Hervé FERON

Triste conception de la démocratie

Quand Eric Pensalfini revient faire son numéro dans l’Est Républicain pour annoncer qu’il discute avec Jacques Rousselot de la vente du Stade Marcel Picot, c’est une véritable imposture. Il n’a aucune légitimité. Cette discussion appartient au Conseil de Métropole et au Maire de la Commune concernée. Les tomblainois sont irrités des méthodes scandaleuses de Pensalfini qui méprise en permanence les riverains.

L’Est Républicain a beau nous expliquer que le Stade Marcel Picot se trouve à Nancy, il se situe à Tomblaine, où le Maire a encore des responsabilités en terme de pouvoir de police, comme d’urbanisme.

Ces méthodes en disent long sur le niveau de la démocratie pratiqué par le Grand Nancy Métropole.

Quand à la course contre le cancer du sein dans le cadre d’octobre rose, si elle s’est déroulée en majeure partie sur Tomblaine, c’est parce que le Maire de Tomblaine a été plus accueillant que la Ville de Nancy qui n’a pas voulu la recevoir dans le Centre Ville.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
5095276

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL