Hervé FERON

Le Passeur d'ardoise...

Sarah Bigeard présente et commente ses lectures sur son site internet capriceddlecture.fr

Elle y a écrit une chronique consacrée à mon dernier livre, recueil de nouvelles "le passeur d'ardoise". Voilà ce qu'elle en dit... 
 
 
Mon dernier caprice de lecture.
Hervé FERON
Le passeur d'ardoise 

Qu'est ce qui se cache derrière ce titre mystérieux ? 

Le Passeur d’Ardoise ressemble à un récit fantastique, pourtant, rien n’a été imaginé. Chacune de ces histoires émaille le parcours de vie du narrateur, elles ont réellement existé. La précision, les détails, la description ravivent le souvenir de l’auteur et invitent le lecteur à pénétrer dans son univers.
Chaque histoire racontée est prétexte à dire, à explorer ses craintes, ses doutes, ses souvenirs les plus improbables, pour peut-être mieux les apaiser, mais aussi certainement pour interroger le lecteur.
Comme une introspection, une histoire évoque avec humour le temps qui passe et le grand âge qui ne sera jamais, la deuxième raconte comment l’amour de l’autre et la force de la matière peuvent être plus forts que la maladie.
Dans le troisième récit, on se demande si la plume a été guidée par l’amour de l’Italie, l’affection pour ce vieil homme ou l’envie d’expliquer l’indéfectible intensité de l’engagement d’un Maire pour un territoire, une histoire, et pour les gens.
Puis, dernière nouvelle, quand dans un souvenir d’enfance, il finit par confondre la couleur du vélo de sa mère avec les yeux verts de cette femme improbable au bout du quai de la gare, comme si le rêve n’avait jamais cessé de lui filer entre les doigts…

Une très belle découverte ! 

Le Passeur d'ardoise : un titre à la fois original et plutôt mystérieux pour ce roman qui ne ressemble à aucune autre de mes lectures.

Des récits, des aventures, pleines d'humanité et d'humilité car, pour  les raconter et se raconter de la sorte, il faut avoir vécu ces moments intenses, mais aussi ne pas hésiter à se dévoiler , voire même se livrer au lecteur , à la lectrice qui découvre un nouvel homme; avec ses joies, ses bonheurs, mais aussi ses tristesses et ses peurs.

Le passeur d’ardoise, c’est avant tout la force de la vie, le courage , le combat contre la maladie et les rencontres belles et fortes qui restent gravées à jamais dans les cœurs.Un récit tout en pudeur, qui ne demande qu'à être dévoilé ....Des sentiments enfouis, qui font écho à notre propre vie.

A partager & à faire découvrir !

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
4310222

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL