Hervé FERON

Encore raté !

Ce n'est pas bien de se réjouir du malheur de ses petits camarades, mais d'une part Valérie Debord n'est pas ma camarade et d'autre part quand on connaît sa capacité à la félonie, aux petites magouilles en tous genres, son arrivisme à tous crins et le mépris qui est le sien pour les gens, on se réjouit quand même...
"Ils" vont encore parler de mes articles au vitriol, mais il faut quand même dire la vérité de temps en temps.

VD ne sera pas Présidente de la Région Grand Est, et pourtant l'Est Républicain l'avait annoncée parmi les favoris ! Le candidat de la droite pour ce poste sera Jean Rotter, actuel Maire de Mulhouse qui a été désigné par les Conseillers Régionaux de droite... à l'unanimité ! Autant dire que VD n'avait aucune chance.

Ce n'est pas la première fois qu'elle est intronisée trop vite par la même presse, telle les recrues du mercato de l'ASNL qui sont annoncées régulièrement comme devant signer et qui trois jours plus tard ont finalement choisi un autre club de L2...

Sous Sarko, ce même journal a annoncé au moins trois fois VD comme ministrable probable... Cela en devenait comique. Mais raté, Sarko n'a pas voulu.
À cette époque, elle a intrigué auprès de Sarko pour que ma circonscription soit charcutée, me privant ainsi de mon électorat de Tomblaine. Le même journal l'annonçait comme devant me battre aux législatives de 2012. Mes amis se souviennent de la violence et des méthodes de ses équipes pendant cette campagne... Encore raté ! Je l'ai battue.
Ce même journal le lendemain de sa défaite ne parlait que d'elle (c'est elle qui était en photo et pas le vainqueur...). Pendant une grande partie de mon mandat de député, VD continuait à courir les plateaux de télés populistes en continuant à se présenter comme "députée de la deuxième circonscription de Meurthe et Moselle". Sans honte.
André Rossinot, en reconnaissance de sa défaite, lui confiait alors (pour bien répartir le pouvoir...) des responsabilités étrangement étendues dans le cadre d'une vice-présidence à la CUGN, qui lui permettait de mettre son nez partout et de règlera ses comptes en maltraitant les maires qu'elle combattait... La belle solidarité du Grand Nancy !
Pour les Municipales à Nancy, la droite n'a pas voulu d'elle en tête de liste, encore raté. 
Elle se faisait annoncer à Vandoeuvre, mais elle n'a pas osé...
Pour les Régionales, elle a été tête de liste par défaut, remplaçant ainsi son amie Nadine Morano. Elle a forcément bénéficié de la défaite au premier tour de Masseret et du refus du FN. Mais notons tout de même que sur une grande partie de cette même circonscription, elle n'arrivait même pas en tête au premier tour... C'est ainsi qu'elle devint Vice-Présidente.

Sa magouille sur le charcutage de ma circonscription aura quand même fini par me faire perdre les législatives de 2017, mais cela ne lui aura pas servi, elle a (encore) été battue, cette fois-ci  par le macroniste converti de dernière minute. Et pourtant elle avait encore été soutenue par la même presse qui relayait dans les jours précédant l'élection, à mon encontre les rumeurs nauséabondes que VD distillait. Encore raté !

Un "sacré raccourci ! 

Cette fois-ci , le journal l'annonçait dans les présidentiables, mais beaucoup d'entre vous ont été choqués (et l'ont écrit sur les réseaux sociaux) en lisant en sous-titre d'une photo d'elle : "La Lorraine Valérie Debord soutenue par la ...gauche".
Cela n'était bien sûr qu'une fake de plus. Dans l'article, le journaliste fait référence au "PS-LRM Christophe Choserot". On croit rêver ! Le terme vient d'être inventé ! Chacun sait que la qualité de PS-LRM n'existe pas et jamais Christophe Choserot ne s'est revendiqué en tant que tel. 
Je suis et je reste ami avec Christophe, même si je ne comprends pas et je ne partage pas son choix d'avoir rejoint la République En Marche. Mais dès lors qu'il a fait ce choix, il quittait de fait le PS. Tout le monde le sait, sauf ce journaliste ?
Et même si Christophe avait tenu ces propos, cela aurait été un sacré raccourci que d'en conclure à un soutien de la gauche !!!

La vérité, c'est que Christophe avait participé à un COMEX (Comité Exécutif) de la Métropole du Grand Nancy, en sa qualité de vice-président. Cette réunion fonctionne comme une réunion de chefs de service et n'a d'autres buts que de mettre les maires en situation de dépendance de l'exécutif de la Métropole.
J'avais cru comprendre que les discussions lors de ces COMEX restaient internes...
La discussion vient sur le thème de la Présidence de la Région et Christophe Choserot donne son avis : il pense qu'une présidence lorraine serait bon pour nous qui sommes coincés entre Paris et l'Alsace. Je comprends et je partage cet avis. J'aurais dit la même chose. 
Mais de là à conclure que Christophe Choserot soutient VD !!! 
De là à conclure que la gauche soutient VD !!! FAKE !

La vérité, c'est qu'immédiatement VD est sortie de cette réunion et a appelé un journaliste complaisant en lui disant que Christophe Choserot la soutenait.
Une fois de plus, elle a menti. Sans vergogne, deux jours plus tard, dans le même journal, elle se déclare "très honorée du soutien de Christophe Choserot".
Ratée, encore ratée !
Râteau, encore râteau !

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images

Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
2449991

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL