Hervé FERON

La République des voyous.


A la lecture de l'Est Républicain de jeudi, on est consterné de voir la Une plus une double page en couleurs consacrées triomphalement au thermalisme à Nancy. Titre à la Une : "Thermalisme, Nancy arrive !" Titre de la double page : "Thermalisme à Nancy, une cure d'excellence."
Ce sont exactement les termes utilisés par Rossinot, précisément les éléments de langage qu'il a transmis comme consignes à sa majorité et son exécutif pour communiquer... D'ailleurs tout l'article est écrit en dialectique rossinienne.
Ce n'est ni plus ni moins qu'une campagne de pub sur commande et on peut se demander si cela figurera dans les comptes de campagne de Laurent Hénart ? A mon avis, non, puisque la Gauche elle-même a souhaité fermer les yeux sur le plus gros scandale financier et la plus grande magouille du dernier mandat de Rossinot. 
Il est tout de même étonnant qu'il ne soit rien dit du tout sur les 83 millions d'argent public qui vont être donnés à la société privée délégataire, qui les reversera en dividendes à ses actionnaires... Un beau cadeau de la part de la Métropole la plus endettée de France...
Rien n'est dit non plus sur le massacre patrimonial et la privatisation d'un service auquel le public tenait tant, ni sur tous les recours en justice, comme si cela ne méritait aucun intérêt...
Mais cela continue vendredi, quand un article plus discret (mais une demi-page quand même) annonce que la future nouvelle tour Thiers, appelée sans pudeur "emblème" sera bien construite, car tous les recours ont été rejetés par ce qu'il faut bien appeler "la justice"...
On croit rêver ! Juste en face de l'Excelsior, après avoir créé la place Simone Veil, la Place la plus laide de France, terriblement minérale, froide et austère, et le quartier dit "Nancy Grand Coeur" que l'on commence à entendre surnommé "bas du lièvre" en raison des cages à lapins construites à perte de vue, le duo Rossinot-Henart assassine Nancy, son patrimoine et son histoire avec un projet immobilier de plus. Les Bâtiments de France ont laissé encore passer ça, décidément, il y a des complicités qui deviennent inquiétantes dans le microcosme du Grand Nancy. Mais maintenant ce sont les juges qui rejettent les recours, celui au nom de la sauvegarde du patrimoine, comme celui d'un propriétaire spolié par ce permis de construire... Mais où va-t-on ? Les grands et les gros seraient-ils définitivement protégés ? Ils ne seraient exempts de rendre des comptes ?
Après on s'étonnera que le peuple descende dans la rue ? Et lui, le Peuple, on le jugera et on le condamnera !
France, ta République fout le camp ! Elle fait place à la République des voyous !

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
3654600

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL