Hervé FERON

Étonnant...

Cette semaine un bel article dans le quotidien régional était consacré à la jeune start up BMGS Cardio France, basée à Tomblaine. J’en étais très content, puisque, comme vous le savez tous, j’ai fait beaucoup de publicité pour cette entreprise qui, en quelques semaines, a su adapter sa production aux besoins nés de la crise sanitaire. En effet ces jeunes entreprenants et courageux sont aujourd’hui en capacité de fabriquer quatre millions de masques chirurgicaux par mois, tout en made in France de la matière première au produit fini ! La première fois que je les ai rencontrés, ils n’avaient pas de commandes en France, alors que, je le disais dans la première vidéo que j’ai diffusée sur les réseaux sociaux, les CHU de France venaient de commander 16 milliards de masques... en Chine !!!

Je trouve dommage, mais surtout étonnant que le journaliste écrive dans cet article, à mon propos, «le Maire de Tomblaine Hervé Féron suivait le mouvement et le faisait savoir à ses connaissances... ». 
C’est quand même un tout petit peu réducteur, quand on sait que j’ai diffusé cette vidéo qui a été vue quelques 75 000 fois, que j’ai interpellé le Président de la République et les services de l’Etat sur cette anomalie (et cette contradiction avec le discours ambiant...), j’ai appelé de nombreux collègues maires, la Présidente de l’association des maires de Meurthe et Moselle qui a diffusé l’info à tous ces maires via sa newsletter,  j’ai sensibilisé aussi de nombreux chefs d’entreprises, j’ai appelé tous les directeurs d’offices d’HLM, des responsables d’EHPAD ou de Mutuelles... Jeudi encore, à Paris, lorsqu’on m’a remis la Marianne d’Or, en présence de Jean Rottner Président de la Région Grand Est, j’ai utilisé le fait qu’on me donnait la parole pour faire publicité à BMGS... Alors, dire que  j’aurais « suivi le mouvement » est effectivement un peu réducteur, j’aurais préféré qu’il ne parle pas du tout de moi, car c’est une contre-vérité. 
Il est vrai que écrire que ces masques sont « made in Grand Nancy » est également étrange... Soit ils sont made in France », car c’est ce qui est important à dire aujourd’hui... soit ils sont « made in Tomblaine » puisqu’ils sont fabriqués à Tomblaine.
Mais rien de grave à tout ça, puisqu’aujourd’hui et, selon les dirigeants de BMGS, beaucoup grâce à moi, ils croulent sous les millions de commandes. Beaucoup de demandeurs disent avoir été interpellés par ma vidéo.  La start up est sur les bons rails et ça c’est le principal. Nous allons nous battre pour que son activité soit pérennisée à Tomblaine. Et surtout, l’embauche de nombreux Tomblainois aura été le meilleur des remerciements... Le reste, c’est de la littérature...
Ah oui, c’est le même journaliste qui couvrait jeudi le Conseil de Métropole et qui n’a pas écrit un mot le lendemain sur mon intervention au sujet de la dette métropolitaine. Dommage, car je suis le seul a avoir tenté de sortir du discours convenu qui, s’il n’évolue pas, nous mènera vers les plus grandes difficultés.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
4359822

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL