Hervé FERON

Quand est-ce qu'on va un peu respecter les Maires ?

J'ai écrit à Monsieur le Préfet de Meurthe et Moselle, parce que je trouve affligeant la façon dont ce
gouvernement ne gère pas la crise. Entre les chèques-énergie distribués au bon peuple, comme les
bourgeoises bigottes pratiquaient la charité bien ordonnée au 19ème siècle et le fait de jeter en pâture
la population, comme les collectivités aux entreprises privées, dont l'activité consiste à gagner de l'argent
en vendant de plus en plus cher aux pauvres des produits de première nécessité...
Voilà qu'on nous prévient : il pourra y avoir des coupures d'électricité, selon le bon vouloir de ces entreprises
privées, sans discernement, sans demander l'avis des Maires qui sont les seuls, en proximité, élus de la
République.
Je ne veux pas que dans ma Commune on coupe l'électricité dans les écoles de la République. Je souhaite
qu'on me demande mon avis en cas de grande difficulté. Je proposerai alors des possibilités de baisser la
consommation sur le territoire que j'ai en responsabilité. Ce n'est pas aux technocrates et encore moins
aux entreprises privées de décider à la place des élus de la République
Avant de couper le chauffage dans les écoles ou dans les foyers de personnes âgées, on peut commencer par
les bâtiments publics, type salles des fêtes, ou gymnases... même si ce n'est pas forcément souhaitable, il est
important de ne pas interrompre ou affaiblir à nouveau le cursus scolaire d'une génération d'élèves qu'on est
en train de sacrifier. Il est important de ne pas empêcher leurs parents de continuer à travailler, ce qui se passera
si on les contraint à garder leurs enfants chez eux...
Et puis, pourquoi ne pas, avant nos écoles publiques, commencer à couper le chauffage dans les édifices religieux ?
Dans les Préfectures et Ministères ? A l'Assemblée Nationale ? Comme de toute manière, ce sera momentanée
(des "micro-coupures"), la France n'en souffrira pas vraiment... Chiche ?
 
 

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
6689484

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL