Hervé FERON

J’ai la rage ...

D'abord, quand on est Maire et qu'on est en situation de pouvoir décider de l'attribution 

ou non, d'aides alimentaires d'urgence pour des pauvres gens, comme si on était le Roi
Soleil sur son trône, on a presque honte d'être là.
Aujourd'hui, j'ai reçu, de la part d'une assistante sociale, une demande d'aide alimentaire
d'urgence pour un monsieur âgé. Son épouse et lui percevaient ce qu'on appelle "le minimum
vieillesse" pour un couple, soit environ 1200€ par mois. Déjà là, comment peut on vivre
dignement avec une somme aussi dérisoire pour deux ?
Je ne viens pas de naître, je sais que beaucoup de personnes âgées sont malheureusement dans
cette situation.
Son épouse est décédée en décembre 2020, or le dossier du minimum vieillesse était au nom
de son épouse. Résultat : depuis trois mois, ce monsieur ne perçoit plus que ... 350€ par mois
de retraite !!!
Il a demandé un droit ASPA (minimum viellesse) pour lui, ce qui devrait lui permettre de recevoir
905€ par mois, mais la MSA ne peut pas lui donner de délais précis quant à l'instruction de son
dossier.
A la manière de Julos Beaucarne, dans sa "lettre à Kissinger", je vous dirais "messieurs dames
cette histoire que j'ai racontée ne s'est pas passée en 1942, ni au moyen-âge, mais aujourd'hui,
en avril 2021" !

Je vous le dis calmement, j'ai la rage, j'ai de la haine, je suis bouleversé, je suis révolté, contre ce
gouvernement (et probablement contre les autres, qui l'ont précédé), contre cette triste République
de la bureaucratie, de la technocratie, République du mensonge permanent, république qui ne mérite
même plus de porter une majuscule ! Je suis révolté contre ces services de l'Etat inutiles, médiocres,
les nantis du service public et tous les autres services en France qui traitent administrativement,
avec cynisme ce qui ne devrait être considéré qu'avec humanité !

Je suis écoeuré.

En refusant la dignité pour tous, nos dirigeants se désignent eux-mêmes
comme indignes de leurs fonctions.

Je hais les puissants, les profiteurs, les experts, les donneurs de leçons qui entrent par effraction, chez
nous, chaque soir, pour nous expliquer comment nous devons vivre et peut-être un jour égorger nos fils
et nos compagnes.

Or, cette histoire n'est pas un cas isolé, on retrouve ces situations dans toutes nos villes et tous nos villages,
on construit une société de la peur, de l'angoisse et de la misère ordinaire, où chacun se referme sur
lui-même et devient égoïste, juste par réflexe, pour sauver sa peau. les bureaucrates n'ont plus d'âme.

Je ne suis candidat à aucune élection. Mes convictions politiques restent intactes et me rendent combatif,
mais je ne suis plus adhérent d'un parti politique depuis longtemps. Ces partis politiques, en contribuant
tous à me rendre désabusé, m'ont fait plus fort que jamais.

Cela me donne peut-être une légitimité pour faire une proposition à ce gouvernement pour très vite,
dès demain matin, car il y a urgence, ou bien pour le prochain gouvernement, quand celui-là aura complètement
sombré dans son inconsistance humaine et sa déficience intellectuelle...

Réinstaurez immédiatement l'impôt sur les grandes fortunes, commencez enfin à lutter contre l'évasion fisacle,
soyez courageux, engagez-vous contre le diktat de l'Europe qui contraint la France à emprunter aux banques
privées plutôt qu'à la Banque de France ! Arrêtez de surtaxer les français pour payer les intérêts à ces banques
privées ! Le remboursement des ces intérêts est un des premiers postes budgétaires de l'Etat. supprimez la TVA
sur les produits de première nécessité !

Et ensuite ? Redistribuez cet argent aux 10 millions de personnes qui vivent en France en dessous du seuil
de pauvreté !!! Les personnes âgées, les jeunes, les familles, mais aujourd'hui aussi les petits commerçants,
les artisans, dont beaucoup sont au bord du suicide ! Faites immédiatement en sorte que chacun dans ce pays
que j'ai tant aimé et tant respecté, ce pays que Trenet chantait "Douce France", que chacun retrouve toute sa
dignité, le minimum décent à vivre, sa place et toute sa place dans la société !

Assumez votre devoir de bienveillance.

Et que la République retrouve enfin ses lettres de noblesse, la noblesse du coeur, et son "R" majuscule !

Bordel de merde !!!

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
4665477

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL