Hervé FERON

Blog


André Chassaigne serait un bon Président de l’Assemblée Nationale.



J’ai bien connu André Chassaigne, député communiste, que j’ai côtoyé pendant 10 ans dans l’hémicycle. Je peux vous dire que c’est un homme de conviction, sincère (ce qui est rare dans ce haut lieu de la République) , qui porte avec courage ses idées,  qui ne trempe pas dans les petits arrangements entre partis, pratique trop courante à l’Assemblée Nationale, qui tue la démocratie et les initiatives parlementaires intelligentes, c’est à dire non-dogmatiques…

C’est un député assidu et travailleur, il était souvent présent sur des textes très tard dans la nuit… Quand beaucoup de beaux parleurs ont laissé leur siège vide, alors qu’il serait important d’être là pour défendre des idées…

Je me souviens qu’au lendemain des attentats du Bataclan, il avait pris brillamment la parole dans l’hémicycle (c’est un tribun, avec du coffre !) et il avait conclu son intervention en citant ce proverbe qui nous vient d’Amérique du Sud : « Ils ont voulu nous enterrer, ils ignoraient que nous étions des graines » !
J’espère qu’André Chassaigne sera élu Président de l’Assemblée Nationale, ce serait bien pour la France et pour le peuple.

Hommage touchant à Manu Lourenço Rodrigues.

 
Manu Lourenço Rodrigues nous a quitté la veille du premier tour des élections législatives, lui qui tenait tant à venir voter le dimanche. Il laisse dans une grande peine une famille qu'il aimait et qui l'aimait énormément, son épouse Dalila qui travaille à la mairie de Tomblaine, ses fils Julien et Marc-Damien, ses petits-enfants.
Homme de conviction, syndicaliste engagé, très actif dans la vie associative, il faisait partie d'un groupe folklorique de musique et danse portugais. Il avait été entraineur des équipes de jeunes du club de basket de Tomblaine pendant 20 ans. Tout le monde estimait Manu.
À ses obsèques, vendredi, l'église de Tomblaine était trop petite pour accueillir ses amis.
Ce dimanche après-midi, à la plage des deux Rives, il y avait un monde fou, dans les bassins, sur les terrains de sports, aux animations, dans les transats, sur le sable, à la guinguette, profitant du premier soleil... une belle journée.
Le groupe de folklore portugais " os conquistadores dos bombos" danses, percussions, accordéons, dont Manu faisait partie, est arrivé.
Ils ont joué, chanté, dansé, ils ont évoqué sa mémoire, leur ami... au bord de l'eau et une minute de silence a été observée... Un hommage très touchant pour Manu.
 
 

Juste la réflexion d’un maire…

 

Toute la journée de dimanche, je n’ai cessé de rencontrer des habitants de ma ville, Tomblaine, qui nous témoignent de la sympathie comme jamais, ils nous disent spontanément leur soutien dans nos combats difficiles actuels. Toutes ces personnes ne tarissent pas d’éloge sur ce que nous, les élus de proximité que sont les élus locaux, mettons en oeuvre pour organiser la vie ensemble, malgré les perpétuelles difficultés des technocrates qui malheureusement en ont le pouvoir.

J’ai du mal à imaginer que, parmi toutes ces personnes qui me témoignent personnellement de l’amitié, de la solidarité, il y en a 35% qui ont voté Rassemblement National. Des personnes que nous connaissons bien, avec qui nous partageons tant de choses, des personnes qui continueront à voter pour nous…

Le vote pour le Rassemblement National est aujourd’hui de plus en plus assumé, voire revendiqué.

Je ne vais pas vous parler des beaufs, primaires, ignorants, égoïstes, racistes, intolérants, ceux qui ramènent tous les maux de la terre à leurs petites difficultés personnelles, comme s’ils étaient le centre du monde. Ceux qui attendent de la politique qu’elle ne règle que leurs problèmes privés… Ceux-là n’auront jamais ma haine, parce que je me sens tellement différent d’eux, parce que la haine appartient aux gens incultes, sans intelligence, sans instruction. Par contre je les combats et je les combattrai de toutes mes forces jusqu’au bout de ma vie, jusqu’au bout de mes jours.
Parce qu’à propos de l’intelligence, le regretté Georges Wolinski , assassiné par des obscurantistes, disait « il vaut mieux être un raté intelligent, qu’un con efficace », je pense que ceux dont je parle sont un peu des deux… Sans intelligence, on ne peut pas faire société, ils ont choisi l’obscurantisme, leur destin est un naufrage pour l’Humanité.

Par contre, je m’intéresse à l’immense majorité de ceux qui croient avoir fait le choix du Rassemblement National… Qui refusent qu’on leur dise que leur vote n’est qu’un vote de contestation, un non-choix, qu’ils sont dans l’erreur… Parmi eux, certains sont des voisins, des amis, des connaissances… Je les aime tous, je n’ai pas envie de les laisser s’égarer. Je n’ai pas envie de les perdre, parce que je sais qu’ils valent mieux que ça. J’ai envie de continuer à parler avec eux, de leur expliquer. Ils ne savent pas que le Rassemblement National (le parti, comme beaucoup de ses membres) est issu de mouvements fascistes, qu’il continue à cultiver des amitiés avec des partis néo-nazis à l’étranger, comme en France. Ils ont perdu la Mémoire, leurs parents et grands-parents ne sont peut-être plus là pour leur rappeler l’Histoire… Ils ignorent peut-être qu’en Espagne, lorsque l’extrême droite a été portée au pouvoir, dans la semaine qui a suivi, des pièces de théâtre ont été interdites…

Nous sommes nombreux à avoir des amis juifs, des amis arabes, des africains, des ukrainiens, des russes... La France dans l’histoire, comme dans son actualité, est riche de sa diversité dans les domaines de la Culture, du Sport, de la Recherche, de l’Industrie, parce que le talent est apatride. Merde ! Regardez autour de vous, comme elle est belle la France !

Bien sûr, les Français sont de plus en plus pauvres, bien sûr, ce pays est mal géré et depuis longtemps, mais votre douleur, vos difficultés ne sont en rien de la responsabilité des personnes étrangères, ouvrez les yeux !

Lorsque vous me dites votre estime et votre soutien, c’est parce que vous appréciez tout ce que nous mettons en oeuvre pour vous, par un travail acharné, tous les jours de l’année, dans la proximité : nos écoles, nos crèches, nos associations, l’offre d’activités sportives et culturelles pour tous, tout ce qui est fait pour les enfants, pour les jeunes, pour les familles, pour les anciens… Vous aimez tout ça ? Vous vous reconnaissez dans toutes ces politiques publiques ? N’oubliez jamais que ce sont des politiques de progrès, des politiques de gauche, parce que nos valeurs sont celles de la République.
J’ai créé un jour le festival de théâtre « Aux Actes Citoyens » , vous êtes des dizaines de milliers qui aimez ce rendez-vous de la Culture partagée, ou la place est faite à l’imagination, la créativité, l’impertinence, la participation, le partage. Avec toutes les personnes qui ont si souvent transpiré de jour et de nuit pour mener à bien cette formidable aventure, croyez-vous que nous ne l’ayons fait que pour nous faire plaisir ? Non, ce genre de festival, comme bien d’autres vous ouvre sur le monde des autres, nous instruit et construit l’intelligence partagée, c’est le sens de notre engagement. Cela ne devrait plus être possible demain ???

Tout cela est près à vaciller, parce que ce n’est pas de cette société là que veut le Rassemblement National. Vous devez le savoir. Lorsqu’il est répondu « respectez notre choix », je vous respecte mais je n’accepte pas votre choix, parce que ce n’est pas un choix éclairé. Vous risquez d’ouvrir la porte à l’obscurantisme, dont on perçoit déjà les intentions nauséabondes, les relents fétides des heures les plus sombres de notre histoire.

Une grande précarité dans le personnel politique provient du fait qu’on n'y connait plus beaucoup d’intellectuels… La France a besoin pour nourrir ses idées, ses choix, ses convictions, ses combats, de références livresques, ou historiques, de réflexion, de concepts philosophiques aussi profonds qu'accessibles. Nous avons le devoir de reconstruire une intelligence collective, d’éveiller les consciences qui se sont éteintes faute de propositions intelligentes, intelligentes au sens où il s’agit de construire la vie ensemble… Les dogmes et les postures sont mortifères pour le Peuple.

Nous avons besoin de bienveillance, de progrès social, d’intérêt général, nous avons besoin de restaurer les belles valeurs de la République qui ne seront bientôt plus chantées que dans les stades de football, avec une ferveur qui dépasse parfois l’entendement, ce qui peut être inquiétant, même lorsque, comme moi, on adore le foot…

Vous souffrez, vous en voulez « aux politiques », la droite, comme la gauche, je vous comprends et je partage souvent votre amertume. Mais n’oubliez pas l’histoire, n’oubliez jamais qui vous a permis d’être en retraite, d’avoir des congés payés, un service public… Alors ne vous trompez pas de cible.

Déplacez-vous nombreux dimanche, pour faire un seul geste, celui qui participera à faire obstacle au Rassemblement National. Reprenez en main votre destin, pensez à vos enfants, votre famille, vos amis, quelque soit leur couleur de peau, leur origine, demandez-vous quelle société vous souhaitez pour tous les gens que vous aimez.

Dimanche, vous devez tous être des héros, au nom de l’Humanisme, de la Fraternité universelle, de la République et de cette France qu’on aime, lorsqu’elle est faite d’amour.

Ensuite, de longs et pénibles efforts seront encore nécessaires… Mais il faudra bien se dire un jour qu’être citoyen ne peut se suffire d’un simple vote, nous devrons ensemble exiger de ces élus qui nous représenteront la restauration du service public, le choix du progrès social, la Fraternité, qu’ils se sortent de ces dogmes et de ces postures et petits calculs d’intérêt, qui finissent toujours pas nous pourrir la vie et qui invitent in fine à commettre l’irréparable : le non-choix de l’extrême droite.

 

 

Ecoutez-les paroles avant d’aller voter.

 
En novembre 2014, Hugo F chantait pour la première fois sur scène, cette chanson « Le dernier qui sortira », c’était à Paris, sur la scène du Bataclan…
Ecoutez les paroles et pensez-y avant que d’aller voter.
 

Voilà l’été, s’il vous plait ne nous pourrissez pas la vie.

Voilà l’été, s’il vous plait ne nous pourrissez pas la vie.

Je ne suis candidat à rien et je suis d’autant plus à l’aise à vous adresser cet SOS !

Voici le temps des vacances, voici enfin le soleil, après 8 mois ininterrompus de pluie. A Nancy-Tomblaine : la Plage des deux Rives, les vacances et la quiétude à la portée de tous.

Mais aussi, la passion à la portée de tous, cet été : le Tour de France cycliste, le Championnat d’Europe de football, le festival d’Avignon, les Jeux Olympiques de Paris, les Jeux Paralympiques, un petit apéro entre amis, la France en sérénité… et juste après le Livre sur la Place à Nancy, le festival Nancy Jazz Pulsations… Tout ce qui fait la vie ensemble la Culture, le sport, l’intelligence cultivée, la fête …

S’il vous plait, faites que cela continue à être possible, s’il vous plait ne gâchez pas toutes ces années de travail et de militantisme au service de tous. Bénévoles, mouvement associatif, professionnels de la Culture et du Sport, élus locaux au service de la vie ensemble, de la solidarité, de l’Humanisme, de l’acceptation de l’autre, de la fête au milieu de la grisaille…

S’il vous plait ne votez ni pour Macron, ni pour le Rassemblement National, ne leur donnez par le pouvoir de tout détruire immédiatement, j’aime la France, j’aime son art de vivre, j’aime que l’on soit tous aussi différents. Se réveiller le lendemain peut être terrible.

Je pense que tout le monde doit avoir sa place, quelles que soit nos différences. Les ennemis de la République ne sont pas à identifier en fonction de leurs origines ou de leur couleur de peau, ce sont au contraire les nantis bien installés qui jouent en bourse et bénéficient d’avantages fiscaux considérables. Ils concentrent à quelques uns une grande partie des richesses de notre pays quand les autres travaillent dur. . Un vrai programme progressiste devra protéger les plus fragiles, mais aussi les classes moyennes qui aujourd’hui sont pauvres et doivent être aidées, mais aussi les petites et moyennes entreprises, premiers créateurs d’emplois, qui crèvent sous le poids des taxes d’Etat.

Pourquoi, lors de cette campagne, personne n’évoque l’augmentation du prix du gaz de 12% dès le 1er juillet ???

La France ne pourra pas se contenter d’une alliance de dernière minute de la gauche, juste pour s’opposer au Rassemblement National et pour retrouver ensuite ses vieux démons opportunistes…

La France a besoin de sincérité, d’élus responsables, en capacité de se réunir derrière un projet d’intérêt général, distants des dogmes stupides, des bobos de la politique, de tout ce qui saoule définitivement le peuple et qui le conduit à une dérive abandonnique qui confine au vote d'extrême droite.

Se réveiller le lendemain peut être terrible.
Hervé Féron.
Likez, partagez, ensemble on sera fort.

L’Etat hors la Loi…

 

 
En tant que maire, j’ai demandé, par lettre recommandée, le 29 mai dernier à la Préfecture de Meurthe et Moselle de bien vouloir me communiquer les arrêtés préfectoraux par lesquels le Préfet avait décidé quatre années de suite d’implanter une aire de grand passage de gens du voyage sur la Plaine Flageul et cela pour quatre mois par an. A ce jour, nous n’avons reçu aucune réponse de la Préfecture, c’est dire le mépris des services de cet Etat pour les élus locaux… On peut penser aussi que du côté de la Préfecture, on est mal à l’aise et pour cause…
 
Au-delà des lois et des règlements qui sont bafoués, un minimum d’intelligence et d’Humanité, aurait dû ne jamais permettre les rassemblements de gens du voyage à cet endroit précis, inapproprié et dangereux.
 
Les gens du voyage sont parqués sur une zone « UE » du PLU, c’est à dire une zone où toute forme de camping, caravanes, tentes, est interdite. Ce qui peut paraître normal étant donné la proximité de la piste d’aviation. Qui accepterait de passer, ne serait-ce que quelques nuits en caravane, à côté d’une piste d’aviation ?
 
Le terrain n’est pas aménagé, il en résulte qu’en période de pluies, comme ça a été le cas en mai dernier (plus de 200 caravanes), les gens vivent dans la boue.
Le terrain n’est pas doté d’un réseau d’assainissement, les conditions sanitaires sont donc indignes. En mai, il n’y avait même pas de toilettes et seulement deux bennes à ordures. Qui accepterait que son enfant vivent dans ces conditions sanitaires, surtout à une période de recrudescence des maladies infantiles (coqueluche…) ? Que fait l’ARS ? Il est vrai que l’ARS est un établissement public de l’Etat… Y aurait-il complicité avec la Préfecture ? Serait-elle intouchable ?
 
Depuis deux jours, environ 120 caravanes sont arrivées, on évalue à 350 personnes sur le site. Aucune information au maire de Tomblaine…
Comme j’avais râlé en mai, des toilettes ont été installées… au nombre de 6… et une troisième benne à ordure (quand le respect et la dignité voudraient qu’on mette à disposition un bac pour 3 caravanes en proximité.
 
Que disent les textes ? (vous savez ces textes qui, s’ils ne sont pas respectés scrupuleusement, valent aux maires des contrôles par les services de l’Etat, véritables descentes de police, avec menaces de poursuites… Mais là, le maître d’œuvre, c’est l’Etat contre l’avis du maire).
 
Il y a environ 350 personnes et on sait que des centaines d’autres caravanes arriveront d’ici fin septembre.
 
Les textes (pour un camping modeste, 1 *) disent que s’il y a toilettes sèches (ce qui semble être le cas), il en faut 9 pour 100 personnes… Le compte n’y est pas, il y en a 6 pour 350 personnes.
Si ces toilettes sont reliées à l’eau, il en faut 4 pour 100 personnes… Cela semble déjà peu, mais le compte n’y est toujours pas !
+ 2 douches pour 100 personnes, avec eau chaude,
+ 1 wc pour enfants,
+ 1 salle de bain pour bébé, avec table à langer et baignoire,
+ 3 bacs à vaisselle pour 100 personnes (et 4 par tranche de 100 supplémentaires…),
+ 12 lavabos pour pour 100 personnes,
+ Installations PMR = 1 wc PMR, 1 lavabo PMR, 1 douche PMR,  pour 100 personnes et 1 bac à vaisselle pour 50 personnes…
 
Rien de tout ça ! Humainement, c’est ignoble, légalement, l’Etat est hors la loi.

Nicoletta Commandeur dans l'ordre des Arts et des Lettres.

 
Je suis très fier d'être ami avec Nicoletta, la grande dame de la chanson française. Une immense carrière, un énorme talent, une voix unique, une belle personne, une dame de coeur. Elle a cotoyé les plus grands Johnny, Adamo, Ray Charles, Jacques Brel, Joséphine Baker et bien d'autres.
J'étais invité cet après-midi au Ministère de la Culture, la Ministre Rachida Dati a remis à Nicoletta les insignes de Commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres ! Moment d'exception, pour lequel nous étions une quarantaine de privilégiés conviés.
Hervé Vilard, Valérie Trierweiler, les amis...
J'ai été touché par l'émotion, la sincérité et la qualité du discours de Rachida Dati.
Je suis très heureux pour Nicoletta, chanteuse populaire qui mérite tellement cette reconnaissance.
 
 
 

Sous-catégories

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
6776379

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL