Hervé FERON

Les cahiers de l'été - épisode 9 - Le manque de transparence.


Les cahiers de l'été continueront à traiter un certain nombre de thèmes durant le mois de septembre... On commence à avoir là un véritable programme pour "une autre Métropole demain"...
La presse quotidienne accorde ce lundi, étonnamment, deux pages pleines de promotion à André Rossinot, comme s'il fallait tenter désespérément de légitimer ce qu'ils appellent "le Centre Prouvé" (on est toujours dans la même stratégie qui consiste à poser  des noms prestigieux sur des réalisations pour faire oublier les erreurs...). Et pour cela on nous balance des chiffres, des chiffres et des chiffres... sauf qu'on ne nous donne que le chiffre d'affaires (environs 3 millions d'euros par an), on oublie de nous dire que ce bâtiment disproportionné nous a couté plus de 100 millions d'euros par an... On ne nous parle pas de résultats. Sans compter que ce bâtiment aura lancé avec la triste Place Thiers l'opération du tout minéral appelée "Nancy Grand Coeur" qui enlaidit et défigure le quartier autour de la gare... 
Et c'est la même chose pour le tourisme, le Parc des expositions qu'on a laissé se dégrader, la Foire exposition... on ne nous avance que des chiffres d'affaires... et on s'en vante même !
Cela s'appelle une absence totale de transparence. 
Et quand on ose même conclure un tel coup de pub par une citation d'André Rossinot "Révolutionner l'image du territoire", cela s'appelle carrément un hold-up !

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
3710877

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL