Hervé FERON

Les commerçants n'en peuvent plus !

... et pour les restaurateurs, c'est la triple peine ! Macron ment quand il annonce le montant des aides. Tout le monde sait que les tracasseries administratives et la complexité des dispositifs rendent l'éligibilité à ces aides trop souvent impossible. Et quand c'est possible, ces aides sont dérisoires eu égard aux charges subies par les commerçants. Les crédits d'impôt proposés aux propriétaires ne les intéressent pas, car ils perdraient trop d'argent. Et puis la plupart des aides ne sont que des prêts qu'il faudra rembourser, ainsi les commerçants s'endettent encore plus. Non content d'avoir empêché les commerçants de travailler (alors qu'ils s'étaient organisés pour travailler dans des conditions sécurisées), Macron enfonce encore plus les commerçants, il leur appuie la tête sous l'eau. Le responsable, ce n'est pas le COVID, l'irresponsable c'est Macron.
... Quant aux coiffeurs... j'ai aperçu, à la télévision le 11 novembre, madame Macron. Quand on voit comment elle et son mari sont coiffés, on se dit que le coiffeur de l'Élysée a dû être autorisé à ne pas respecter l'interdiction faite à tous les coiffeurs de France, qu'ils travaillent en salon ou à domicile... ce n'est pas la crise pour tout le monde !
 

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
4532032

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL