Hervé FERON

N'oublions jamais l'Histoire !



Carlo Boso m'a envoyé cette vidéo de la chanson Bella Ciao interprètée magnifiquement par les élèves de l'Académie Internationale des Arts du Spectacle de Versailles. Écoutez...
C'est un clin d'oeil amical de Carlo qui se souvient qu'en plein festival "Aux Actes Citoyens", nous avions improvisé une version de Bella Ciao avec les bénévoles du festival, les comédiens italiens, belges, français, le public... quel beau moment (à voir sur youtube auxactescitoyens bella ciao)...
Cette chanson est revenue dans l'air du temps par le biais d'une série télévisée "la Casa de Papel"...
Ma sonnerie de téléphone depuis au moins 10 ans entonnait Bella Ciao. Et voilà qu'un jour, ma fille m'a dit "Papa, tu es devenu à la mode !" Comme si cette superbe chanson venait d'être inventée par cette série télévisée.
Pour ma part, je trouve qu'ainsi formatée pour le business, cette belle chanson est massacrée, elle perd son âme et son sens. 

L'autre jour, j'assistais à un match de basket et à ma grande surprise, la sono de la salle Gentilly (sono de qualité exécrable, qui doit dater du 19ème siècle) s'est mise à vômir une version de Bella Ciao infâme, "modernisée" (si le modernisme était synonime de progrès, ça se saurait), trafiquée pour faire taper dans les mains, écourtée parce que le match doit reprendre... Une version détournée, galvaudée, salie. Arrêtez le massacre ! On n'a pas le droit de bafouer l'Histoire, pas plus que l'Art.

Bella ciao est un chant de révolte italen qui célèbre l'engagement dans le combat mené par les partisan, résistants pendant la Seconde Guerre mondiale, opposés aux troupes allemandes alliées de la République Sociale italienne fasciste, dans le cadre de la Guerre civile italienne. Les paroles ont été écrites fin 1944 sur la musique d'une chanson populaire que chantaient au début du XXème siècle les mondine, ces saisonières qui désherbaient les rizières de la plaine du Pô et repiquaient le riz pour dénoncer leurs conditions de travail. Ce chant est devenu un hymne à la résistance dans le monde entier.

 


 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
6649636

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL