Hervé FERON

Délégation parlementaire en Ouzbekistan

La Chambre Basse (Assemblée Nationale) ouzbek.

 

Hervé Féron était cette semaine 
en Ouzbekistan avec les députés
Républicains Philippe Meunier et
Patrice Verchère et le député UDI,
ancien Ministre, Maurice Leroy,
tous quatre membres du
groupe d'amitié France-Oubekistan.

Le Président ouzbek du groupe d'amitié
a été présent pendant
tout le séjour se rendant disponible
et accueillant sans cesse,
il faut aussi le remercier.
Hervé Féron et ses collègues
ont pu visiter l'Ecole Française
(de la maternelle à la Terminale)
et l'Alliance Française.
Sur le plan culturel Hervé Féron
a pu aussi se rendre au Théâtre Ilkhom,
visiter le superbe théâtre et rencontrer l'équipe
(seule troupe de théâtre indépendant
en Ouzbekistan qui existe depuis...
40 ans !).
Sur les thématiques Défense et Economie,
les quatre députés ont bénéficié des explications
éclairées de l'Ambassadeur de France à Tashkent,
ils ont rencontré le Colonel Attaché Défense,
la Chambre de Commerce et d'Industrie locale,
et un club de chefs d'entreprises français et ouzbeques...
Un programme très chargé qui va permettre
de travailler au renforcement des partenariats bi-latéraux
dans un pays en plein développement.
Rappelons juste que l'Ouzbekistan compte
30,6 millions d'habitants,
soit la moitié de l'Asie Centrale, et connait
une croissance démographique de 1,6% !
Au niveau économique, son taux de croissance
est de ... 8%. Et sa balance commerciale
(en 2014) est de + 180 M USD...

La France ne peut ignorer cela,
et le rôle d'un député est alors de favoriser
des liens, des passerelles...
Si ce pays est véritablement en devenir,
il est également riche d'une culture et d'une
histoire incroyable ! Et les visites de Tashkent
et de Samarcande ont été une véritable révélation.

Enfin quelques semaines avant
que la France organise la COB21, on se doit d'être
conscient des ravages écologiques
produits par une usine d'aluminium (en amont)
au Kazakhstan et surtout
la catastrophe écologique que connait la mer d'Aral !
Celle-ci a reculé de...
250 km et le volume d'eau ne représente
plus que 11% de ce qu'il était auparavant !
Cette catastrophe qui impacte déjà
toute la planète (par exemple, les sables libérés
par la mer montent en suspension et
tournent autour de la planète occasionnant
une pollution supplémentaire)
serait due essentiellement au
réchauffement climatique et à la monoculture de coton
développée au temps de l'Union Soviétique
qui pompe énormément
d'eau du fleuve qui alimentait la mer d'Aral.
Des solutions existent,
mais on n'en est qu'au stade de la prise de conscience... 
Il y a urgence à s'intéresser solidairement à l'Ouzbekistan.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
5039658

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL