Hervé FERON

À Paris aujourd'hui.

J'ai pris ce matin le train pour Paris et j'ai croisé sur le quai de la gare de nombreux militants qui allaient à Paris à l'Assemblée Nationale pour soutenir la cause de Jean-Michel Dieudonné, cheminot radié des cadres (!) sur décision inique de M. Pepy, le patron de la SNCF. Cette sanction est injuste, démesurée et scandaleuse, alors même qu'au sujet des faits qui seraient reprochés à Jean-Michel Dieudonné, le Parquet a classé la plainte sans suite ! Dans quel pays vit-on ? Qui sont donc ces notables nantis et engraissés par une République pervertie qui se permettent de dispenser leur justice et de bafouer impunément la liberté d'expression ? Je soutiens depuis le début Jean-Michel Dieudonné et je vous invite à rejoindre son comité de soutien :  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Je siège au Conseil d'administration du CNV qui se déroulait à partir de 10h, où je représente l'AMF (Association des Maires de France).
Le CNV est un Établissement Public qui, avec l'appui du Ministère de la Culture, perçoit la taxe fiscale sur les spectacles et les reverse via ses programmes de soutien aux entreprises de spectacles, de musiques actuelles et de variétés.
Il réunit dans son CA tous les acteurs de la chanson, la filière musicale, le jazz et les variétés.
Nous avons évoqué avec la directrice de la Direction Générale de l'Action Culturelle la création du Centre national de la Musique, tant attendu depuis tant d'années. Sa création est espérée pour le premier janvier 2020, mais devra passer par la loi et par un décret d'application, dont il faudra regarder de très près le contenu... les belles promesses seront-elles tenues ?
Le crédit d'impôts en faveur du spectacle vivant a été aussi évoqué. Le gouvernement a limité le champs des spectacles qui peuvent en bénéficier et les professionnels se demandent vraiment de quoi se mêlent les politiques pour donner un avis d'opportunité... à partir de quels critères ?
Et puis, le projet de convention de partenariat 2019 entre la Région Grand Est, la DRAC et le CNV a été examiné.

Parmi tous les rendez-vous que j'avais ensuite en après-midi, j'ai retrouvé mon vieux copain Stéphane Ferrara, l'homme aux deux carrières prestigieuses, grand champion de boxe, puis excellent acteur au cinéma qui a souvent tourné avec Jean-Paul Belmondo, mais aussi réalisateur !


Et bien sûr, on a parlé ensemble du court-métrage que Stéphane Ferrara avait tourné  avec des jeunes de Tomblaine, il y a trois ans "j'ai vu une étoile"... Superbe !!! Vous ne l'avez pas vu ? Regardez....


 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
3491121

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL