Hervé FERON

Des conditions indignes.

L'équipe féméinine de basket de l'ASPTT Nancy-Tomblaine joue ses matches de Nationale 3 dans un gymnase appelé COSEC, à Tomblaine...
On a pu lire cette semaine dans la presse que "le COSEC de Tomblaine était un peu défraîchi..." 
J'aurais apprécié que cette même presse reprenne mes nombreuses interventions auprès de la Métropole pour que des travaux soient réalisés dans ce gymnase. Car si ce gymnase est situé à Tomblaine, la  responsabilité de cet état lamentable incombe à la Métropole du Grand Nancy.
Le Grand Nancy a voulu prendre la compétence (encore une !) des gymnases. Or, la jeunesse et le sport pour tous ne sont pas des priorités pour le Grand Nancy. La plupart des gymnases se dégradent. Dans certains gymnases à Nancy, on a même les ballons de handball qui moisissent en une saison, tant il y a de l'humidité dans les vestiaires...

Ce COSEC de Tomblaine est donc très dégradé, je vous ai déjà expliqué que je demande avec insistance depuis une dizaine d'années des travaux. En 2017 pour nous faire patienter, le Grand Nancy a décidé de commander une étude (on sait que dans le système Rossinot, quand on commande une étude, cela signifie qu'on a l'intention de ne rien faire). Cette étude a préconisé des travaux indispensables. Il m'a été dit que pour des raisons "économiques", ces travaux seraient réalisés sur deux ans en 2018 et 2019. Mais ces travaux n'ont jamais été soumis ni à la Commission compétente, ni au Conseil de Métropole. Il a été décidé autoritairement, arbitrairement et de façon occulte de ne pas les inscrire au budget 2018.
Les élus n'ont jamais été consultés sur l'opportunité...

Donc il ne faut pas dire que "le COSEC de Tomblaine est défraîchi", il faut dire "la Métropole n'a pas de respect pour ses sportives, et n'entretient pas ses gymnases".

Voyez par ces photos dans quel contexte joue cette équipe leader de Nationale 3... Et jugez vous-mêmes...



Des petits trous, des p'tits trous, encore des petits trous...
 
 
 

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
4125004

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL