Hervé FERON

lâcheté collective...

 
Une fois de plus, je trouve qu'il y a une sorte de lâcheté collective dans ce pays, les Ministres en tête...
 
On rend les Maires responsables de tout et n'importe quoi et, par des déclarations incohérentes, on alimente les rumeurs.
 
Le Ministre refuse d'assumer une quelconque  responsabilité, il ne prend pas la décision de fermer les écoles en période caniculaire, mais il recommande aux enseignants de garder leurs élèves au frais !!! Comme si dans nos régions non habituées aux épisodes caniculaires, les écoles permettaient de recevoir en toute sécurité nos enfants...
 
Il y a donc des parents qui appellent les enseignants en disant que "dans certaines Communes on ferme les écoles", sous-entendu "le Maire ferme les écoles".
Les enseignants s'adressent à l'inspecteur de l'Education Nationale qui écrit "vous pouvez demander l'avis du Maire (comme d'habitude, on ouvre son parapluie, même par temps sec, on ne se risquera pas à se mouiller), mais la responsabilité de fermer les écoles incombe à la Direction Académique..." qui dépend du Ministère, qui lui, ne s'est pas mouillé non plus ! 
Et à la fin, c'est toujours les Maires qui doivent assumer.

"Dans certaines Communes les Maires décideraient de fermer les écoles !"

Et allez ! Les Maires, à qui on diminue les dotations par centaines de milliers d'euros chaque année, sont rendus responsables au moindre vent de panique, démontrant ainsi l'incompétence des pouvoirs publics dans un pays où le démantèlement progressif des services publics démunit ces mêmes Maires et les rend incapables de faire vivre les politiques publiques sur leurs territoires.

L'approche populiste qui consiste à dire au peuple que les services et les fonctionnaires municipaux couteraient trop cher, transforme ces services municipaux en variables d'ajustement budgétaire pour rembourser la dette de l'Etat et il en est de même dans une intercommunalité comme la Métropole du Grand Nancy, pour en compenser le terrible endettement.On comprend mieux  que le macroniste de la dernière heure Laurent Hénart insiste avec sa proposition de "Commune Nouvelle", ainsi il chercherait à redistribuer encore plus les dettes cumulées de la Ville de Nancy et de la Métropole sur les dos des habitants du Grand Nancy... Ce qui est grave, c'est qu'on n'entend pas la voix d'un autre candidat potentiel à la Mairie de Nancy à ce sujet ???
 
A force de supprimer des moyens et des compétences aux Maires, ils ne pourront plus faire quoi que ce soit dans le quotidien des habitants, en proximité, pour les aider et encore moins en cas d'accidents, d'attentats, de canicule... tous ces moments où soudain les puissants de ce pays se souviennent que les Maires sont finalement très utiles...

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
3543063

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL