Hervé FERON

Prévention canicule : solidarité intergénérationnelle.



À Tomblaine l'esprit de solidarité se transmet d'une génération à l'autre.
Depuis plusieurs années, nous avons mis en place une stratégie de prévention de la canicule : un dispositif qu'on ne retrouve nulle part ailleurs et dont nous sommes fiers.
D'abord, toute personne qui se sent en situation de fragilité, parce que âgée, isolée, ou malade, peut se faire recenser en mairie. C'est possible toute l'année, un registre en mairie, est tenu. N'hésitez pas à communiquer cette information, car cela ne se sait jamais assez.
Ce registre va nous permettre de mettre en place une démarche de vigilance, mais surtout de bienveillance à l'occasion de la période de canicule, mais également toute l'année, en période de grand froid, par exemple,....

              EN PÉRIODE DE CANICULE :

Dès les premières grosses chaleurs, le personnel du CCAS de la Ville, renforcé par des élus du CCAS, appelle les personnes ainsi recensées. On prend de leur nouvelles - ça fait plaisir  - ça rassure. Et puis, on pose quelques questions pour savoir comment la personne vit la canicule, et on donne des conseils. Bien sûr, boire beaucoup d'eau, rester à l'ombre, se mouiller différentes parties du corps régulièrement,... Enfin, on demande si la personne souhaite une visite...

Cette année, étrangement, nous avons constaté moins de personnes qui se sont fait recenser (environs 80). En général, très peu demandent une visite au premier coup de téléphone. Mais comme elles vont être appelées régulièrement pendant la canicule, aux coups de téléphone suivants, le nombre de demandes de visites augmentent...

Le service d'animation organise deux équipes d'une douzaine de jeunes chaque été, des ados et pré-ados, une équipe pour le mois de juillet et une pour août.
Le CCAS déclenche alors le dispositif : deux jeunes  vont  rendre visite à la personne demandeuse.
Ils seront SYSTÉMATIQUEMENT accompagnés par un animateur municipal. Ils seront porteurs d'une lettre du Maire adressée à la personne.

ATTENTION : il ne peut pas y avoir de visite à domicile si la personne n'a pas donné d'abord son accord par téléphone et personne ne peut prétendre venir de la part du Maire s'il n'a pas cette lettre du Maire à montrer !
Les jeunes et l'animateur, vont prendre des nouvelles de la personne, ils vont lui donner des bouteilles d'eau minérale, ils peuvent même boire un coup avec elle, histoire de l'inciter à boire, ils vont lui renouveler un certains nombre de bons conseils et lui laisser un document très bien fait, intitulé "la canicule et nous" édité par l'Etat et l'INPES.




Il s'agit aussi de repérer les éventuelles difficultés que la personne peut connaitre, pour, dans un esprit de bienveillance, faire remonter ces remarques au CCAS qui pourra éventuellement réintervenir ou solliciter les services sociaux...

Il s'agit d'une véritable chaîne de solidarité qui s'organise sur un territoire : le CCAS, employés et élus, les voisins, les familles, les service municipal d'animation, les jeunes, tout le monde se mobilise...
Ces jeunes sont volontaires et bénévoles. C'est admirable, il faut le souligner. C'est une démarche de citoyenneté active qui leur est proposée et ça marche ! Les personnes âgées sont ravies à chacune des visites.

Il est formellement déconseillé aux personnes âgées de sortir en cette période de canicule. Soyez attentifs, dans votre quartier, à côté de chez vous... Osez, allez frapper à la porte et demander des nouvelles, proposez à la personne d'aller lui faire ses courses pour qu'elle ne sorte pas...

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
5614549

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL