Hervé FERON

Quand l’État n'est pas à la hauteur, les Communes assurent !

Fin janvier, après la déclaration du Premier Ministre à la télévision,
l’Éducation Nationale a adressé des courriers aux Maires, avec
en-tête du Ministère, pour communiquer le nième protocole
d'accueil des élèves, depuis le début de cette crise sanitaire.
Dernière trouvaille : tous les enfants, à partir de six ans, devront
obligatoirement porter un masque de catégorie 1 (les masques
artisanaux sont proscrits !), à l'intérieur des locaux scolaires,
comme dans les espaces extérieurs ! La paranoïa continue...
Mais comme le pire n'était pas encore arrivé, il était spécifié
qu'il appartient aux parents de fournir ces masques aux enfants
(bonjour l'école de la République gratuite et accessible à tous)!
Dans cette même circulaire, il est indiqué que l’Éducation Nationale
fournirait des masques aux écoles, pour les enfants qui se présenteraient
à l'école, sans ce type de masque.
Sauf que... L’Éducation Nationale n'a pas fournit ces masques... Et
un mensonge de plus !
La Ville de Tomblaine, début février a donc fournit 4000 masques, taille
enfant, de catégorie 1 à tous les directeurs des écoles élémentaires,
de façon à ce qu'ils puissent en donner un, chaque fois qu'un enfant
se présentait sans masques ou avec un masque non accepté...
Il s'agissait juste que dans l’École de la République, il n'y ait pas de
discriminations...
Après-demain, c'est les vacances de février. La Ville de Tomblaine
a commandé d'autres masques. Ainsi, le lundi de la rentrée, dans
chacune des écoles élémentaires de la Ville de Tomblaine, il sera distribué
à chaque enfant scolarisé trois masques en taille enfant, de catégorie 1
et aux normes AFNOR.
Chacun de ces masques est lavable et réutilisable 120 fois. Que l'on
soit pour ou contre le port du masque pour les enfants, il s'agissait
de mettre les élèves en situation d'égalité, parce que cela finit par
être un budget conséquent pour les familles. Alors que l'Etat qui a créé
cette obligation, n'a pas assumé ses responsabilités.

 

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
4795359

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL