Hervé FERON

Dans l'hebdomadaire éponyme de son synonyme.


Dans le journal hebdomadaire éponyme de son synonyme... est paru la semaine dernière (zut, je l'ai dit !) un article concernant les prétendants (ou les prétendus) aux fonctions de président(e) de la Métropole du Grand Nancy...
Étonnant ? Je me demande à quoi peut bien servir une telle double page sinon à flatter l'ego de ceux qui lisent ce journal pour s'y retrouver...
Une chose est sûre c'est qu'il ne flatte pas mon ego à moi, ce n'est pas grave du tout. Je suis plutôt satisfait qu'il y soit reconnu ma capacité à proposer, j'aurais apprécié que mes cahiers de l'été fort documentés soient repris au moins en petite partie dans la presse. Car j'ai la grande prétention de penser que je suis seul pour l'instant à proposer de redresser l'état de la Métropole et de rompre définitivement avec cette situation de République bananière, sur la base de propositions concrètes et constructives.

Je commente juste cet article parce que je pense qu'il ne fait pas avancer les choses.

D'abord, ça suppute sec... Il n'est pas du tout évident que toutes les personnes passées en revue postulent à cette fonction. Ensuite, il me semble évident que certains de ces élus ne seront plus là après le mois de mars...
Enfin, la bonne question est-elle vraiment de savoir qui intrigue le mieux ? Qui aura le plus d'alliances ? Voire qui magouille le plus ? Car, il faut bien le dire, on se sortira du "Grand mandat de la magouille et des petits arrangements entre amis" et la plupart des personnes énumérées et plus ou moins flattées dans cet article, ont été des complices assidus de la méthode Rossinot et de ses agissements.
On peut se poser aussi la question de la compétence. Qui parmi ces élus est capable de lire un budget d'une Commune et de vous l'expliquer et plus encore, qui est capable de lire le budget du Grand Nancy sans faire appel a ses technocrates ? Je propose qu'on les mette tous autour d'une table et que l'on fasse un quiz... Chiche ! On ne sera plus nombreux à la fin !

Je pense juste que la bonne question serait de savoir qui serait le plus à même de gérer la Métropole du Grand Nancy, de la Présider, de chercher à retrouver les équilibres sur le plan financier, sur le plan de la démocratie et dans le respect des mandats et de la confiance que les électeurs accordent aux Maires.

Une chose est sûre, c'est qu'un certain nombre de ces élus est d'emblée éliminé, si on se réfère à ce que la majorité des Maires actuels souhaitent : ils disent non à la Commune Nouvelle, ils ne veulent pas d'un Président qui soit un élu de Nancy. Et de plus, tout élu sensé convient du fait que le prochain Président de la Métropole devra avoir été Maire d'une Commune avant, c'est à dire qu'il devra savoir ce que c'est que de mettre les mains dans le cambouis... C'est toujours plus utile que de savoir manier le verbe et les arcanes dans les salons trop dorés pour être au net.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
3654647

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL