharawi people, taking responsibility to transmit message of the Saharawi people to all spectrums of the French society as to work for broadcasting the Saharawi cause inside France.

The Mayor of Tomblaine called for the recognition of Saharawi people's right to self-determination, urging France to change its position in line with international legitimacy and law and to act in favor of enabling the free and democratic choice for the Saharawi people through a self-determination referendum.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
3318996

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL