Hervé FERON

Une autre alternative est nécessaire pour Nancy.

 

Du côté de la communication, son clan a été plutôt efficace cette fois-ci, France 3, l'Est Républicain (la une et 3 pages complètes), c'est un début de campagne orchestré...
Mais, on a déjà vu le film cent fois... le triomphalisme de la première réunion politique. La starisation du candidat en décalage pitoyable avec les valeurs avancées... Revenons un peu à la réalité. 
=> Un peu moins de 500 personnes, dont plus de la moitié ne sont pas électrices à Nancy (la Ville de Nancy compte plus de 50 000 électeurs) pour une réunion à l'entrée gratuite et pour laquelle l'invitation a été diffusée tous azimuts via les réseaux sociaux entre autres... On peu en déduire qu'au maximum étaient présents 0,5% des électeurs inscrits à Nancy... 
=> Le jour et l'heure ont été savamment choisis pour que la presse et les médias sociaux tournent très fort dès le samedi soir pour le lendemain matin... Ce matin sur facebook à 10h, la page du PS a... 6 like, celle de Page 54 (toujours sur le sujet M.Klein) a 2 like... 
Non, mais allo ? Revenez à la réalité !
Si j'écris cela, c'est parce qu'il y en a marre de ces campagnes vieillottes dans lesquelles on essaie de faire des coups médiatiques, on ressort les belles promesses, on discute en coulisses les petits arrangements entre amis pour se répartir les places... Tout cela n'est pas crédible.

Nul n'est dupe, avez-vous remarqué que l'Est Républicain, toujours en recherche d'articles à sensation, publie une photo de M. Klein devant la salle de l'Octroi, qui est pleine derrière lui... Et deux pages plus loin, on voit une photo de Laurent Hénart devant la salle de l'Octroi qui est vide derrière lui...
L'Est Républicain met de l'huile sur le feu entre ces deux-là, mais on voit bien que ces deux candidats aux parcours si ressemblants auront du mal à se démarquer l'un de l'autre...

Il est insupportable de nous refaire le coup de l'inventaire à la Prévert des belles idées. On y a droit tous les 6 ans, les gogos du clan au premier rang s'extasient. Mais pendant 6 ans, on n'a entendu personne sur tous ces sujets.
Comment les jeunes (plutôt absents sur ce coup-là) pourraient-ils croire en celui qui a supprimé le dispositif Pass'Sport et Culture ?
Comment les pauvres pourraient-ils espérer en celui qui était, il n'y a pas si longtemps, le porte parole de Manuel Vals ? Puis qui a été Macron-compatible ? Comment pourrait-on croire en des propositions si tardives comme la gratuité des transports en commun et encore insuffisantes, voire inégalitaires... Comment pourrait-on avoir confiance en ceux qui continuent à se taire sur le scandale financier, écologique et patrimonial qu'est le projet du Grand Nancy Thermal ?
Il est irresponsable d'appâter le client par de belles promesses dont une grande partie ne sont pas dans les compétences du Maire. Ça n'est pas de la politique, c'est de la pêche au gros... et ce n'est donc pas respectueux des électeurs. Et surtout, il est irresponsable de ne pas dire comment tout cela sera financé...
Nancy a besoin d'un candidat qui ne travaille pas de façon clanique, qui soit performant sur la construction budgétaire du projet autant que dans le discours de présentation des propositions. Un candidat sérieux, qui commence par prendre conscience des domaines de compétences et des prérogatives du Maire, de façon à ne pas faire rêver les gens pour les décevoir ensuite...
Nancy a besoin d'une autre alternative, il y aura d'autres choix possible.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
3727978

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL