Hervé FERON

Blog


Petit marathon du week-end.

Les élus locaux travaillent sans cesse.
Ce samedi, j’ai commencé à huit heures à la Mairie de Tomblaine, puis à 9h j’ai animé une réunion avec Sylvie Kurt adjointe à la culture, à la jeunesse et à la vie associative et Philippe Luce, adjoint aux sports. C’était un accueil café-croissants pour les présidents et animateurs des associations tomblainoises qui avaient répondu nombreux pour cette réunion d’information et de coordination : point sur la rentrée, nouvelle organisation des services municipaux, dispositif JASC (Jeunesse, Activités Sportives et Culturelles), les contraintes sanitaires, etc.
Puis à 10h, je célébrais un parrainage républicain. A 11h30, c’était le vernissage de l’exposition-rétrospective-photos du festival « Aux Actes Citoyens » à la Mairie. Merci aux photographes pour leur talent et leur disponibilité et merci à eux pour nous permettre de revivre le festival 2019 à travers cette très belle exposition, visible et ouverte à tous jusqu’au 3 octobre. Sur cette photo, on voit la Présidente d’Aux Actes Citoyens et Sylvie Crunchant, Conseillère Départementale, déléguée au territoire du Grand Nancy et représentant la Présidente du Conseil Départemental.
A 14h30, j’a fait le tour de plusieurs manifestations d’associations, puis j’ai célébré un mariage à 16h et un autre à 16h30.
Demain matin, dimanche, je donnerai le départ du trail de « La Fumana » au plateau de Malzéville, avec cette fois-ci ma casquette de Vice-Président de la Métropole délégué aux sports...
 
 

Le Passeur d'ardoise...

Sarah Bigeard présente et commente ses lectures sur son site internet capriceddlecture.fr

Elle y a écrit une chronique consacrée à mon dernier livre, recueil de nouvelles "le passeur d'ardoise". Voilà ce qu'elle en dit... 
 
 
Mon dernier caprice de lecture.
Hervé FERON
Le passeur d'ardoise 

Qu'est ce qui se cache derrière ce titre mystérieux ? 

Le Passeur d’Ardoise ressemble à un récit fantastique, pourtant, rien n’a été imaginé. Chacune de ces histoires émaille le parcours de vie du narrateur, elles ont réellement existé. La précision, les détails, la description ravivent le souvenir de l’auteur et invitent le lecteur à pénétrer dans son univers.
Chaque histoire racontée est prétexte à dire, à explorer ses craintes, ses doutes, ses souvenirs les plus improbables, pour peut-être mieux les apaiser, mais aussi certainement pour interroger le lecteur.
Comme une introspection, une histoire évoque avec humour le temps qui passe et le grand âge qui ne sera jamais, la deuxième raconte comment l’amour de l’autre et la force de la matière peuvent être plus forts que la maladie.
Dans le troisième récit, on se demande si la plume a été guidée par l’amour de l’Italie, l’affection pour ce vieil homme ou l’envie d’expliquer l’indéfectible intensité de l’engagement d’un Maire pour un territoire, une histoire, et pour les gens.
Puis, dernière nouvelle, quand dans un souvenir d’enfance, il finit par confondre la couleur du vélo de sa mère avec les yeux verts de cette femme improbable au bout du quai de la gare, comme si le rêve n’avait jamais cessé de lui filer entre les doigts…

Une très belle découverte ! 

Le Passeur d'ardoise : un titre à la fois original et plutôt mystérieux pour ce roman qui ne ressemble à aucune autre de mes lectures.

Des récits, des aventures, pleines d'humanité et d'humilité car, pour  les raconter et se raconter de la sorte, il faut avoir vécu ces moments intenses, mais aussi ne pas hésiter à se dévoiler , voire même se livrer au lecteur , à la lectrice qui découvre un nouvel homme; avec ses joies, ses bonheurs, mais aussi ses tristesses et ses peurs.

Le passeur d’ardoise, c’est avant tout la force de la vie, le courage , le combat contre la maladie et les rencontres belles et fortes qui restent gravées à jamais dans les cœurs.Un récit tout en pudeur, qui ne demande qu'à être dévoilé ....Des sentiments enfouis, qui font écho à notre propre vie.

A partager & à faire découvrir !

Souvenir sympa.

En photo avec Jacques Rousselot, président de l'AS Nancy Lorraine et Frank Leboeuf vainqueur de la Coupe de Monde football 1998, mais Frank était présent en tant que comédien à Tomblaine, puisque c'était à l'occasion de l'ouverture du festival de théâtre "Aux Actes Citoyens" 2019.
 

L'État vous ment et la justice est laxiste (parfois...)

Les belles déclarations du gouvernements ne sont que des mensonges. Encore un exemple avec les violences sur les élus locaux, pour lesquelles on nous abreuve actuellement de beaux discours. 
Il y a un peu plus d'un an mon jeune adjoint au maire, qui est quelqu'un de courtois et jamais violent a dû intervenir sur l'aire d'accueil des gens du voyage, en raison de nuisances dont se plaignaient les riverains avec insistance. Il s'agissait juste d'un rappel à l'ordre serein. Une personne lui a soudain décoché un violent coup dans la figure. Une plainte a été déposée. Il y avait eu plusieurs témoins, il était facile depoursuivre. Je n'ai jamais rêvé que qui que ce soit aille en prison, mais une simple peine d'un euro symbolique aurait été une condamnation de ce geste et un rappel nécessaire aux valeurs de la République. 
J'ai appris il y a une quinzaine de jours que cette affaire, une fois de plus, avait été classée sans suite. Je l'ai appris indirectement parce qu'en plus, dans ce genre de circonstances, le maire n'est même pas informé.
Alors voilà, la seule vérité, c'est que le gouvernement méprise les élus locaux et que nous ne sommes pas tous égaux vis à vis de la justice. On ne m'empêchera jamais de dire haut et fort ce que je pense, même si je sais que le système est suffisament perverti pour que j'en subisse les conséquences... et là je trouve que le comportement de ces notables, ceux qui décident et ceux qui jugent,  est honteux.
France, c'est ta République qui fout le camp.

Trop content...

A peine rentré de vacances, trop content d'avoir officié pour le PACS de Hinde et Richard !
 

Merci à tous

Vous avez été très nombreux à m’adresser des messages hyper sympas pour me souhaiter un bon anniversaire. J’ai essayé de répondre à tout le monde mais c’était un peu compliqué. Sachez que tous ces témoignages me touchent beaucoup. En ce jour d’anniversaire, je me trouve à Manerba Del Garda, là où je fêtais il n’y a pas si longtemps mes 20 ans. Je suis avec les gens que j’aime car comme dit la chanson on revient toujours à Manerba. Un anniversaire est un événement positif puisque statistiquement il est démontré que les personnes qui cumulent un grand nombre d’anniversaires sont celles qui vivent le plus longtemps. Comme dit mon copain Stéphane Ferrara : « à la victoire! »

Étonnant...

Cette semaine un bel article dans le quotidien régional était consacré à la jeune start up BMGS Cardio France, basée à Tomblaine. J’en étais très content, puisque, comme vous le savez tous, j’ai fait beaucoup de publicité pour cette entreprise qui, en quelques semaines, a su adapter sa production aux besoins nés de la crise sanitaire. En effet ces jeunes entreprenants et courageux sont aujourd’hui en capacité de fabriquer quatre millions de masques chirurgicaux par mois, tout en made in France de la matière première au produit fini ! La première fois que je les ai rencontrés, ils n’avaient pas de commandes en France, alors que, je le disais dans la première vidéo que j’ai diffusée sur les réseaux sociaux, les CHU de France venaient de commander 16 milliards de masques... en Chine !!!

Je trouve dommage, mais surtout étonnant que le journaliste écrive dans cet article, à mon propos, «le Maire de Tomblaine Hervé Féron suivait le mouvement et le faisait savoir à ses connaissances... ». 
C’est quand même un tout petit peu réducteur, quand on sait que j’ai diffusé cette vidéo qui a été vue quelques 75 000 fois, que j’ai interpellé le Président de la République et les services de l’Etat sur cette anomalie (et cette contradiction avec le discours ambiant...), j’ai appelé de nombreux collègues maires, la Présidente de l’association des maires de Meurthe et Moselle qui a diffusé l’info à tous ces maires via sa newsletter,  j’ai sensibilisé aussi de nombreux chefs d’entreprises, j’ai appelé tous les directeurs d’offices d’HLM, des responsables d’EHPAD ou de Mutuelles... Jeudi encore, à Paris, lorsqu’on m’a remis la Marianne d’Or, en présence de Jean Rottner Président de la Région Grand Est, j’ai utilisé le fait qu’on me donnait la parole pour faire publicité à BMGS... Alors, dire que  j’aurais « suivi le mouvement » est effectivement un peu réducteur, j’aurais préféré qu’il ne parle pas du tout de moi, car c’est une contre-vérité. 
Il est vrai que écrire que ces masques sont « made in Grand Nancy » est également étrange... Soit ils sont made in France », car c’est ce qui est important à dire aujourd’hui... soit ils sont « made in Tomblaine » puisqu’ils sont fabriqués à Tomblaine.
Mais rien de grave à tout ça, puisqu’aujourd’hui et, selon les dirigeants de BMGS, beaucoup grâce à moi, ils croulent sous les millions de commandes. Beaucoup de demandeurs disent avoir été interpellés par ma vidéo.  La start up est sur les bons rails et ça c’est le principal. Nous allons nous battre pour que son activité soit pérennisée à Tomblaine. Et surtout, l’embauche de nombreux Tomblainois aura été le meilleur des remerciements... Le reste, c’est de la littérature...
Ah oui, c’est le même journaliste qui couvrait jeudi le Conseil de Métropole et qui n’a pas écrit un mot le lendemain sur mon intervention au sujet de la dette métropolitaine. Dommage, car je suis le seul a avoir tenté de sortir du discours convenu qui, s’il n’évolue pas, nous mènera vers les plus grandes difficultés.

Sous-catégories

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
4297216

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL